Surveillance du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO)

Apprenez comment nous surveillons le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO).

Sur cette page

Combien de cas du syndrome respiratoire du Moyen-Orient existe-t-il?

Il n’y a eu aucun cas signalé de SRMO au Canada.

La majorité des cas de SRMO signalés autour du monde l’ont été au Moyen-Orient.

Il y a des mises à jour sur le SRMO de disponibles sur le site Web de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais seulement). Les mises à jour comprennent les éléments suivants :

  • le nombre total de cas et de décès;
  • les pays touchés.

De quelle façon le Canada surveille-t-il le syndrome respiratoire du Moyen-Orient?

Les cas potentiels de SRMO sont signalés aux ministères provinciaux ou territoriaux de la Santé. Ils sont ensuite signalés à l’Agence de la santé publique du Canada.

Le Canada a élaboré des procédures pour identifier et signaler les cas de SRMO. Nos principaux objectifs de surveillance sont les suivants :

  • la détection rapide d’un cas canadien du SRMO;
  • l’utilisation de mesures de contrôle afin d’éviter la propagation du virus;
  • la prévention d’une éclosion canadienne du SRMO.

Toutes les recherches sur le virus vivant du SRMO sont effectuées dans des milieux strictement contrôlés des laboratoires de confinement à niveau de biosécurité élevé. Le Laboratoire national de microbiologie du Canada possède des analyses diagnostiques qui peuvent détecter rapidement le SRMO.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :