Risques d'infection par le virus Zika

Renseignez-vous sur les risques que présente le virus Zika et sur les personnes les plus vulnérables.

Sur cette page

Risques de contracter le virus Zika

Les risques de contracter le virus Zika sont très peu élevés pour les Canadiens qui à la fois :

  • ne voyagent pas et
  • vivent au Canada

Il existe cependant un risque constant pour les Canadiens qui :

  • voyagent dans une région ou un pays touché par le virus Zika
  • ont eu des rapports sexuels non protégés avec une personne ayant reçu un diagnostic d’infection à virus Zika ou ayant voyagé dans une région ou un pays touché par le virus Zika.

Personnes les plus vulnérables

Les fœtus en développement (bébés à naître) de mères infectées durant la grossesse sont les plus vulnérables. L’exposition au virus Zika durant le développement du fœtus augmente les risques d’effets graves sur la santé.

Des mesures particulières pour protéger le fœtus en développement contre l’exposition au virus Zika doivent être prises par :

  • les femmes enceintes
  • les femmes qui envisagent de devenir enceintes
  • les partenaires sexuels de femmes enceintes ou de femmes qui envisagent de devenir enceintes

Risques de complications

Les femmes peuvent transmettre le virus à leur enfant à naître. Chez les bébés dont la mère a été infectée au cours de la grossesse, le virus Zika peut entraîner de graves anomalies congénitales comme :

  • une perte auditive
  • le pied bot et la contraction des membres
  • d’autres anomalies neurologiques, notamment :
    • des convulsions
    • de l’irritabilité
    • de la spasticité
  • un développement anormal des yeux, y compris des troubles visuels
  • un développement incomplet du cerveau, notamment une tête anormalement petite (microcéphalie)

Une hausse des cas d’une affection rare du système nerveux, appelée syndrome de Guillain-Barré, a été signalée chez les personnes ayant récemment contracté une infection à virus Zika. On ignore si le syndrome de Guillain-Barré est une complication du virus Zika. Toutefois, étant donné que le syndrome de Guillain-Barré ne survient que très rarement après d’autres infections, l’infection à virus Zika pourrait représenter un facteur de risque. Parmi les symptômes du syndrome de Guillain-Barré, on trouve :

  • une faiblesse des bras et des jambes
  • une faiblesse ou paralysie des muscles qui contrôlent la respiration

Les symptômes de cette maladie peuvent durer de quelques semaines à plusieurs mois. La plupart des personnes se rétablissent complètement mais d’autres subissent des dommages permanents au système nerveux. Très peu de gens en meurent.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :