Fonds national d’aide aux projets stratégiques sur le trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF)

Document d'information

Le 24 juillet 2019

Le gouvernement du Canada alloue plus de 1,8 million de dollars sur quatre ans au titre du Fonds national d’aide aux projets stratégiques sur le TSAF pour soutenir des projets visant à prévenir la consommation d’alcool pendant la grossesse et à sensibiliser la population à cet égard.
Les projets suivants sont financés :

Centre de toxicomanie et de santé mentale (CTSM)
Programme de prévention du TSAF en milieu scolaire pour les enfants et les adolescents fréquentant certaines écoles urbaines, rurales et des Premières Nations en Ontario, au Canada.
843 163 $

Ce projet pilote vise à sensibiliser les jeunes de 12 à 18 ans aux risques liés à la consommation prénatale d’alcool et d’autres substances afin de mieux faire connaître et comprendre le TSAF et de prévenir la consommation d’alcool pendant la grossesse. Le CTSM modifiera, adaptera culturellement et traduira le programme d’éducation et de prévention sur le TSAF en milieu scolaire de la National Organization on Fetal Alcohol Syndrome en vue de l’offrir dans certaines écoles urbaines, rurales et des Premières Nations de l’Ontario. Les objectifs du programme sont les suivants :

  • faire mieux connaître les risques liés à la consommation d’alcool;
  • permettre aux élèves de comprendre les concepts liés à la promotion de la santé et à la prévention des maladies, ainsi que la manière dont ils peuvent défendre leur propre santé et celle de leur collectivité;

Le CTSM évaluera également l’efficacité du programme et créera une trousse d’outils qui sera mise à la disposition d’autres administrations afin de fournir aux filles et aux garçons d’âge scolaire les ressources dont ils ont besoin pour faire des choix éclairés.

Young Women’s Christian Association (Metro Vancouver)
Sensibilisation tenant compte des différences culturelles pour prévenir le TSAF dans les communautés marginalisées
431 793 $

Ce projet pilote vise à fournir aux femmes en âge de procréer et aux familles au sein des populations à risque et mal desservies de l’information, des ressources et un accès à des services de soutien afin de réduire la consommation d’alcool pendant la grossesse et la prévalence du TSAF. La YWCA collaborera avec un comité composé d’experts du TSAF et du développement communautaire, ainsi que de personnes touchées par le TSAF, afin d’élaborer et de faire connaître des interventions communautaires, comme des ateliers de guérison, des brochures, des bandes dessinées ou des pièces de théâtre, dans le cadre desquels de l’information sera fournie pour réduire la consommation d’alcool pendant la grossesse. La YWCA mènera ce projet auprès de femmes et de familles du quartier Downtown Eastside de Vancouver. Le processus de consultation communautaire, les ressources et les stratégies de diffusion seront évalués, modifiés et mis à l’essai auprès de populations marginalisées et mal desservies telles que les nouveaux immigrants et les réfugiés, puis intégrés à une trousse d’outils que la YWCA diffusera par l’entremise de son réseau à l’échelle du Canada.

Pauktuutit Inuit Women of Canada
Trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale : Soutenons nos familles et nos communautés inuites
558 041 $

Dans le cadre de ce projet, on organisera des groupes de discussion et des entrevues afin d’éclairer l’élaboration des programmes et des politiques de demain et de favoriser la prévention du TSAF dans les communautés inuites. Ce projet vise à améliorer la condition des mères et des enfants inuits et de leur famille et à réduire la stigmatisation associée au TSAF. Les groupes de discussion réuniront :

  • des personnes touchées par le TSAF;
  • des personnes qui ont ou qui ont eu des démêlés avec la justice;
  • des spécialistes des programmes;
  • des intervenants de première ligne;
  • des professionnels de la santé;
  • des décideurs.

Les données recueillies dans le cadre du projet permettront de cerner les besoins, les attitudes et les normes sociales, et aideront à l’élaboration de messages clés et de ressources multimédias au moyen d’une approche de prévention sexospécifique, axée sur la réduction des méfaits et tenant compte des traumatismes. Les messages de prévention seront diffusés dans les quatre régions inuites et au sein des populations inuites de trois grands centres urbains au moyen des médias sociaux, de ressources imprimées, d’envois postaux et des médias traditionnels. Ces nouvelles ressources aideront à renforcer la capacité des communautés inuites à sensibiliser les gens aux risques liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse et à réduire la stigmatisation associée au TSAF.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :