Risques du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO)

Découvrez les risques liés au syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO) et les personnes qui sont le plus à risque de le contracter.

Quels sont les risques de contracter le syndrome respiratoire du Moyen-Orient?

L’infection au SRMO est rare, mais elle peut causer une maladie grave, et même entraîner la mort. Il n’y a eu aucun cas signalé de SRMO au Canada.

Jusqu’à maintenant, la majorité des cas signalés concernait des personnes qui :

  • habitaient ou voyageaient au Moyen-Orient;
  • sont entrées en contact avec une personne malade qui a récemment voyagé au Moyen-Orient.

Le SRMO ne semble pas se propager facilement d’une personne à l’autre.

Parmi les patients décédés du SRMO, un grand nombre d’entre eux avaient d'autres problèmes de santé comme :

  • le diabète;
  • une maladie du cœur;
  • une maladie rénale.

En raison des renseignements disponibles, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) [en anglais seulement] n’a pas recommandé l’imposition de restrictions au niveau des déplacements ou du commerce.

Le Canada surveille les risques liés au SRMO pour le pays de manière continue. Nous collaborons étroitement avec nos partenaires nationaux et internationaux, y compris l’OMS. Ensemble, nous surveillons l’activité du SRMO sur toute la planète.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les risques liés aux déplacements, consultez les conseils de santé aux voyageurs du gouvernement du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :