Chers professionnels de la santé : Istodax

Santé Canada affiche des alertes d'innocuité, des avis de santé publique, des communiqués de presse et d'autres avis provenant de l'industrie pharmaceutique en tant que service destiné aux professionnels de la santé, aux consommateurs et aux autres parties intéressées. Bien que Santé Canada homologue les produits thérapeutiques, celle-ci n'endosse ni le produit ni son fabricant. Toute question concernant l'information sur le produit devrait être discutée avec votre professionnel de la santé.

La présente est une copie d'une lettre de Celgene Inc. Veuillez communiquer avec l'entreprise pour obtenir un exemplaire de toute référence, pièce jointe ou annexe.

 

Autorisation de mise en marché avec conditions de l'emploi de PrISTODAX®, poudre lyophilisée pour injection, 10 milligrammes/fiole, pour le traitement des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T récidivant ou réfractaire qui ne sont pas admissibles à une greffe et qui ont déjà reçu au moins un traitement systémique antérieur

26 septembre 2013

Aux professionnels de la santé,

Celgene Inc. est heureuse d'annoncer que Santé Canada a délivré un avis de conformité avec conditions, en vertu de sa Politique sur les Avis de conformité avec conditions (AC-C), pour ISTODAX® (romidepsine), une poudre lyophilisée pour injection dans des fioles de 10 milligrammes destinée au traitement des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T récidivant ou réfractaire qui ne sont pas admissibles à une greffe et qui ont déjà reçu au moins un traitement systémique antérieur.

Santé Canada a accordé une autorisation de mise en marché avec conditions, en vertu de sa Politique sur les AC-C, pour ISTODAX® en raison du caractère prometteur des données cliniques d'ISTODAX® administré à des patients atteints de cette maladie grave et de la nécessité de mener une étude de confirmation permettant de vérifier les avantages cliniques du produit. Les produits autorisés en vertu de la Politique sur les AC-C de Santé Canada sont de grande qualité et affichent un profil d'innocuité acceptable, à la lumière de l'évaluation des risques et des bénéfices correspondants. Pour satisfaire aux conditions, Celgene Inc. fournira à Santé Canada les résultats d'une étude comparative en insu menée sur des patients non encore traités contre le lymphome périphérique à cellules T ayant été répartis aléatoirement entre un groupe traité par une association de cyclophosphamide, de doxorubicine, de vincristine et de prednisone (CHOP) et un groupe traité par la romidepsine en plus de l'association CHOP.

L'autorisation de mise en marché avec conditions d'ISTODAX® est fondée sur les résultats d'efficacité et d'innocuité obtenus dans une étude clinique internationale ouverte et multicentrique de phase II, à bras unique constitué de 131 patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T n'ayant pas répondu à au moins un traitement systémique antérieur.

Dans l'essai clinique pivot, le taux de réponse complète a été de 15 % et le taux de réponse globale, de 25 %. La meilleure réponse a été une maladie stable chez 25 % des patients. Le délai médian avant une réponse objective a été de 1,8 mois (environ 2 cycles) chez les 34 patients ayant présenté une réponse complète, une réponse complète non confirmée ou une réponse partielle, et de 3,7 mois (environ 4 cycles) chez les patients avec une réponse complète. La durée médiane de réponse a été de 17 mois.

Indication et usage clinique

ISTODAX® (romidepsine) bénéficie d'une autorisation de mise en marché avec conditions pour le traitement des patients atteints d'un lymphome périphérique à cellules T récidivant ou réfractaire qui ne sont pas admissibles à une greffe et qui ont déjà reçu au moins un traitement systémique antérieur. L'autorisation est fondée sur les taux de réponse observés dans une étude à bras unique. À l'heure actuelle, rien ne démontre une amélioration de la survie globale avec ISTODAX®.

Les patients devraient être avisés de la nature conditionnelle de l'autorisation de commercialisation pour cette indication.

Mode d'action et pharmacologie clinique

La romidepsine est un inhibiteur des histones-désacétylases (HDAC). Les HDAC catalysent le retrait de groupements acétyle des résidus lysine des histones, entraînant la modulation de l'expression génique. Les HDAC provoquent aussi la désacétylation des protéines non histones, comme les facteurs de transcription. In vitro, la romidepsine entraîne l'accumulation d'histones acétylées et induit l'arrêt du cycle cellulaire et l'apoptose de certaines lignées cellulaires cancéreuses. Le mécanisme de l'effet antinéoplasique de la romidepsine observé dans des études cliniques et non cliniques n'est pas encore entièrement caractérisé.

Mises en garde et précautions importantes

ISTODAX® devrait être administré sous la surveillance d'un médecin expérimenté dans l'utilisation de la chimiothérapie et dans le traitement du lymphome périphérique à cellules T.

La liste ci-dessous contient les mises en garde et les précautions les plus importantes. Pour de plus amples détails, veuillez consulter la monographie de produit d'ISTODAX®.

  • Pancytopénie
  • Allongement de l'intervalle QT
  • Infections fatales
  • Syndrome de lyse tumorale
  • Toxicité fœtale potentielle

ISTODAX® n'a pas été étudié chez des patients atteints d'insuffisance hépatique ou rénale.

Effets indésirables

Les événements indésirables les plus fréquemment signalés ont été les troubles gastro-intestinaux fonctionnels (82 %), qui englobent les nausées accompagnées ou non de vomissements (64 %), la diarrhée (36 %) et la constipation (30 %); les troubles hématologiques (57 %), qui comprennent la thrombocytopénie (41 %), la neutropénie (30 %) et l'anémie (24 %); les troubles asthéniques (55 %), qui comprennent la fatigue (41 %) et l'asthénie (16 %); les infections (55 %); la pyrexie (35 %); l'anorexie (28 %); et la dysgueusie (21 %).

Soixante patients (46 %) ont eu besoin d'au moins un report de dose et 14 (11 %) ont eu besoin d'au moins une réduction de dose pour permettre la prise en charge d'un événement indésirable. Les doses qui ont été reportées l'ont été principalement pour permettre la prise en charge d'une thrombocytopénie (22 patients; 17 %) ou d'une neutropénie (14 patients; 11 %).

Des effets indésirables ont nécessité un arrêt du traitement chez 25 (19 %) des 131 patients. Les principaux événements à l'origine des abandons ont été les thrombocytopénies et les pneumonies (3 patients, ou 2 %, chacune), suivies de la fatigue, des septicémies et des dyspnées (2 patients, ou 2 %, chacune).

Les infections ont été le type d'événement indésirable grave le plus souvent signalé : 25 patients (19 %) ont été victimes d'une infection grave. Les effets indésirables graves observés chez =2 % des patients ont été les suivants : pyrexie (7 %), pneumonie, septicémie, vomissements (5 %), cellulite, thrombose veineuse profonde (4 %), neutropénie fébrile, douleurs abdominales (3 %), douleurs thoraciques, neutropénie, embolie pulmonaire, dyspnée et déshydratation (2 %).

Huit patients (6 %) sont décédés dans les 30 jours suivant l'administration de la dernière dose, le plus souvent en raison de l'évolution de la maladie. Cinq décès ont été causés par des infections lors de la progression de la maladie, simultanément avec une défaillance/septicémie polyviscérale, une pneumonie, un choc septique, une septicémie à Candida et un choc septique/cardiogénique.

Interactions médicamenteuses

La romidepsine est métabolisée par l'isoenzyme CYP3A4. Des interactions sont possibles avec les médicaments, les aliments et les plantes médicinales qui sont des inhibiteurs ou des inducteurs de cette enzyme.

Les inhibiteurs puissants de la CYP3A4 font augmenter les concentrations de romidepsine. Dans un essai pharmacocinétique d'interaction médicamenteuse, le kétoconazole, un inhibiteur puissant de la CYP3A4, a entraîné une augmentation d'environ 25 % (ASC8) de la romidepsine. Veuillez surveiller les effets toxiques associés à l'exposition accrue à la romidepsine dans les cas où elle est administrée en concomitance avec des inhibiteurs puissants de la CYP3A4.

Évitez d'administrer ISTODAX® en concomitance avec de la rifampicine. Dans un essai pharmacocinétique d'interaction médicamenteuse portant sur la rifampicine (un inducteur puissant de la CYP3A4), l'exposition à la romidepsine a augmenté d'environ 80 % et 60 % d'après l'ASC8 et la Cmax, respectivement. Normalement, l'administration concomitante d'inducteurs de la CYP3A4 fait diminuer les concentrations de médicaments métabolisés par la CYP3A4. Évitez d'administrer ISTODAX® en concomitance avec des inducteurs puissants de la CYP3A4.

La prudence est de mise si ISTODAX® est administré avec des médicaments provoquant l'allongement de l'intervalle QTc. Dans la mesure du possible, n'administrez pas de médicaments pouvant perturber les concentrations d'électrolytes pendant le traitement par ISTODAX®.

Pour de plus amples renseignements sur les interactions médicamenteuses, veuillez consulter la monographie de produit d'ISTODAX®.

Posologie et administration

La dose recommandée est de 14 mg/m2, administrée par voie intraveineuse sur une période de 4 heures les jours 1, 8 et 15 d'un cycle de 28 jours. Le cycle devrait être répété tous les 28 jours, pourvu que le patient continue de retirer des bienfaits du traitement et de le tolérer.

Pour des renseignements sur l'ajustement de la dose, veuillez consulter la monographie de produit d'ISTODAX®.

Pour obtenir toute l'information posologique et les renseignements destinés aux patients et aux professionnels soignants, veuillez consulter la monographie de produit d'ISTODAX®. La monographie de produit est accessible sur le Web à  www.celgene.com/Canada ou sur demande auprès de Celgene Inc. au 1-888-712-2353.

Celgene Inc.
6755 Mississauga Rd, Suite 600
Mississauga (Ontario) L5N 7Y2 

Déclaration des effets indésirables soupçonnés
Programme Canada Vigilance
Direction des produits de santé commercialisés
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
Pré Tunney
Indice de l'adresse : 0701C
Ottawa (Ontario)
K1A 0K9
Téléphone : 613-957-0337 ou télécopieur : 613-957-0335
Les consommateurs et les professionnels de la santé peuvent signaler un événement indésirable de l'une des trois façons suivantes :
Par téléphone : 1-866-234-2345
Par télécopieur : 1-866-678-6789
Par courriel : CanadaVigilance@hc-sc.gc.ca

Pour obtenir d'autres renseignements sur le présent avis, veuillez communiquer avec Santé Canada à :
Bureau du métabolisme, de l'oncologie et des sciences de la reproduction
Courriel : Enquetes_bmosr@hc-sc.gc.ca
Téléphone : 613-941-3171
Télécopieur : 613-941-1365   

Si vous avez des questions ou souhaitez obtenir d'autres renseignements sur ISTODAX®, veuillez communiquer avec le centre d'information médicale de Celgene au
1-888-712-2353.

Dianne Azzarello
Directrice principale, Pharmacovigilance et Affaires réglementaires

ISTODAX® est une marque déposée de Celgene Corporation.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :