Résumé de la déclaration du CCNI : Directives mises à jour sur les vaccins contre la COVID-19 chez les personnes enceintes ou qui allaitent

Date de publication: 9 septembre 2022

Télécharger en format PDF
(1,04 Mo, 7 pages)

Organisation : Agence de la santé publique du Canada

Cat. : HP40-322/2-2022F-PDF

ISBN : 978-0-660-45353-8

Pub. : 220411

Publiée : 2022-09-09

Sur cette page

Aperçu



En ce qui concerne la dose de rappel à l'automne, le CCNI fait les recommandations suivantes pour les personnes enceintes :

  • Le CCNI recommande fortement de proposer aux personnes enceintes une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 à l'automne, à n'importe quel stade de la grossesse, quel que soit le nombre de doses de rappel reçues précédemment. (Forte recommandation du CCNI)
  • Le CCNI recommande que les doses de rappel du vaccin contre la COVID-19 puissent être proposées à un intervalle de 6 mois depuis la dose précédente du vaccin contre la COVID-19 ou l'infection par le SRAS-CoV-2. Toutefois, un intervalle plus court, d'au moins 3 mois, peut être justifié pour optimiser la protection des personnes enceintes dans le contexte d'un risque épidémiologique intensifié (y compris un risque accru de complications sévères chez ces personnes). (Recommandation discrétionnaire du CCNI)
  • Les personnes enceintes peuvent recevoir toutes les doses auxquelles elles sont admissibles au cours de leur grossesse.

En ce qui concerne la dose de rappel à l'automne, le CCNI réitère les recommandations suivantes pour les personnes qui allaitent, conformément aux Orientations provisoires du CCNI sur des considérations relatives à la planification d'un programme de rappel de vaccins contre la COVID-19 pour l'automne 2022 au Canada :

  • Les personnes qui allaitent peuvent se voir proposer une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 à l'automne, quel que soit le nombre de doses de rappel reçues précédemment.
  • Les personnes qui présentent un risque accru de COVID-19 sévère et qui allaitent devraient se voir proposer une dose de rappel d'un vaccin contre la COVID-19 à l'automne, quel que soit le nombre de doses de rappel reçues précédemment.

En ce qui concerne l'utilisation des doses de rappel autorisées de vaccins à ARNm bivalents contre la COVID-19 qui contiennent le variant Omicron chez les personnes enceintes ou qui allaitent :

  • Sur la base des données sur l'innocuité des vaccins à ARNm pendant la grossesse, les vaccins à ARNm bivalents contre la COVID-19 contenant Omicron autorisés peuvent être recommandés chez les personnes enceintes ou allaitantes qui n'ont pas de contre-indications au vaccin.
  • Les personnes, y compris les personnes enceintes ou qui allaitent, à qui il est recommandé de recevoir une dose de rappel à l'automne ne devraient pas retarder leur vaccination envisagée en prévision d'un vaccin à ARNm bivalent contre la COVID-19 contenant Omicron. Si ce dernier n'est pas facilement disponible, un vaccin d'origine à ARNm contre la COVID-19 devrait être proposé pour assurer une protection en temps opportun contre les complications liées à la COVID-19 sévère.

Pour le texte complet de la déclaration, y compris les données probantes et les justifications, voir la Déclaration du CCNI : Directives mises à jour sur les vaccins contre la COVID-19 chez les personnes enceintes ou qui allaitent.

Pour des renseignements sur les considérations provisoires relatives à la planification des rappels à l'automne, y compris la liste des personnes considérées comme présentant un risque accru de COVID-19 sévère, voir la Déclaration du CCNI : Orientations provisoires sur des considérations relatives à la planification d'un programme de rappel de vaccins contre la COVID-19 pour l'automne 2022 au Canada.

Pour de plus amples renseignements sur l'utilisation des vaccins à ARNm bivalents contre la COVID-19 contenant le variant Omicron comme doses de rappel, voir la Déclaration du CCNI : Recommandations sur l'utilisation des vaccins à ARNm bivalents contre la COVID-19 contenant le variant Omicron.

Pour de plus amples renseignements sur les recommandations du CCNI concernant l'utilisation des vaccins contre la COVID-19, voir le chapitre sur les vaccins contre la COVID-19 du Guide canadien d'immunisation (GCI), ainsi que les déclarations supplémentaires sur la page Web du CCNI.

Ce que vous devez savoir

Pour le texte complet de la déclaration, y compris les données probantes et les justifications, voir la Déclaration du CCNI : Directives mises à jour sur les vaccins contre la COVID-19 chez les personnes enceintes ou qui allaitent.

Pour de plus amples renseignements sur les recommandations du CCNI concernant l'utilisation des vaccins contre la COVID-19, voir le chapitre sur les vaccins contre la COVID-19 du Guide canadien d'immunisation (GCI), ainsi que les déclarations supplémentaires sur la page Web du CCNI.

Citations

« L'ensemble des preuves probantes sur l'utilisation des vaccins à ARNm contre la COVID-19 chez les personnes enceintes ou allaitantes a considérablement augmenté depuis que les vaccins ont été mis à disposition de la population pour la première fois. Les directives mises à jour du CCNI fournissent plus d'assurance quant à l'innocuité et à l'efficacité réelle des vaccins à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que des précisions sur l'admissibilité à des doses de rappel et sur le calendrier s'y rattachant. Ceci aidera à soutenir les personnes enceintes ou qui allaitent ainsi que les professionnels de la santé qui les conseillent, afin qu'elles puissent se protéger, ainsi que leurs fœtus et nouveau-nés contre la COVID-19 grâce à la vaccination. »

Dre Robyn Harrison, vice-présidente du CCNI

« Nous savons que les personnes enceintes sont à risque de subir des complications plus graves liées la COVID-19 et que la COVID-19 sévère pendant la grossesse peut toucher les nouveau-nés. Heureusement, nous disposons maintenant d'un nombre croissant de données probantes qui renforcent le fait que la vaccination contre la COVID-19 est sûre et efficace pendant la grossesse et l'allaitement. Cette vaccination offre une bonne protection contre la maladie sévère et l'hospitalisation aux personnes enceintes et aident à réduire le risque d'infection et d'hospitalisation des nouveau-nés. Nous savons également que recevoir un vaccin contre la COVID-19 est sans danger pour les personnes et les nouveau-nés à n'importe quel stade de la grossesse ou pendant l'allaitement. Je suis reconnaissante envers le CCNI d'avoir examiné les données probantes les plus récentes et d'avoir fourni cette mise à jour importante pour aider les nouveaux et futurs parents à prendre des décisions éclairées et confiantes concernant la vaccination contre la COVID-19 pendant la grossesse et l'allaitement. »

Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :