Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie – 17 mai 2019

Déclaration

Les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles et bispirituelles (LGBTQ2) au Canada et ailleurs dans le monde continuent d’être victimes d’intimidation, de discrimination, de stigmatisation et de violence, ce qui nuit à leur santé et à leur bien-être. Le 17 mai, nous soulignons la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, qui est l’occasion d’unir nos efforts pour créer une société inclusive et exempte de préjugés, où nous pouvons tous vivre en sécurité.

Au Canada, la consommation de substances, les problèmes de santé mentale et les tentatives de suicide sont plus fréquents chez les personnes LGBTQ2 que chez le reste de la population. De plus, les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes sont touchés de façon disproportionnée par le VIH et les autres infections transmissibles sexuellement.

La peur de dévoiler son orientation sexuelle ou de se faire juger par les fournisseurs de soins et de services empêche les personnes LGBTQ2 d’obtenir les ressources, les soins de santé et les services de santé sexuelle dont elles ont besoin pour maintenir et améliorer leur état de santé physique et mental. Le gouvernement a la ferme volonté de réduire les inégalités en santé et la stigmatisation dont font l’objet les membres de la communauté LGBTQ2.

Nous sommes déterminés à appuyer les efforts déployés par cette communauté pour améliorer l’accès à des services de santé complets, offerts dans des environnements sécuritaires. Nous continuerons de collaborer avec les membres pour que leurs réalités et leurs points de vue soient pris en compte dans les politiques et les programmes fédéraux les concernant et pour qu’ils disposent des ressources nécessaires à la réalisation d’initiatives qui amélioreront leur santé.

Dans le cadre de la Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, le gouvernement du Canada investira également dans des initiatives qui appuient la communauté LGBTQ2 afin d’éliminer les causes profondes de la violence fondée sur le sexe et de fournir aux survivants un soutien adapté à leurs besoins et à leur expérience.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, j’invite tous les Canadiens à songer à la façon de lutter contre la stigmatisation et les autres formes de discrimination afin d’améliorer la santé des personnes LGBTQ2 au Canada.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, C.P., députée
Ministre de la Santé


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :