Page 11 : Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – la turbidité

Partie II. Science et considérations techniques (continué)

10.0 Justification

Le rôle le plus important de la turbidité en matière de santé est son utilisation comme indicateur de l'efficacité des procédés de traitement de l'eau potable, particulièrement la filtration, pour ce qui est de l'enlèvement des pathogènes microbiens pouvant être présents dans l'eau. La production d'une eau potable de faible turbidité est la meilleure façon d'éliminer ou d'inactiver les pathogènes microbiens. Des turbidités élevées ou fluctuantes peuvent indiquer un traitement inadéquat de l'eau ou des perturbations dans le réseau de distribution. Réduire la turbidité au niveau le plus bas qu'il soit raisonnablement possible d'atteindre et en réduire au minimum les fluctuations permettent de très bien protéger la santé publique.

La turbidité n'est ni un indicateur direct de la présence ou de l'absence de pathogènes, ni un indicateur direct des risques sanitaires potentiels liés à la consommation de l'eau potable. Elle est considérée comme un paramètre facilement mesurable qui indique l'efficacité de la filtration en matière d'enlèvement des pathogènes. La réduction de la turbidité et l'enlèvement des particules et des pathogènes sont largement fonction de la qualité de l'eau de la source d'approvisionnement ainsi que du choix et de l'exploitation de la technique de traitement. Une fois posée l'exigence de réduire la turbidité au niveau le plus bas qu'il soit raisonnablement possible d'atteindre, il est aussi primordial de tenir compte des limites des divers types de traitement de l'eau dans l'établissement des valeurs de recommandation pour la turbidité.

Les LTFS s'appliquent à des échantillons représentatifs de turbidité dans l'eau à la sortie des filtres individuels. La filtration étant un processus dynamique, il faut accepter que les brèves fluctuations de la turbidité ou d'autres situations qui ne peuvent raisonnablement être prévenues par l'optimisation du procédé puissent empêcher la turbidité mesurée d'être en tout temps inférieure à la LTFS applicable. Les LTFS devraient pouvoir être atteintes par la plupart des usines de filtration et, en combinaison avec la désinfection, devraient fournir un niveau acceptable de protection contre les risques associés à la présence de pathogènes (bactéries, protozoaires et virus) dans l'eau traitée.

Les systèmes dont la source d'eau est de l'eau de surface ou de l'eau souterraine sous l'influence directe d'eaux de surface doivent s'efforcer de faire en sorte que la turbidité de l'eau à la sortie des unités ou des filtres individuels soit inférieure à 0,1 UTN en tout temps. Cet objectif vaut pour l'eau potable produite par les systèmes utilisant la filtration conventionnelle, la filtration directe, la filtration lente sur sable, la filtration à diatomées ou la filtration sur membrane. Lorsque cela n'est pas possible, les niveaux de turbidité de l'eau issue des unités ou des filtres individuels doivent être de 0,3 UTN au plus pour la filtration conventionnelle ou directe, de 1,0 UTN au plus pour la filtration lente sur sable et la filtration à diatomées, et de 0,1 UTN au plus pour les systèmes utilisant la filtration sur membrane. Ces LTFS doivent être atteintes dans une proportion donnée des mesures de turbidité. Pour établir si un système respecte la LTFS dans au moins 95 % ou 99 % des mesures de turbidité, il faut recueillir des données sur une certaine période. Des analyses doivent être effectuées pour déterminer si des mesures correctives doivent être prises pour améliorer la turbidité de l'eau à la sortie des filtres. Les corrections à apporter seront fonction des particularités de l'installation. Une valeur ne devant jamais être dépassée est aussi spécifiée pour chaque procédé de traitement parce qu'elle constitue le plafond au-delà duquel on peut suspecter un problème de fonctionnement important du filtre; toute mesure supérieure à cette valeur doit entraîner un examen et une correction immédiates.

Dans le cas des systèmes utilisant comme source de l'eau souterraine, la turbidité doit généralement être de moins de 1,0 UTN. Les pratiques optimales pour ces systèmes comprennent un choix d'emplacement, une construction et un entretien adéquats des puits, de même que la surveillance de la turbidité de l'eau de la source d'approvisionnement et des mesures visant à garantir que les niveaux de turbidité ne nuisent pas à la désinfection et à la distribution de l'eau. Dans certains cas, une turbidité supérieure à 1,0 UTN pourrait être acceptable s'il est démontré que le système a toujours produit une eau de qualité acceptable sur le plan microbiologique et qu'une telle valeur supérieure ne compromettra pas la désinfection.

La turbidité peut avoir un impact sur la désinfection et sur l'exploitation efficace des réseaux de distribution. La meilleure méthode pour minimiser l'interférence potentielle avec la désinfection, ainsi que pour réduire les charges de sédiments dans le réseau de distribution, consiste à réduire la turbidité à de faibles niveaux juste en amont du procédé de désinfection. Ainsi, il est préférable que le niveau de turbidité de l'eau entrant dans le réseau de distribution soit de 1,0 UTN ou moins.

Pour tous les systèmes d'eau potable, il faut surveiller et contrôler la turbidité dans tout le réseau de distribution, y compris dans les zones où l'eau stagne longtemps et où les niveaux résiduels de désinfectant sont faibles ou lorsqu'il y a démonstration que la qualité de l'eau est détériorée. Des augmentations de la turbidité dans le réseau de distribution peuvent indiquer une détérioration de la qualité de l'eau. S'il se produit une augmentation inhabituelle, rapide ou imprévue des niveaux de turbidité, il faut inspecter le réseau, déterminer la cause et les mesures correctives appropriées à prendre.

Dans le cadre de son processus continu de révision des recommandations, Santé Canada continuera à suivre les nouvelles recherches dans ce domaine et recommandera au besoin les modifications à ce document technique jugées appropriées.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :