COVID 19 : Amélioration de la ventilation intérieure

Une ventilation adéquate est l’un des moyens d’aider à prévenir la propagation de la COVID‑19. En remplaçant l’air intérieur par de l’air extérieur, une bonne ventilation aide à éliminer les particules potentiellement infectieuses à l’intérieur.

Sur cette page

Respect des pratiques préventives personnelles

En plus des pratiques préventives personnelles ci-dessous, une bonne ventilation intérieure fait partie des mesures qui permettent de prévenir la propagation de la COVID‑19. Avec la circulation accrue de certains variants préoccupants à forte transmissibilité, il est d’autant plus important d’adopter des pratiques préventives personnelles (p. ex. approche à plusieurs niveaux) pour se protéger et protéger les autres.

Si vous devez avoir des interactions à l’intérieur d’un immeuble, portez un masque comme recommandé, évitez les espaces clos et bondés, et utilisez les pièces les plus grandes possible pour maximiser la distance physique par rapport aux personnes qui ne font pas partie de votre ménage.

Plus il y a de personnes réunies et plus la pièce est petite, plus les gouttelettes respiratoires potentielles infectieuses s’accumuleront rapidement dans l’air.

Ventilation naturelle

Dans la mesure du possible et si le temps le permet, organisez vos activités à l’extérieur, particulièrement si elles sont avec des personnes qui ne font pas partie de votre ménage. Il est important de respecter les recommandations concernant l’éloignement physique et le port du masque à l’extérieur.

Si un espace dégage une odeur de renfermé ou est bondé, cela veut dire qu’il n’est pas bien ventilé. Si vous sentez qu’une pièce est mal ventilée, quittez‑la si possible. Si vous ne pouvez pas quitter la pièce, augmentez la ventilation naturelle en ouvrant les fenêtres et les portes.

Dans les environnements froids ou humides, ou lorsque la sécurité ou la qualité de l’air est une préoccupation, ouvrez les portes et les fenêtres :

Si les fenêtres sont superposées, ouvrez seulement celle du haut. Cela favorisera le mélange de l’air froid venant de l’extérieur avec l’air chaud de l’intérieur.

Si la ventilation d’une pièce vous préoccupe, mais que vous ne pouvez pas ouvrir de fenêtres ou de portes :

Systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation

De nombreux immeubles utilisent un système de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) central. Si votre domicile ou votre immeuble a des évents au plafond, sur les murs ou dans le plancher, il utilise probablement un système de CVC.

Si votre espace intérieur est doté d’un tel système, vous devriez :

Si votre cuisine ou votre salle de bain comporte un ventilateur aspirant qui évacue l’air à l’extérieur, vous pouvez le faire fonctionner à basse vitesse. Cela permettra d’éliminer l’air contaminé sans créer de courant d’air. Si votre ventilateur aspirant n’évacue pas l’air à l’extérieur, il est possible qu’il remette en circulation l’air intérieur sans le filtrer.

Purificateurs d’air

Les purificateurs d'air sont des dispositifs portables de filtration de l’air équipés de filtres à haute efficacité pour les particules de l’air (HEPA). Ils peuvent réduire la concentration de certains virus dans l’air s’ils sont utilisés correctement. Cependant, leur efficacité à réduire la transmission de la COVID‑19 n’a pas encore été établie.

L’utilisation d’un purificateur d’air à l’intérieur pourrait conférer une protection additionnelle. Un purificateur d’air à lui seul ne suffit pas pour prévenir la propagation de la COVID‑19. Vous devez aussi respecter en tout temps les pratiques préventives personnelles.

Ventilateurs et climatiseurs monoblocs

Dans la mesure du possible, évitez d’utiliser des ventilateurs portatifs, des ventilateurs de plafond et des climatiseurs monoblocs. Ils n’améliorent pas la ventilation et peuvent faire circuler le virus dans un espace clos.

Si vous devez utiliser un ventilateur ou un climatiseur de type fenêtre, éloignez le flux d’air des personnes présentes dans la pièce pour prévenir la propagation de gouttelettes respiratoires potentiellement infectieuses.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :