Comité consultatif national sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (CCN-ITSS) : Composition du Comité

Le CCN-ITSS se compose de 15 membres votants, y compris un président et un vice-président. Les membres sont nommés au comité en fonction de leur expertise dans un ou plusieurs des domaines suivants : maladies infectieuses, santé en matière de sexualité, santé publique, microbiologie médicale, obstétrique et gynécologie, pharmacologie, épidémiologie et pédiatrie. Les membres sont tenus de donner leurs meilleurs conseils à l'ASPC en ce qui concerne la recherche, l'élaboration et la mise à jour des lignes directrices sur les ITSS. Lors de la recherche de candidats, l'ASPC examine des candidatures d'horizons divers et de compétences variées.

Dr. Ian Gemmill - Président

Dr Ian Gemmill est l'ancien médecin-hygiéniste des unités régionales de santé publique de Kingston, de Frontenac et de Lennox et Addington (KFL et A) (de 1977à 2017). Il a auparavant été médecin-hygiéniste adjoint à la régie régionale de santé d'Ottawa-Carleton (de 1981 à 1997) et a exercé la médecine familiale à Brampton (Ontario). Diplômé de la faculté de médecine de l'Université Queen's de Kingston (Ontario), il est membre en médecine communautaire du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en santé publique et médecine préventive, membre honoraire de la Société canadienne de pédiatrie et membre honoraire à vie de l'Association canadienne de santé publique (ACSP) ainsi que membre du Collège des médecins de famille du Canada. Le Dr Gemmil est professeur agrégé au Département de médecine familiale et de santé communautaire à l'Université Queen's. Il travaille à la Clinique de santé sexuelle de la région de KFL et A.

Il est l'ancien président du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) dont il a été membre pendant 17 ans et continue de participer aux groupes de travail du Comité. Il est membre du Comité consultatif sur les pratiques vaccinales de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et agit à titre d'agent de liaison du Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale de l'OMS. Il a été président du Comité consultatif provincial des maladies infectieuses axé sur l'immunisation de l'Ontario (de 2005 à 2014), ainsi que coprésident du Groupe de travail sur les vaccins pandémiques pour l'Agence de la santé publique du Canada (de 2008 à 2010) et d'Immunisation Canada. Il a siégé aux conseils d'administration de l'Institut national du cancer du Canada et de l'Association canadienne de santé publique.

Dr. Troy Grennan - Vice-président

Dr Troy Grennan est actuellement le médecin responsable du programme provincial de lutte contre les ITS/VIH du Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique. Il est également professeur adjoint en clinique de la Division des maladies infectieuses de l'Université de la Colombie-Britannique. Après une formation en médecine interne, en maladies infectieuses et en microbiologie médicale, il a obtenu une bourse de recherche postdoctorale du Réseau canadien pour les essais VIH des IRSC afin d'étudier le virus du papillome humain (VPH) chez les hommes séropositifs ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HARSAH). Ses recherches et ses travaux cliniques sont actuellement axés sur la prévention du VIH et des IST ainsi que sur le dépistage du VPH et du cancer anal, en particulier chez les HARSAH. Il est actuellement cochercheur principal de la subvention à l'équipe : Dépistage du VPH et évaluation du vaccin chez des HARSAH séronégatifs des IRSC qui étudie la meilleure façon de dépister le cancer anal chez les HARSAH vivant avec le VIH tout en examinant l'utilité du traitement des lésions précancéreuses anales (par rapport à l'observation seule) dans la prévention de l'évolution de ces lésions. Le Dr Grennan codirige également deux subventions de projets pilotes sur une méthode novatrice de prévention de la syphilis en ayant recours à une chimioprophylaxie par doxycycline. Un des projets pilotes étudie la faisabilité potentielle d'une double prophylaxie préexposition pour le VIH et la syphilis chez les HARSAH séronégatifs en administrant quotidiennement de la tenofovir-emtricitabine en association avec la doxycycline et l'autre est un essai contrôlé par placebo à répartition aléatoire étudiant l'utilisation de la doxycycline en tant que prophylaxie préexposition de la syphilis chez les HARSAH atteints du VIH.

Dr Jared Bullard

Dr Jared Bullard est un spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques et un microbiologiste médical exerçant à Winnipeg, au Manitoba. Il a obtenu son Baccalauréat en Sciences avec une spécialisation en immunologie du VIH (2002), puis son doctorat en médecine (2004) à l'Université du Manitoba. Il est diplômé du Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada en pédiatrie (2008), en maladies infectieuses (2009) et en microbiologie médicale (2010).

Il est depuis 2010 directeur médical adjoint du laboratoire provincial Cadham, le laboratoire de santé publique et de référence du Manitoba. Ses domaines de spécialisation comprennent le dépistage des ITSS et les schémas d'utilisation des tests de dépistage. Il coordonne également les points de service de dépistage du VIH de la province et est le représentant au Manitoba de la Canadian Association of HIV Clinical Laboratory Specialists et du groupe de travail sur le diagnostic de la syphilis du Réseau des laboratoires de santé publique du Canada (RLSPC). Il est également membre de plusieurs comités provinciaux d'intervention et de pilotage dans le domaine des ITSS.

En outre, le Dr Bullard est le chef clinique dans les domaines du VIH et du virus de l'hépatite B (VHB) pédiatriques ainsi que de la prévention et du traitement des ITSS congénitales. Il a dirigé l'élaboration de plusieurs politiques hospitalières et provinciales relatives aux ITSS. Il est le représentant des services pédiatriques et de laboratoire auprès du Programme sur le VIH du Manitoba et membre du Groupe canadien de recherche sur le sida chez les enfants (GCRSE). Le D r Bullard a publié plusieurs articles dans des revues telles que le Canadian Journal of Infectious Diseases, Sexually Transmitted Infections, Biomedical Research International, le Relevé des maladies transmissibles au Canada et AIDS, qui traitent des aspects cliniques et de laboratoire des ITSS. Le Dr Jared Bullard est né à Nassau, aux Bahamas, et vit aujourd'hui à Winnipeg, au Manitoba.

Dr William A. Fisher

Dr William Fisher est professeur émérite à l'Université Western, après avoir passé quatre décennies au département de psychologie, il a été nommé conjointement au département d'obstétrique et de gynécologie de l'Université Western. Ses recherches sont axées sur la compréhension et la promotion de la santé sexuelle et reproductive ainsi que sur l'éducation des professionnels de la santé dans ce domaine.

Le Dr Fisher siège au CCN-ITSS de l'Agence de la santé publique du Canada et a participé à la rédaction des directives sur la contraception de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). Il a été rédacteur adjoint du Journal of Sexual Medicine et est actuellement membre des comités de rédaction du Journal of Sex Research, Archives of Sexual Behavior et Sexual Medicine Reviews.

Il est membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé et est lauréat du Distinguished Scientific Contribution Award de la Society for the Scientific Study of Sexuality et du Prix Alfred C. Kinsey du Kinsey Institute, il a reçu une bourse de chercheur national (sida) en santé de Santé Canada et il a bénéficié du soutien des National Institutes of Health américains, des Instituts de recherche en santé du Canada et du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada. Le Dr Fisher a publié 250 articles revus par ses pairs.

Mme Jennifer Gratrix

Mme Gratrix est la directrice intérimaire du programme provincial de lutte contre les infections transmissibles sexuellement (ITS) au sein de l'organisme de santé publique Alberta Health Services. Elle a commencé à travailler pour les programmes de lutte contre les ITS en 1998 et a occupé divers postes, y compris ceux d'infirmière partenaire pour la déclaration des ITS, de chef d'équipe clinique, d'épidémiologiste ainsi que des fonctions de direction. Ses responsabilités actuelles comprennent la planification stratégique, la mise en œuvre et l'évaluation des services dans le cadre du programme de lutte contre les ITS, ainsi que l'élaboration de politiques et la collaboration avec de nombreux intervenants. Ses collaborations passées comprennent la collecte de données et l'analyse des enquêtes Track de l'ASPC sur les utilisateurs de drogues injectables et les jeunes de la rue. Elle collabore actuellement avec les laboratoires publics de l'Alberta, avec le Laboratoire national de microbiologie et le comité de recherche et d'évaluation des opérations de l'Alberta sur la prophylaxie préexposition pour le VIH à la surveillance nationale accrue de la résistance de la gonorrhée aux antimicrobiens (SARGA) et à la surveillance de la lymphogranulomatose vénérienne chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes fréquentant des cliniques spécialisées dans les infections transmissibles sexuellement en Alberta. Elle est membre du Réseau de santé sexuelle de l'Alberta dans le cadre duquel elle élabore le plan d'action opérationnel contre les ITSS, ainsi que du Comité de coordination de l'enquête sur l'éclosion du ministère de la Santé de l'Alberta pour la syphilis. Elle a publié plusieurs articles sur divers aspects des soins des ITS à déclaration obligatoire ou non-obligatoire. M me Gratrix est titulaire d'une maîtrise en promotion de la santé et d'un baccalauréat en sciences infirmières de l'université de l'Alberta.

Dr Todd Hatchette

Dr Hatchette est un médecin microbiologiste spécialiste des maladies infectieuses et professeur au Département de pathologie, il travaille conjointement au Département de l'immunologie et de la microbiologie ainsi qu'au Département de médecine. Il est chef du service au sein de la Division de la microbiologie du Queen Elizabeth II Health Sciences Center, et il est directeur du laboratoire de virologie et d'immunologie où l'on effectue les principaux tests de dépistage des ITSS dans la zone du Centre ainsi que des tests de référence d'infections transmissibles par le sang pour le reste de la Nouvelle-Écosse. Localement, il est le directeur clinique de la clinique des maladies transmissibles sexuellement de l'hôpital Queen Elizabeth II où il est médecin traitant depuis plus de 15 ans. Il siège au conseil d'administration du Centre de santé sexuelle d'Halifax. Le Dr Hatchette est membre de plusieurs comités nationaux liés au dépistage, notamment la Canadian Association of HIV Clinical Laboratory Specialists à laquelle il adhère depuis 2004. Ce groupe national composé d'experts en laboratoire de tout le Canada a fourni des lignes directrices pour le dépistage du VIH et a servi de forum pour la recherche collaborative en matière de diagnostic du VIH. Le Dr Hatchette est également le président de l'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie Canada qui est l'association nationale spécialisée représentant des médecins, des microbiologistes cliniciens et des chercheurs se spécialisant dans les domaines de la microbiologie médicale et des maladies infectieuses.

Dre Annie-Claude Labbé

Dre Annie-Claude Labbé est professeure agrégée de clinique au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l'Université de Montréal. Elle travaille comme consultante en maladies infectieuses et microbiologiste médicale à l'Hôpital Maisonneuve Rosemont (CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal).

Diplômée de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke en 1993, la Dre Labbé a fait sa résidence en microbiologie médicale et maladies infectieuses de l'adulte à l'Université de Montréal. Ses formations post-doctorales ont été réalisées à l'Université de Toronto (D r Kevin Kain, 1999-2000 : Détection des gènes de résistance chez Plasmodium falciparum) et à l'Université Laval (Dr Michel Alary, 2000-2002 : Infections à Chlamydia trachomatis et Neisseria gonorrhoeae chez les travailleuses du sexe au Bénin et au Ghana). Elle a obtenu le diplôme Epidemiology: Principles and Practice de la London School of Tropical Medicine and Hygiene en 2003.

Dre Labbé est membres de comités consultatifs à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) de la Direction des risques biologiques et de la santé au travail, dans les domaines des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS); elle y fut la présidente du Comité sur les analyses de laboratoire en lien avec les ITSS (CALI) de 2010 à 2018. Elle est également régulièrement consultée par l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) pour l'élaboration et la mise à jour des Guides d'usage optimal et protocoles médicaux en lien avec les ITSS. Elle a été membre du groupe d'experts des Lignes directrices canadiennes sur les ITSS de l'Agence de la santé publique du Canada depuis 2013.

M. Tim Lau

M. Tim Lau travaille en tant que superviseur et spécialiste en pharmacie clinique dans le domaine de la gestion des antimicrobiens et des maladies infectieuses à l'Hôpital général de Vancouver. Il est le responsable dans le domaine de la pharmacie du programme ASPIRES (programme de gestion des antimicrobiens) de Vancouver Coastal Health dans le cadre duquel il participe à plusieurs initiatives visant à promouvoir une prescription rationnelle des antimicrobiens en s'appuyant sur les pratiques exemplaires cliniques. Il est titulaire d'un B.Sc. spécialisé en pharmacie et d'un doctorat en pharmacie de l'Université de la Colombie-Britannique et a effectué sa résidence en pharmacie à la Fraser Health Authority. Il est membre du groupe de travail provincial des experts cliniques sur la gestion des antimicrobiens auprès du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique et du Comité sur la gérance des antimicrobiens et la résistance antimicrobienne mis en place par l'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie Canada. M. Lau est professeur clinicien à la Faculté de sciences pharmaceutiques et membre associé de la Division des maladies infectieuses de la Faculté de médecine de l'Université de la Colombie-Britannique. Ses recherches portent principalement sur la gestion des antimicrobiens et les examens systématiques fondés sur les pratiques cliniques.

Dre Gina Ogilvie

Gina Ogilvie, M.D., M.Sc, FCMF, Dr Ph est titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en contrôle et prévention des maladies liées au VPH à l'échelle mondiale et professeure à l'École de santé publique et des populations de l'Université de Colombie-Britannique. Elle est également scientifique principale en santé publique, Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique et conseillère principale en recherche auprès du BC Women's Hospital and Health Centre. Auparavant, elle a été directrice médicale des Services de prévention clinique au Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique où elle a assuré la direction opérationnelle et scientifique d'une unité de santé publique intégrée comptant plus de 100 employés. Cette unité se concentre sur la fourniture d'un leadership et de services de santé publique associés aux IST, au VIH, à l'hépatite et à la tuberculose à l'échelle provinciale, nationale et mondiale. Ses recherches portent à la fois sur la santé publique et les aspects cliniques de la santé génésique, les infections sexuellement transmissibles, le dépistage du VPH et le vaccin contre le VPH, et les conclusions de ses travaux ont eu une grande influence sur l'élaboration et l'orientation des politiques de santé au Canada et dans le monde. Entre autres projets de recherche, elle assure les fonctions de chercheuse principale pour le programme ASPIRE, une initiative de santé mondiale qui mène des recherches et fournit des solutions innovantes et centrées sur les femmes en matière de prévention du cancer du col de l'utérus et de santé reproductive en Afrique subsaharienne. Elle dirige également l'étude FOCAL sur le VPH, qui est un essai randomisé sur plus de 25 000 femmes visant à comparer le dépistage primaire du cancer du col de l'utérus, et QUEST, un essai pragmatique randomisé établissant l'efficacité d'un dosage réduit du vaccin contre le HPV.

Dre Ogilvie a obtenu son doctorat en médecine à l'Université McMaster, et a terminé sa spécialisation en médecine familiale et une bourse de recherche en santé de la population et en soins primaires. Elle a obtenu sa maîtrise en sciences à l'UBC, et son doctorat en santé publique à la Gillings School of Global Public Health de l'Université de Caroline du Nord. Elle est la récipiendaire de plusieurs distinctions, notamment le prix Woman of Distinction (2018) du YMCA, le prix du président du Centre pour la santé des enfants et des femmes de la C.-B. (2018); Championne de l'année (2018) en santé sexuelle d'Options for Sexual health; le prix d'excellence de la santé publique de l'administrateur en chef provincial de la santé publique (2015); le prix chercheur de l'année du Collège des médecins de famille du Canada (2014); candidate au prix Woman of Distinction du YMCA (2014); le prix pour services insignes en recherche de la Faculté de médecine de l'Université de Colombie-Britannique (2014). Elle est récipiendaire d'une bourse des IRSC octroyée à d'éminents chercheurs afin de poursuivre sept années de recherche dans un domaine précis.

Dre Petra Smyzcek

Dre Petra Smyzcek est directrice médicale principale pour les ITS de l'Alberta, médecin hygiéniste de l'organisme de santé publique Alberta Health Services et directrice médicale de la clinique spécialisée dans les ITS à Edmonton.

Elle a suivi sa formation médicale de premier cycle à la Faculté de médecine de l'Université Johannes Gutenberg en Allemagne et à l'Université de Virginie-Occidentale à Morgantown aux États-Unis. Elle a obtenu son doctorat en médecine en 1999 et a terminé sa formation de résidente en médecine interne en Allemagne en 2006. Elle a ensuite terminé en 2013 une résidence en microbiologie médicale à l'Université de l'Alberta. Elle offre une expertise clinique et un soutien aux médecins de toute l'Alberta et contribue aux stratégies et aux méthodes de prévention, de contrôle et de traitement des IST. Elle a largement contribué aux directives provinciales sur les IST/VIH et participe activement à la recherche sur les ISTB. Depuis 2013, elle est membre du groupe de travail sur la surveillance accrue de la résistance de la gonorrhée aux antimicrobiens (SARGA) mis en place par l'ASPCA.

Dr Marc Steben

Dr Marc Steben est un médecin de famille expert en santé sexuelle et santé publique. Ses re-cherches sont principalement sur les sujets des maladies vulvo-vaginales chroniques incluant le VPH et le VHS. Il est professeur au département de médecine sociale et préventive de l'École de santé publique de l'Université de Montréal. Il pratique au Groupe de médecine familiale La Cité du Parc Lafontaine. Il pratique dans une perspective multidisciplinaire à la santé sexuelle.

Il est membre du groupe d'expert des Lignes directrices ITS de l'Agence de Santé Publique du Canada. Il a présidé la 26ième conférence internationale sur le papillomavirus et a présidé le premier atelier de santé publique. Il a été membre des comités scientifiques internationaux du Congrès ISSTDR 2011 de Québec, du Congrès ISSTDR-IUSTI 2017 de Rio, du congrès IUSTI 2018 à Dublin et des futurs congrès sur le papillomavirus de 2020 à Barcelone et 2021 à Toronto et ISSTDR-IUSTI de 2023 de Chicago. Il préside le Réseau Canadien pour la Prévention du VPH. Il a présidé un comité d'experts canadiens qui viennent de déposer un rapport sur le Rôle des Ca-nadiens en vue de l'Élimination du cancer du col au Canada et dans le monde. Il est membre du comité exécutif et président du comité éducatif de l'International papillomavirus society, Ame-rican STD Association et membre fondateur de la branche Canadienne de l'International Union against STI. Jusqu'à tout récemment il était membre du comité exécutif de l'International So-ciety for the Study of Vulvo-Vaginal disease. Il est éditeur associé du Journal of lower genital tract disease et et du Journal of obstetrics and gynecology of Canada.

Dr Mark Yudin

Dr Mark Yudin est actuellement professeur à l'Université de Toronto ainsi que médecin en service membre du personnel du département d'obstétrique et de gynécologie de l'Hôpital St. Michael's. Il a obtenu un baccalauréat ès arts de l'Université de Toronto et son diplôme en médecine de l'Université de Toronto. Il a achevé sa formation de résident en obstétrique et en gynécologie à l'Université de Toronto. Il a ensuite obtenu une bourse de deux ans combinant clinique et recherche en maladies infectieuses de l'appareil reproducteur au Magee-Womens Hospital à l'Université de Pittsburgh (Pennsylvanie). Il a également obtenu une maîtrise en recherche clinique à la Graduate School of Public Health et à l'université de Pittsburgh.

Il a commencé en tant que membre en service du personnel de l'Hôpital St. Michael's en 2003, et ses intérêts dans les domaines clinique et de la recherche comprennent l'obstétrique et la gynécologie générales, la colposcopie et les maladies infectieuses chez les femmes. En 2006, il a cofondé le Positive Pregnancy Program, un programme complet et pluridisciplinaire de soins à l'intention des femmes enceintes séropositives.

Il est l'ancien président du comité des maladies infectieuses de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), poste qu'il a occupé pendant 10 ans, et le directeur de la recherche clinique du département d'obstétrique et de gynécologie de l'Université de Toronto. Il a donné des conférences et publié des articles dans le domaine des maladies infectieuses chez les femmes.

Membres d'office

Dre Irene Martin

Unité des streptocoques et des ITS, Division de la bactériologie et des entéropathogènes, Laboratoire national de microbiologie, Agence de la santé publique du Canada, Winnipeg (Manitoba)

Dr Ibrahim Khan

Médecin hygiéniste régional, gestionnaire de la surveillance de la santé, Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits, région de la Saskatchewan, Services aux Autochtones Canada (SAC), Regina (Saskatchewan)

Secrétaire générale

Stacy Sabourin

Gestionnaire, lignes directrices sur les ITSS pour les professionnels de la santé, Centre de la lutte contre les maladies transmissibles et les infections, Agence de la santé publique du Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :