Fiche Technique Santé-Sécurité : Agents Pathogènes – Borrelia burgdorferi

FICHE TECHNIQUE SANTÉ-SÉCURITÉ - MATIÈRES INFECTIEUSES

SECTION 1 - AGENT INFECTIEUX

NOM : Borrelia burgdorferi

SYNONYME OU RENVOI : Maladie de Lyme, borréliose de Lyme, rechutes de fièvre, érythème migrateur (EM) avec polyarthrite, arthrite de Lyme, méningopolynévrite transmise par les tiques.

CARACTÉRISTIQUES : Spirochète, découvert en 1982.

SECTION II - DANGER POUR LA SANTÉ

PATHOGÉNICITÉ : Maladie transmise par les tiques, caractérisée par des lésions cutanées ((EM - érythème chronique migrateur, une macule ou une papule rouge qui s'étend de façon annulaire), des symptômes généralisés, de la polyarthrite et des manifestations neurologiques et cardiaques; sensation de malaise, fatigue, fièvre, maux de tête, raideur du cou, myalgie, arthralgies migrantes ou lymphadénopathie d'une durée de plusieurs semaines peuvent précéder les lésions; les anomalies cardiaques et neurologiques apparaissent plusieurs semaines ou plusieurs mois après le début de l'érythème chronique migrateur; l'arthrite chronique peut s'installer.

ÉPIDÉMIOLOGIE : Aux États-Unis, foyers endémiques le long de la côte est, au Wisconsin, au Minnesota, en Californie et en Oregon; une zone endémique dans le sud de l'Ontario; Europe, Communauté des États indépendants, Australie, Chine et Japon; les cas surviennent surtout durant l'été; la distribution des cas coïncide avec celle des tiques.

GAMME D'HÔTES : L'humain, le cerf, les rongeurs sauvages.

DOSE INFECTIEUSE : Inconnue.

MODE DE TRANSMISSION : Par exposition à une tique infectée.

PÉRIODE D'INCUBATION : De 3 à 32 jours après l'exposition aux tiques.

TRANSMISSIBILITÉ : Aucune preuve de transmission naturelle d'une personne à une autre.

SECTION III - DISSÉMINATION

RÉSERVOIR : Cerf, rongeurs sauvages (souris), tiques (transmission d'un stade à un autre).

ZOONOSE : Oui - Morsure de tique provenant d'un animal infecté.

VECTEURS : Tiques - Ixodes scapularis (auparavant Ixodes dammini) - est et centre des États-Unis)

Ixodes pacificus (ouest des États-Unis)

Ixodes ricinus (Europe)

Ixodes persulcatus (Asie)

SECTION IV - VIABILITÉ

SENSIBILITÉ AUX MÉDICAMENTS : Sensible à la doxycycline (adultes) et à l'amoxicilline (adultes et enfants < 9 ans); utiliser l'érythromycine pour les personnes allergiques aux pénicillines ou aux tétracyclines.

SENSIBILITÉ AUX DÉSINFECTANTS : Sensible à l'hypochlorite de sodium à 1 % et à l'éthanol à 70 %.

INACTIVATION PAR DES MOYENS PHYSIQUES : Sensible à la chaleur et aux UV.

SURVIE À L'EXTÉRIEUR DE L'HÔTE : De 28 à 35 jours à la température ambiante dans le sang du cobaye infecté; survit pendant de courtes périodes dans l'urine; peut survivre jusqu'à 48 jours à 4 °C dans du sang humain traité aux fins de transfusion.

SECTION V - ASPECTS MÉDICAUX

SURVEILLANCE : Surveiller la survenue des lésions caractéristiques; les tests sérologiques (IFA, ELISA) montrent une augmentation des anticorps anti-spirochètes.

PREMIERS SOINS ET TRAITEMENT : Le traitement du stade de l'érythème chronique migrateur avec de la doxycycline chez les adultes et de l'amoxicilline chez les enfants peut prévenir les principales complications tardives d'ordre cardiaque, neurologique ou arthritique ou en diminuer la gravité.

IMMUNISATION : Mise au point d'un nouveau vaccin contenant la protéine A de surface recombinante ((LYMErixT, SmithKline Beecham Biologicals) a été autorisé aux fins d'utilisation aux États-Unis en 1998.

PROPHYLAXIE : Habituellement non nécessaire pour une seule morsure de tique.

SECTION VI - DANGERS POUR LE PERSONNEL DE LABORATOIRE

INFECTIONS LIÉES OU ACQUISES AU LABORATOIRE : Aucune signalée concernant particulièrement B. burgalorferi, mais 45 cas signalés jusqu'en 1976, dont 2 décès pour B. recurrentis et B. duttoni.

SOURCES ET ÉCHANTILLONS : Échantillons cliniques - sang, liquide céphalo-rachidien, urine, débris de peau, échantillons provenant de la rétine et de la synovie; mammifères infectés de façon naturelle ou à des fins expérimentales, leurs ectoparasites et leurs tissus infectés.

DANGERS PRIMAIRES : Inoculation parentérale accidentelle et exposition à des aérosols infectieux.

DANGERS PARTICULIERS : Ectoparasites (tiques) présents sur les animaux de laboratoire.

SECTION VII - PRÉCAUTIONS RECOMMANDÉES

EXIGENCES DE CONFINEMENT : Méthodes, matériel et installations de confinement du niveau de biosécurité 2 pour les travaux portant sur du matériel infectieux ou susceptible d'être infectieux, y compris pour l'autopsie d'animaux infectés.

VÊTEMENTS PROTECTEURS : Blouse de laboratoire, gants pour effectuer l'autopsie des animaux infectés et lorsque le contact avec des matières infectieuses est inévitable.

AUTRES PRÉCAUTIONS : Aucune.

SECTION VIII - RENSEIGNEMENTS RELATIFS À LA MANIPULATION

DÉVERSEMENTS : Laisser retomber les aérosols; endosser des vêtements protecteurs, couvrir soigneusement la substance déversée avec des serviettes de papier et appliquer de l'hypochlorite de sodium à 1 %, de la périphérie vers le centre; laisser agir pendant une période suffisante (30 minutes) avant de procéder au nettoyage.

ÉLIMINATION : Décontaminer la substance avant de l'éliminer; stérilisation par la vapeur, désinfection chimique, incinération.

ENTREPOSAGE : Dans des contenants scellés étiquetés de façon appropriée.

SECTION IX - RENSEIGNEMENTS DIVERS

Date : Décembre 1999

Préparée par : Bureau de la sécurité des laboratoires, ASPC

Bien que les renseignements, opinions et recommandations contenus dans la présente Fiche technique santé-sécurité proviennent de sources que nous jugeons fiables, nous ne nous rendons pas responsables de leur justesse, de leur caractère exhaustif ou de leur fiabilité, ni des pertes ou blessures encourues par suite de l'utilisation des renseignements. Comme on découvre fréquemment de nouveaux dangers, il est possible que ces renseignements ne soient pas à jour.

Copyright ©
Santé Canada, 2001

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :