Maladie de Lyme et grossesse

La manière la plus efficace de vous protéger, ainsi que votre enfant à naître, contre la maladie de Lyme consiste à prendre des précautions pour prévenir les piqûres de tiques. Si vous êtes piqué par une tique, enlevez-la le plus tôt possible et consultez votre professionnel de la santé.

Maladie de Lyme durant la grossesse

Il n’existe pas suffisamment de preuves pour confirmer que la maladie de Lyme a des effets néfastes pour le fœtus. En outre, aucun effet néfaste pour le fœtus n’a été observé lorsque la femme enceinte reçoit une antibiothérapie appropriée pour sa maladie de Lyme.

Les preuves à ce jour comprennent :

  • des études de cas, qui portent sur des cas individuels;

    Des études de cas ont indiqué la possibilité que la maladie de Lyme chez les femmes enceintes ait des effets néfastes pour le fœtus ou l’enfant à naître. Toutefois, il n’est pas clair si et comment les effets néfastes ont été causés par les bactéries de la maladie de Lyme.

  • des études épidémiologiques.

    Les études épidémiologiques n’ont pas révélé un taux systématiquement plus élevé d’effets néfastes chez les femmes enceintes ayant, ou étant à risque d’avoir, la maladie de Lyme comparativement aux femmes enceintes qui ne sont pas infectées ou à risque de l’être. Ces études ne peuvent exclure l’apparition d’effets néfastes de la maladie de Lyme durant une grossesse.

D’autres recherches sont nécessaires afin de mieux comprendre s’il peut y avoir des effets néfastes de la maladie de Lyme durant une grossesse.

Le traitement de la maladie de Lyme pendant la grossesse

L'administration d'un traitement aux antibiotiques de deux à quatre semaines est efficace pour traiter la plupart des cas de maladie de Lyme. Un traitement aux antibiotiques de plus longue durée pourrait être nécessaire tout dépendant des symptômes et du moment auquel la maladie est diagnostiquée.

Certaines personnes ont des symptômes qui persistent plus de six mois après le traitement. Les recherches sur de possibles traitements et sur les causes de ces symptômes persistants se poursuivent.

Le traitement pour les femmes enceintes atteintes de la maladie de Lyme est semblable à celui des autres individuels. Cependant, certains antibiotiques, tels que la doxycycline, ne doivent pas être utilisés, car ils peuvent avoir des conséquences sur la santé du fœtus.

Il n'y a pas d'effets graves sur le fœtus lorsqu'une femme enceinte reçoit un traitement antibiotique approprié pour la maladie de Lyme.

Allaitement

Aucun cas de propagation de la maladie de Lyme d’une mère à son enfant par le lait maternel n’a été signalé. Le traitement de la maladie de Lyme pendant l’allaitement ne devrait également avoir aucune conséquence pour l’enfant. Consultez votre professionnel de la santé pour discuter d’une antibiothérapie appropriée. 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :