Risques associés au botulisme

Obtenez de plus amples renseignements sur les risques associés au botulisme et les personnes les plus à risque.

Sur cette page

Risques de contracter le botulisme

Nous sommes tous à risque de développer un botulisme d’origine alimentaire. Chaque année, il n’y a que quelques rares cas de botulisme au Canada, si bien que vos risques de le contracter sont très faibles, et ce grâce aux bonne pratiques de manipulation alimentaire en vigueur au pays.

Personnes les plus à risque

Le botulisme d’origine alimentaire peut être contracté par quiconque ingère des aliments contenant la toxine responsable du botulisme. Il n’y a pas de population plus vulnérable qu’une autre pour contracter le botulisme d’origine alimentaire.

Les utilisateurs de drogues par injection, en particulier ceux qui s’injectent de l’heroine, « black tar » s’exposent à un risque accru de contracter le botulisme par inoculation.

Seuls les enfants âgés de moins d’un an peuvent contracter le botulisme infantile.

Risques de complications

Les risques de complications du botulisme comprennent de longues périodes de recouvrement, puisque le botulisme s’attaque aux nerfs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :