Incidents et accidents nucléaires antérieurs : Tchernobyl

Le 26 avril 1986, le plus grave accident mettant en cause un réacteur nucléaire est survenu à Tchernobyl, en Ukraine (une partie de l'Union Soviétique à cette époque). Une aire d'environ 5 millions d'hectares - presque la superficie de la Nouvelle-Écosse - a été contaminée et 160 000 personnes ont dû être définitivement évacuées. Les matières radioactives ont atteint l'Ukraine, mais également les pays limitrophes et des parties de l'Europe de l'Ouest.

L'accident de Tchernobyl a démontré la nécessité d'envisager la possibilité de répercussions transfrontalières dans les plans de mesures d'urgence nationaux. La crainte que n'importe quel pays puisse être touché par non seulement des accidents nucléaires survenus sur son propre territoire mais également par les conséquences d'accidents survenus à l'étranger, a encouragé la mise en place de plans de mesures d'urgence nationaux dans plusieurs pays. L'aspect transfrontalier de la contamination causée par l'accident de Tchernobyl a incité les organisations internationales à promouvoir une coopération et une communication internationales, à harmoniser les mesures et à élaborer des exercices internationaux en cas d'urgence, comme ceux organisés par l'Agence pour l'énergie nucléaire dans le cadre de son programme INEX. La communauté internationale a conclu des ententes relatives à un avertissement précoce en cas d'accident radiologique et à un soutien en cas d'urgence radiologique par l'intermédiaire de conventions internationales qui ont été conçues par l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :