Prévention des infections à entérovirus non poliomyélitique

Apprenez comment prévenir l'infection à entérovirus non poliomyélitique.

Sur cette page

Comment prévenir les infections à entérovirus non poliomyélitique?

Il n'existe aucun vaccin qui protège contre les infections à entérovirus non poliomyélitique.

De plus, il est difficile de vous protéger et de protéger vos enfants contre le virus parce que :

  • la majorité des personnes touchées ne présentent aucun symptôme;
  • le virus se transmet facilement.

Vous pouvez toutefois réduire votre risque, et celui des autres, d'être infecté en prenant les mesures suivantes :

  • lavez-vous les mains souvent, surtout :
  • si vous côtoyez une personne malade,
  • avant et après avoir mangé,
  • après avoir été dans un lieu public,
  • après être allé aux toilettes,
  • après avoir changé des couches,
  • après avoir toussé ou éternué,
  • après avoir touché à des surfaces ou à des objets touchés par d'autres personnes;
  • évitez d'étreindre et d'embrasser une personne malade;
  • toussez et éternuez dans le creux de votre coude, pas dans votre main;
  • gardez vos mains loin de votre visage;
  • gardez les surfaces communes, comme les comptoirs, propres et désinfectées;
  • nourrissez-vous sainement et faites régulièrement de l'exercice pour fortifier votre système immunitaire.

Les écoles et les garderies pourraient fermer leurs portes pendant une éclosion d'entérovirus non poliomyélitique pour éviter que les enfants contractent l'infection.

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :