Programme du projet de systèmes de prévention en santé publique et adaptation aux changements climatiques

Au cours des dernières années, grâce à la recherche universitaire et au soutien des projets pilotes sur l'adaptation dans les régions, l'Agence de la santé publique du Canada a fait progresser la compréhension des conséquences pour la santé qu'auront les effets des changements climatiques sur les maladies infectieuses d'origine hydrique et vectorielle, en particulier le virus du Nil occidental et la maladie de Lyme.  

Objectifs

Au cours des cinq prochaines années, l'Agence vise à élargir les domaines de recherche pour favoriser une participation accrue des intervenants provinciaux, territoriaux et locaux en santé publique pour combattre les effets des changements climatiques en orientant la prise de décisions et en contribuant à l'élaboration de stratégies d'adaptation pratiques pour protéger la santé des Canadiens. 

Cela se fera au moyen de recherche ciblée et de l'élaboration de méthodes de surveillance améliorées, tout en accordant une attention particulière à l'importance de la qualité de l'eau, au risque pour les populations et aux résultats pour la santé publique (p. ex. évaluation du fardeau des populations vulnérables, comme les aînés, les enfants et les jeunes,  les personnes immunodéprimées et les populations nordiques). Les intervenants provinciaux, territoriaux et locaux participeront aussi à l'évaluation et à l'intégration des adaptations pratiques (p. ex. méthodes nouvelles et améliorées de surveillance et d'évaluation du risque) pour mieux repérer et évaluer les nouvelles menaces que constituent les maladies d'origine vectorielle, hydrique et alimentaire et y réagir.

Grâce aux résultats de ce programme, les intervenants en santé publique pourront mieux cerner les secteurs vulnérables, ce qui leur permettra d'améliorer leurs mesures d'adaptation pour répondre aux besoins régionaux et aider à orienter la population canadienne pour qu'elle s'adapte aux risques potentiels pour la santé associés aux changements climatiques et les réduise. Lorsque cela est possible et pratique, une stratégie liée à « Une santé », qui intègre la science de la santé des humains, des animaux et des écosystèmes, sera utilisée.

Le programme du projet de systèmes de prévention en santé publique et adaptation aux changements climatiques vise à atteindre les objectifs suivants :

  • fournir au système de santé publique les renseignements et les outils nécessaires pour orienter la prise de décisions et les stratégies d'adaptation permettant d'empêcher et d'atténuer l'apparition d'une maladie;
  • protéger la santé des Canadiens en réduisant les conséquences sur la santé de la population associées aux changements climatiques au Canada et en renforçant la capacité de s'adapter aux maladies infectieuses, de les éviter et d'en atténuer l'apparition.

Voici les projets associés au programme Systèmes de santé publique préventifs et adaptation au changement climatique :

  • Trousse d'outils sur le changement climatique et les maladies infectieuses : Création d'une trousse d'outils destinée aux professionnels de la santé locaux afin d'améliorer la capacité d'intervenir rapidement aux événements de maladies à transmission vectorielle et de maladies hydriques et d'éviter les maladies infectieuses et d'en atténuer l'apparition
  • Outil de recherche sur la santé publique et les maladies d'origine hydrique : Création d'un instrument de recherche pour évaluer le lien entre les phénomènes météorologiques exceptionnels et les répercussions sur la santé publique afin d'aider à cerner les régions à risque, et ce, en vue d'aider au contrôle, à la prévention et à la gestion des maladies d'origine hydrique au Canada
  • Évaluation des répercussions des changements climatiques sur la salubrité des aliments et de l'eau et les résultats en matière de santé publique : Définition de la démographie de la population canadienne sur le plan de la susceptibilité relative à l'infection par des pathogènes d'origine alimentaire et hydrique, de la nature des résultats indésirables et de la vulnérabilité qui peut avoir des conséquences néfastes en ce qui concerne l'adaptation psychologique aux conséquences des changements climatiques
  • Évaluation du fardeau des maladies gastro-intestinales aiguës et de l'adaptation aux changements climatique dans le Nord canadien : Étude du fardeau des maladies gastro-intestinales (chez les communautés inuites du Canada choisies) afin d'orienter l'adaptation des stratégies en matière de changements climatiques
  • Fardeau prévu de la maladie de Lyme en Ontario – changement climatique au Canada : Le réchauffement planétaire est susceptible d'accélérer l'accroissement du risque d'apparition de la maladie de Lyme au Canada et d'augmenter le fardeau des Canadiens. À l'aide d'information tirée de la documentation, de consultations avec des experts et de cartes de risque associé au vecteur de la maladie, le fardeau prévu de la maladie de Lyme en Ontario, au Canada, sera évalué.  

Discussions sur les changements climatiques régionaux : Le principal objectif de ces rencontres est de discuter des pratiques et des stratégies d'adaptation et de recueillir les commentaires des intervenants régionaux et territoriaux, qui doivent eux aussi s'attaquer aux effets des changements climatiques sur la santé. En tenant compte des défis et des priorités de chaque région, ces réunions permettront de savoir comment l'Agence peut davantage aider les provinces et les territoires à relever les défis à venir associés à l'adaptation aux changements climatiques.

Pour en savoir davantage sur les projets associés au programme, veuillez envoyer un courriel à santepubliqueetlenvironnement@phac-aspc.gc.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :