Composés organiques volatils (COV)

Télécharger en format PDF
(388 Ko, 2 pages)

Organisation : Santé Canada ou Agence de la santé publique du Canada

Cat : H144-93/2021F-PDF

ISBN : 978-0-660-40987-0

Pub : 210443

Publiée : 2022-03-29

Sur cette page

À propos des composés organiques volatils

Les composés organiques volatils (COV) constituent un vaste groupe de substances chimiques que l’on trouve fréquemment dans l’air intérieur et extérieur. Les COV peuvent nuire à la qualité de l’air. Bien que certains COV dégagent une odeur distincte à des concentrations élevées, ils peuvent être présents même s’il n’y a pas d’odeur. L’exposition aux COV présents dans l’air intérieur peut entraîner des effets sur la santé, selon le type de COV, la concentration de COV et la durée d’exposition.

Quelques exemples courants comprennent :

Effets sur la santé

Une exposition de courte durée à de fortes concentrations de certains COV peut causer :

  • de la fatigue
  • des étourdissements
  • des nausées
  • des maux de tête
  • des difficultés respiratoires
  • une irritation :
    • des yeux
    • du nez
    • de la gorge

Certaines personnes, comme les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes ayant des problèmes de santé, comme l’asthme, une maladie pulmonaire chronique ou une bronchite, peuvent être plus sensibles que d'autres.

Pour la plupart des COV, les concentrations présentes dans les maisons ne posent habituellement pas un danger important pour la santé. L'exposition prolongée à de faibles concentrations de COV fait actuellement l'objet de recherches. Ces dernières visent à mieux comprendre ses effets sur la santé.

L'exposition prolongée à de fortes concentrations de certains COV peut toutefois entraîner des effets sur la santé.

Chez les travailleurs industriels par exemple, un lien a été établi entre l'exposition à de fortes concentrations de certains COV et une augmentation des taux de cancer. Ces COV comprennent le :

  • benzène
  • formaldéhyde

Cependant, les concentrations de benzène et de formaldéhyde normalement présentes dans les maisons sont très faibles. Il n'y a pratiquement pas de risque de développer le cancer lorsqu'on y est exposé.

Le risque de cancer associé à la présence de formaldéhyde dans les maisons est négligeable. Mais cette substance peut causer une irritation si les concentrations dépassent les seuils recommandés. Consulter les niveaux indiqués dans Lignes directrices sur la qualité de l'air intérieur résidentiel : Formaldéhyde de Santé Canada.

Sources à l'intérieur

Des COV peuvent se propager dans l'air intérieur à partir de plusieurs sources, dont :

  • l’infiltration de substances provenant de garages attenants, comme les gaz d'échappement des véhicules
  • la fumée de cigarette
  • les chandelles et l’encens
  • la cuisson, en particulier la friture
  • des sources de combustion dont le système d’évacuation est défectueux, comme les foyers, les poêles à bois, les cuisinières à gaz et les appareils de chauffage central
  • des produits de bois composite, comme certains meubles et revêtements de sol
  • des matériaux de construction, comme :
    • le vernis
    • les colles
    • la peinture
  • des produits domestiques, comme les :
    • assainisseurs d'air
    • produits de nettoyage

Réduire l'exposition à l'intérieur

Vous pouvez prendre des mesures pour réduire l'exposition aux COV chez vous en :

  • améliorez la ventilation
    • si possible, utilisez un ventilateur d’extraction (hotte) avec évacuation vers l’extérieur lorsque vous cuisinez
    • assurez-vous d’avoir une ventilation adéquate vers l’extérieur si vous utilisez des appareils à combustion, comme des foyers, des poêles à bois,des cuisinières à gaz et des appareils de chauffage central
    • ouvrez les fenêtres lorsque la qualité de l’air extérieur est bonne
      • vérifiez la qualité de l’air extérieur dans votre région en consultant la page Cote air santé
  • assurez-vous que toute porte entre la maison et le garage attenant est bien étanche
  • évitant de fumer à l'intérieur
  • choisissant des produits à faible taux d'émission, si possible
    • il existe des produits de bois composite, des peintures, des vernis et des produits nettoyants chimiques qui émettent moins de COV que d’autres
  • entreposez les produits correctement ouvrant les fenêtres lorsque vous utilisez des produits de nettoyage, surtout s'ils contiennent des produits chimiques forts
    • lisez et suivez les instructions figurant sur l'étiquette de tous les produits de nettoyage
  • ouvrant les fenêtres pour bien aérer la pièce lorsque vous effectuez des travaux de rénovation si vous utilisez des produits comme des :
    • colles
    • peintures
    • vernis
    • adhésifs
  • réduisant au minimum l'utilisation de produits parfumés, comme les désodorisants (assainisseurs d'air) à brancher ou en aérosol
    • ces produits peuvent masquer des odeurs en produisant des COV

S'il y a des personnes plus sensibles à la maison, vous devriez :

  • vous assurer qu'elles ne sont pas dans la maison pendant :
    • le nettoyage
    • les travaux de rénovation
    • l'utilisation de produits chimiques
  • à leur retour, surveiller l'apparition de symptômes comme :
    • l'asthme
    • une irritation
    • des maux de tête
    • des difficultés respiratoires

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :