Pour les professionnels de la santé : listériose (Infection à listérias)

Trouvez de l'information détaillée au sujet de la listériose à l'intention des professionnels de la santé.

Sur cette page

Ce que les professionnels de la santé doivent savoir à propos de la listériose

Les bactéries Listeria monocytogenes sont réparties en 11 sérovars. Toutefois, la plupart des cas chez les animaux et les humains sont causés par les sérovars 4b, 1/2b et 1/2a.

La listériose invasive est une maladie à déclaration obligatoire à l'échelle nationale. Tous les professionnels de la santé doivent déclarer les cas aux autorités de santé publique de la province ou du territoire.

Manifestations cliniques

L'infection à listérias entraîne le plus souvent une maladie fébrile bénigne. Il existe toutefois divers types de manifestations de listériose reconnues, y compris la :

  • listériose pendant la grossesse
  • listériose du système nerveux centralisé
  • gastroentérite fébrile
  • listériose glandulaire
  • listériose locale
  • listériose typhoïdique
  • listériose atypique

Listériose pendant la grossesse

La maladie survient surtout au cours du troisième trimestre. Elle se caractérise par une maladie pseudogrippale caractérisée par des symptômes comme :

  • fièvre
  • malaise
  • frissons
  • diarrhée
  • maux de dos
  • arthralgie (douleur articulaire)

Dans bien des cas, l'infection est subclinique ou non décelable. L'infection intrautérine du fœtus peut cependant entraîner :

  • la mort fœtale
  • un accouchement prématuré
  • un avortement spontané (fausse couche)
  • l'accouchement d'un fœtus qui meurt peu après la naissance

Chez les nouveau-nés qui survivent, les cas de listériose souvent répartis entre listériose précoce et listériose tardive.

La listériose néonatale précoce due à une infection transplacentaire se manifeste souvent par une pneumonie ou une septicémie. La maladie grave peut entraîner la formation de granulomes disséminés (granulomatose septique progressive).

La listériose néonatale tardive résulte d'une infection pendant l'accouchement. Le nouveau-né présente des symptômes de méningite d'une à plusieurs semaines après sa naissance. Dans les cas de listériose néonatale, tant précoce que tardive, le taux de mortalité varie entre 20 % et 30 %.

Listériose du système nerveux central

La méningite est l'infection à listérias le plus souvent détectée. Les symptômes courants de la listériose du système nerveux central comprennent :

  • forte fièvre
  • convulsions
  • raideur de la nuque
  • tremblements ou ataxie

La forme la plus répandue de listériose du système nerveux central non méningées est l'encéphalite touchant le tronc cérébral (rhomboencéphalite).

Gastroentérite fébrile

Une forme de listériose non invasive qui se manifeste par des symptômes caractéristiques de la gastroentérite, comme :

  • fièvre
  • diarrhée
  • vomissements

Listériose glandulaire

Maladie similaire à la mononucléose infectieuse caractérisée par l'enflure des glandes salivaires et des nœuds (ganglions) lymphatiques de la nuque.

Listériose locale

Maladie qui peut se manifester par des papules et des pustules sur les mains et les bras après un contact direct avec du matériel infectieux. Elle peut s'accompagner des signes généraux suivants :

  • fièvre
  • myalgie
  • céphalée

Listériose typhoïdique

Caractérisée par une forte fièvre, la maladie est particulièrement fréquente chez les personnes immunovulnérables.

Listériose atypique

De rares cas de cette maladie ont été décrits. Ils s'accompagnaient de symptômes comme :

  • urétrite
  • abcès
  • pneumonie
  • endocardite
  • épanchements pleuraux purulents (mononucléaires)

Diagnostic

Le diagnostic en laboratoire de la listériose est possible après une :

  • culture de l'organisme
  • démonstration de la présence de l'agent infectieux ou de ses produits dans des tissus ou des liquides organiques

Il existe sur le marché plusieurs trousses pour la détection de Listeria monocytogenes. Ces méthodes rapides font appel aux techniques de titrage immunoenzymatique utilisant un antigène absorbé et de réaction en chaîne de la polymérase. Aucune n'a cependant été validée comme outil diagnostique.

Traitement

L'administration d'antibiotiques est le traitement de choix pour la listériose humaine.

Surveillance

Les professionnels de la santé au Canada jouent un rôle essentiel dans la détermination et la déclaration des cas de listériose. Pour en savoir plus sur la surveillance au Canada, veuillez consulter la section portant sur la surveillance de la listériose.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :