Surveillance de l'influenza : du 26 novembre au 2 décembre 2017 (semaine de déclaration 48)

Sommaire global
  • À l'échelle nationale, la saison de la grippe a commencé tôt cette année. L'activité grippale continue d'augmenter fortement dans l'ensemble du Canada.
  • La majorité des détections de grippe continuent d'être de type A(H3N2), quoiqu'un nombre nettement plus élevé de détections de grippe B a également été signalé par rapport aux saisons précédentes.
  • Plusieurs indicateurs de l'activité grippale sont supérieurs aux niveaux prévus pour cette période de l'année, et ressemblent davantage aux niveaux observés lors de la saison grippale 2014-2015, lorsque le virus A(H3N2) était le sous-type prédominant en circulation.
  • En se fondant sur les données de la saison grippale de 2017 dans l'hémisphère Sud, on prévoit que l'efficacité du vaccin contre le virus A(H3N2) sera faible cette année, mais une bonne protection devrait être offerte par les composantes de la grippe A(H1N1)pdm09 et de la grippe B des vaccins trivalents et quadrivalents.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur la grippe, consultez notre page Web sur la grippe

Sur cette page

Activité grippale et pseudogrippale (propagation géographique)

Au cours de la semaine 48, 14 régions (de l'Alberta (5), du Manitoba (2), de l'Ontario (6) et du Québec (1)) ont signalé une activité localisée, et 21 régions (de la Colombie-Britannique (5), de la Saskatchewan (3), du Manitoba (2), de l'Ontario (1), du Québec (5), du Nouveau-Brunswick (2), de la Nouvelle-Écosse (1), de l'Île-du-Prince-Édouard (1), et du Yukon (1)) ont signalé une activité sporadique. Un plus grand nombre de régions signalent une activité sporadique et localisée par rapport aux saisons précédentes, ce qui est cohérent avec l'activité grippale précoce de la présente saison.

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 1.2 Mo, 10 pages)

Organisation : Agence de la santé publique du Canada

Date publiée : 8 décembre, 2017

Sujets connexes

Figure 1 - Carte de l'activité grippale et pseudogrippale globale par province et territoire, Canada, semaine 2017-48

Figure 1

Note : Les niveaux d'activité, tels que représentés sur cette carte, sont attribués et enregistrés par les ministères de la santé provinciaux et territoriaux. Ceci est basé sur les confirmations de laboratoire, les taux de consultation de syndrome grippal des médecins sentinelles et les éclosions. Veuillez vous référer aux définitions détaillées de la dernière page. Les rapports de semaines précédentes, y compris les mises à jour rétrospectives, sont disponibles sur le site Web de Surveillance de l'influenza.

Figure 1 - Description textuel
Figure 1 - Carte de l'activité grippale et pseudogrippale globale par province et territoire, Canada, semaine 2017-48
Region de surveillance de l'influenza Niveau d'activité
Terre-Neuve - Centre Aucune activité
Terre-Neuve - Est Aucune activité
Grenfell Labrador Aucune activité
Terre-Neuve - Ouest Aucune activité
Île-du-Prince-Édouard Activité sporadique
Nouvelle-Écosse - Centrale (Zone 4) Aucune activité
Nouvelle-Écosse - Ouest (Zone 1) Aucune activité
Nouvelle-Écosse - Nord (Zone 2) Activité sporadique
Nouvelle-Écosse - Est (Zone 3) Aucune activité
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 1 Activité sporadique
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 2 Aucune activité
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 3 Aucune activité
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 4 Aucune activité
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 5 Aucune activité
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 6 Activité sporadique
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 7 Aucune activité
Nord-est Québec Activité sporadique
Québec et Chaudieres-Appalaches Activité sporadique
Centre-du-Québec Activité sporadique
Montréal et Laval Activité localisée
Ouest-du-Québec Activité sporadique
Montérégie Activité sporadique
Ontario - Centre-Est Activité localisée
Ontario - Centre-Ouest Activité localisée
Ontario - Est Activité localisée
Ontario - Nord-Est Activité localisée
Ontario - Nord-Ouest Activité localisée
Ontario - Sud-Ouest Activité sporadique
Ontario - Toronto Activité localisée
Manitoba - Interlake-Est Activité localisée
Manitoba - Nord Aucune activité
Manitoba - Ouest Activité sporadique
Manitoba - Sud Activité sporadique
Manitoba - Winnipeg Activité localisée
Saskatchewan - Nord Activité sporadique
Saskatchewan - Centre Activité sporadique
Saskatchewan - Sud Activité sporadique
Alberta - Du nord Activité localisée
Alberta - Edmonton Activité localisée
Alberta - Centre Activité localisée
Alberta - Calgary Activité localisée
Alberta - Du sud Activité localisée
Colombie-Britannique - Intérieur Activité sporadique
Colombie-Britannique - Fraser Activité sporadique
Colombie-Britannique - Vancouver Coastal Activité sporadique
Colombie-Britannique - Île de Vancouver Activité sporadique
Colombie-Britannique - Nord Activité sporadique
Yukon Activité sporadique
Territoires du Nord-Ouest - Nord Aucune activité
Territoires du Nord-Ouest - Sud Aucune activité
Nunavut - Baffin Aucune activité
Nunavut - Kivalliq Aucune activité
Nunavut - Kitimeot Aucune activité

Détections de la grippe et d'autres virus respiratoires

La saison de la grippe 2017-2018 a commencé tôt. Au cours de la semaine 48, le nombre de détections de la grippe A et de la grippe B a continué d'augmenter, 14,3 % des tests s'étant avérés positifs. Le nombre et le pourcentage de détections de la grippe A pour la semaine 48 sont supérieurs à ceux des saisons précédentes, bien qu'ils soient semblables à la saison 2014-2015. Le nombre cumulatif de détections de la grippe A cette saison reste supérieur à celui des sept dernières saisons. Le nombre et le pourcentage de tests positifs pour la grippe B restent significativement supérieurs pour cette période de l'année comparativement à la même période lors des sept dernières saisons, le nombre cumulatif de détections étant cinq fois plus élevé comparativement à la même période au cours de la saison 2014-2015. Les taux de détection actuels de la grippe B ne sont généralement pas observés avant la mi-février. Pour des données sur d'autres virus respiratoires, veuillez consulter le rapport intitulé Détection de virus des voies respiratoires au Canada.

Figure 2 - Nombre et pourcentage de tests de détection de la grippe positifs, par type, sous-type et semaine de surveillance, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48

Figure 2

La zone ombragée désigne les semaines où le taux de positivité était d'au moins 5 % et où le nombre minimal de tests positifs était de 15, signalant le début et la fin de activité grippale saisonnière (en anglais seulement).

Figure 2 - Description textuel
Figure 2 - Nombre et pourcentage de tests de détection de la grippe positifs, par type, sous-type et semaine de surveillance, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Semaine de déclaration A(non sous-typé) A(H3) A(H1)pdm09 Influenza B
35 3 20 6 5
36 7 28 1 3
37 7 14 13 4
38 18 31 3 5
39 18 53 1 8
40 24 41 1 5
41 32 50 0 11
42 27 73 1 15
43 44 107 3 21
44 52 114 3 30
45 71 153 7 47
46 113 187 13 75
47 160 272 13 112
48 260 374 34 179

À ce jour cette saison, 2 970 cas de grippe confirmés en laboratoire ont été signalés, 82 % d'entre eux étant imputable à la grippe A. La grippe A(H3N2) a été le sous-type le plus souvent détecté cette saison, représentant 94 % des détections du virus de la grippe A sous-typés. Pour obtenir des données cumulatives et hebdomadaires plus détaillées sur la grippe, veuillez lire la description pour les figures 2 et 3 ou le rapport intitulé Détection de virus des voies respiratoires au Canada.

Figure 3 - Nombre cumulative d'échantillons positifs pour la grippe, par type/sous-type et province/territoire, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48

Figure 3
Figure 3 - Description textuel
Figure 3 - Nombre cumulative d'échantillons positifs pour la grippe, par type/sous-type et province/territoire, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
ProvincesFigure 3 Note de bas de page 1 Semaine (26 novembre 2017 au 2 décembre 2017) Cumulatif (27 août 2017 au 2 décembre 2017)
Influenza A B Influenza A B A & B
Total
A
Total
A
(H1) pdm09
A
(H3)
A (non sous-typé)Figure 3 Note de bas de page 3 B
Total
A
Total
A
(H1) pdm09
A
(H3)
A (non sous-typé)Figure 3 Note de bas de page 3 B
Total
C.-B. 28 11 14 3 22 241 31 165 45 66 307
Alb. 418 13 279 126 111 1438 31 1040 367 317 1755
Sask. 21 3 11 7 0 107 4 62 41 8 115
Man. 26 3 18 5 1 56 5 45 6 1 57
Ont. 44 4 27 13 20 225 28 132 65 48 273
Qc. 80 0 0 80 22 250 0 0 250 67 317
N.-B. 11 0 3 8 0 95 0 43 52 3 98
N.-É. 2 0 0 2 0 6 0 0 6 1 7
Î.-P.-É. 1 0 1 0 0 10 0 10 0 0 10
T.-N.-L. 0 0 0 0 0 6 0 3 3 1 7
Yn 0 0 0 0 2 5 0 5 0 7 12
T.-N.-O. 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Nt 5 0 5 0 0 11 0 11 0 1 12
Canada 636 34 358 244 178 2450 99 1516 835 520 2970
PourcentageFigure 3 Note de bas de page 2 78% 5% 56% 38% 22% 82% 4% 62% 34% 18% 100%
Figure 3 Note de bas de page 1

Les échantillons des T.N.-O., du Yn et du Nt sont envoyés à des laboratoires de référence dans d'autres provinces.

Figure 3 Retour à la référence de la note de bas de page 1

Figure 3 Note de bas de page 2

Les pourcentages de tests positifs pour les sous-types de la grippe A sont un pourcentage de toutes les détections de la grippe A.

Figure 3 Retour à la référence de la note de bas de page 2

Figure 3 Note de bas de page 3

Non sous-typé : L'échantillon a été typé en tant que grippe A, mais aucun résultat n'était disponible pour ce qui est du sous-type.

Figure 3 Retour à la référence de la note de bas de page 3

Les écarts entre les valeurs dans les figures 2 et 3 peuvent être attribuables à des sources de données différentes.

Les données cumulatives comprennent les mises à jour des semaines précédentes.

À ce jour cette saison, des renseignements détaillés sur l'âge et le type/sous-type ont été signalés pour 2 641 cas de grippe confirmé en laboratoire (tableau 1). Parmi les cas de grippe pour lesquels on a obtenu des renseignements sur l'âge et le type/sous-type de virus, 43 % des cas concernaient des adultes âgés de 65 ans et plus. Cette proportion était plus élevée parmi les cas de grippe A(H3N2) (53 %) comparativement aux cas de grippe B (31 %).

Tableau 1 - Nombre cumulatif d'échantillons positifs pour la grippe, par type, sous-type et groupe d'âge, en fonction des rapports détaillés des cas confirmés en laboratoire, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Groupes d'âge (ans) Cumulatif (27 août 2017 au 2 décembre 2017)
Influenza A B Influenza A et B
A Total A(H1) pdm09 A(H3) A (NonS)Tableau 1 Note de bas de page 1 B Total # %
0-4 153 19 91 43 34 187 7%
5-19 246 20 118 108 96 342 13%
20-44 402 18 225 159 85 487 18%
45-64 398 19 229 150 96 494 19%
65+ 989 6 750 233 142 1131 43%
Total 2188 82 1413 693 453 2641 100%
Note de bas de page 1 de le tableau 1

Non sous-typé : L'échantillon a été typé en tant que grippe A, mais aucun résultat n'était disponible pour ce qui est du sous-type.

Tableau 1, Retour à la référence de la note de bas de page 1

Surveillance syndromique assurée par les professionnels de la santé sentinelles

Au cours de la semaine 48, 3,0 % des consultations auprès de professionnels des soins de santé étaient attribuables à un syndrome grippal, un taux qui constitue une augmentation par rapport à la semaine précédente et qui est supérieur à la moyenne quinquennale.

Figure 4 - Pourcentage de visites pour le syndrome grippal déclarées par les sentinelles chaque semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48

Nombre de déclarations par les sentinelles pour la semaine 48: 121

figure 4
La zone ombragée désigne les pourcentages maximaux et minimaux signalés par semaine entre les saisons 2012-13 et 2016-17
Figure 4 - Description textuel
Figure 4 - Pourcentage de visites pour le syndrome grippal déclarées par les sentinelles chaque semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Semaine de déclaration 2017-18 Moyenne Min Max
35 0,5% 0,8% 0,5% 1,2%
36 0,5% 0,8% 0,7% 1,0%
37 0,7% 0,9% 0,7% 1,0%
38 0,7% 1,1% 1,0% 1,4%
39 1,1% 1,1% 0,9% 1,4%
40 1,3% 1,3% 0,9% 1,6%
41 1,7% 1,4% 0,9% 2,4%
42 1,2% 1,4% 1,0% 1,9%
43 1,6% 1,3% 1,0% 1,5%
44 1,5% 1,3% 0,9% 1,6%
45 1,8% 1,3% 1,2% 1,5%
46 1,7% 1,6% 1,0% 2,0%
47 2,1% 1,5% 1,1% 1,9%
48 3,0% 1,6% 0,8% 2,1%

Surveillance syndromique participative

Le programme « La grippe à l'œil » est un système de surveillance du syndrome grippal participatif qui repose sur la soumission volontaire hebdomadaire de données syndromiques par les Canadiens à l'échelle du pays.

Au cours de la semaine 48, 1 427 participants ont soumis des données au programme « La grippe à l'œil ». Parmi ceux-ci, 3 % ont signalé des symptômes de toux et de fièvre, et 18 % de ces derniers ont consulté un professionnel de la santé. Parmi les participants ayant signalé une toux et une fièvre, 80 % ont signalé avoir manqué des jours de travail ou d'école, ce qui a donné lieu à un total combiné de 69 jours manqués du travail ou de l'école.

Tableau 2 - Résumé des symptômes de syndrome grippal signalés par les Canadiens participants, Canada, semaine 2017-48
Nombre de participants qui ont soumis des données Pourcentage de participants qui ont signalé une toux et une fièvre Pourcentage de participants avec une toux et une fièvre qui ont consulté un professionnel de la santé Pourcentage de participants avec une toux et une fièvre qui ont signalé avoir manqué des jours de travail ou d'école Nombre de jours de travail ou d'école manqués
1427 3% 18% 80% 69

Surveillance des éclosions de la grippe

Au cours de la semaine 48, 25 nouvelles éclosions de grippe confirmé en laboratoire ont été signalées ; 10 dans des établissements de soins de longue durée, 8 dans des hôpitaux, et sept dans un autre cadre. Parmi les 22 éclosions pour lesquelles le type ou le sous-type de grippe a été signalé, 18 étaient attribuables à la grippe A et quatre à la grippe B.

Jusqu'à présent cette saison, 66 éclosions de la grippe ou de syndrome grippal ont été signalées, dont 23 (35 %) étaient dans les établissements de soins de longue durée. Parmi les 56 éclosions pour lesquelles le type ou sous-type de grippe a été signalé, 44 étaient attribuables à la grippe A (parmi lesquelles 32 étaient de type A(H3N2) et les autres n'ont pas fait l'objet d'un sous-typage), 11 étaient attribuables à la grippe B, et une était attribuable à un mélange de la grippe A(H3N2) et de la grippe B. Comparativement à la semaine 48 pendant de récentes saisons pendant lesquelles le sous-type prédominant en circulation était la grippe A(H3N2), le nombre d'éclosions signalées cette saison a été supérieur à ceux des saisons 2016-2017 et 2012-13, et semblable à la saison 2014-2015.

Figure 5 - Nombre total de nouvelles éclosions de la grippe confirmée en laboratoire par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48

figure 5
Figure 5 - Description textuel
Figure 5 - Nombre total de nouvelles éclosions de la grippe confirmée en laboratoire par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Semaine de déclaration Hôpitaux Établissements de soins de longue durée Autres
35 0 0 0
36 0 1 0
37 0 0 0
38 0 2 0
39 0 1 1
40 1 0 0
41 0 0 1
42 0 2 1
43 3 1 1
44 0 1 0
45 3 1 4
46 0 2 5
47 0 2 5
48 8 10 7

Surveillance des cas sévères de grippe

Hospitalisations et décès associés à la grippe déclarés par les provinces et territoires

Au cours de la semaine 48, 71 hospitalisations associées à la grippe ont été signalées par les provinces et territoires participants.

À ce jour cette saison, 517 hospitalisations associées à la grippe ont été signalées, 89 % associées à la grippe A et 372 cas (72 %) concernaient des adultes âgés de 65 ans ou plus. Le nombre de cas est considérablement élevé par rapport à celui ayant été déclaré pendant cette période durant les deux années précédentes. À ce jour cette saison, 21 admissions à l'unité de soins intensifs et 13 décès ont été signalés.

Figure 6 - Nombre cumulatif d'hospitalisations associées à la grippe, par groupe d'âge, declarés par les provinces et territoires participantsVoir la note 1, semaines 2017-35 à 2017-48

Figure 6
Figure 6 - Description textuel
Figure 6 - Nombre cumulatif d'hospitalisations associées à la grippe, par groupe d'âge, declarés par les provinces et territoires participants, semaines 2017-35 à 2017-48
Groupes d'âge Total
0-4 ans 29
5-19 ans 16
20-44 ans 33
45-64 ans 67
65+ ans 372
Note 1 du tableau de la figure 6

Des hospitalisations attribuables à la grippe sont déclarés par le T.-N.-L., Î.-P.É., N.-É., N.-B., Man., Alb., Yn et T.N.-T. Seules les hospitalisations nécessitant des soins médicaux intensifs sont signalées par la Sask.

Retour à la référence de la note 1 du tableau de la figure 6

Hospitalisations et décès associés à la grippe chez les enfants

Au cours de la semaine 48, 17 hospitalisations associées à la grippe confirmée en laboratoire chez les enfants (âgés de 16 ans ou moins) ont été signalées par le réseau du Programme canadien de surveillance active de l'immunisation (IMPACT). Au cours des trois dernières semaines, le nombre d'hospitalisations hebdomadaires a été supérieur à la moyenne des sept saisons précédentes pour ces semaines.

À ce jour cette saison, 58 hospitalisations chez les enfants ont été signalées par le réseau IMPACT, dont 49 étaient associées à la grippe A. Treize admissions à l'unité de soins intensifs et moins de cinq décès ont été signalés. Comparativement à la semaine 48 pendant de récentes saisons pendant lesquelles le sous-type prédominant en circulation était la grippe A(H3N2), le nombre d'hospitalisations signalées cette saison a été supérieur à ceux des saisons 2016-2017 et 2012-13, et semblable à la saison 2014-2015.

Figure 7 - Nombre cumulatif d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48

Figure 7
Figure 7 - Description textuel
Figure 7 - Nombre cumulatif d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Groupes d'âge Total
0-5 m 9
6-23 m 11
2-4 a 17
5-9 a 9
10-16 a 12

Figure 8 - Nombre d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48

Figure 8
Figure 8 - Description textuel
Figure 8 - Nombre d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Semaine de déclaration 2017-2018 Moyenne Min Max
35 0 0 0 0
36 1 0 0 1
37 0 0 0 2
38 1 0 0 2
39 2 1 0 3
40 0 0 0 2
41 3 1 0 2
42 1 1 0 4
43 7 1 0 3
44 1 3 1 6
45 4 3 2 4
46 9 5 1 13
47 11 4 0 9
48 17 9 2 23

Caractérisation des souches grippales

Depuis le début de la saison 2017-18, le Laboratoire national de microbiologie (LMN) a caractérisé 128 souches de virus grippaux [92 A(H3N2), 10 A(H1N1)pdm09 and 26 viruses de la grippe B] qui ont été reçus des laboratoires canadiens.

Caractérisation antigénique

Parmi les virus grippaux caractérisés au moyen de l'épreuve d'inhibition de l'hémagglutination (IH) au cours de la saison 2017-2018, la plupart les virus étaient antigéniquement semblables aux souches de référence propagées par culture cellulaire recommandées par l'OMS.

Tableau 3 - Caractérisation antigénique des souches grippales, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Résultats de caractérisation des souches Total Description
Influenza A (H3N2)
Antigéniquement semblable au virus
A/Hong Kong/4801/2014
18 Les virus caractérisés semblable au virus A/Hong Kong/4801/2014. Le virus A/Hong Kong/4801/2014 est le composant A(H3N2) du vaccin trivalent et quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.
Influenza A (H1N1)
Antigéniquement semblable au virus A/Michigan/45/2015 10 Les virus antigéniquement semblables à la souche A/Michigan/45/2015, le composant A(H1N1) du vaccin trivalent et quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.
Influenza B
Réduction des titres contre la souche
B/Brisbane/60/2008
(lignée Victoria)
4

Les virus montrent une réduction des titres contre la souche B/Brisbane/60/2008.

La souche B/Brisbane/60/2008 est le composant B du vaccin trivalent et quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.

Antigéniquement semblable au virus
B/Phuket/3073/2013
(lignée Yamagata)
22 Les virus antigéniquement semblables à la souche B/Phuket/3073/2013, soit l'une des composantes de la grippe B du vaccin quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.

Caractérisation génétique des virus de type A(H3N2)

Au cours de la saison 2017-2018, 74 virus A(H3N2) ne se sont pas développés à un titre suffisamment élevé pour être détectés au moyen de l'épreuve d'inhibition de l'hémagglutination (IH). Par conséquent, la caractérisation génétique a été effectuée pour déterminer à quel groupe génétique appartiennent les virus. L'analyse des séquences a signalé que 54 virus A(H3N2) appartenaient au groupe génétique 3C.2a et 20 virus appartenaient à la sous-clade 3C.2a1.

De plus, des 18 virus de la grippe A(H3N2) qui ont été caractérisés antigéniquement comme analogues au virus A/Hong Kong/4801/2014, 13 appartenaient à groupe génétique 3C.2a, et deux virus appartenaient au sous-clade 3C.2a1. Le séquençage pour les derniers trois isolats n'a pas encore eu lieu.

Le virus de type A / Hong Kong / 4801/2014 appartient au groupe génétique 3C.2a et est le composant A(H3N2) du vaccin contre la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.

Caractérisation génétique des virus de la grippe B

Sur les quatre virus caractérisés comme ayant une réduction de leur titre avec l'antisérum de furet produit contre le virus B/Brisbane/60/2008 propagé par culture cellulaire, l'analyse des séquences a montré que deux des quatre virus présentaient une délétion de deux acides aminés dans le gène HA. Le séquençage pour les deux virus restants n'a pas encore eu lieu.

Résistance aux antiviraux

Au cours de la saison 2017-2018, le LNM a soumis 157 virus grippaux à des tests de résistance à l'oseltamivir et au zanamivir, et tous les virus y étaient sensibles (tableau 4).

Tableau 4 - Résistance aux antiviraux selon le type et le sous-type du virus de la grippe, Canada, semaines 2017-35 à 2017-48
Type et sous-type de virus Oseltamivir Zanamivir
Nombre testé Nombre résistant (%) Nombre testé Nombre résistant (%)
A (H3N2) 123 0 (0%) 123 0 (0%)
A (H1N1) 9 0 (0%) 9 0 (0%)
B 25 0 (0%) 25 0 (0%)
TOTAL 157 0 (0%) 157 0 (0%)

Remarque : Depuis la pandémie de 2009, tous les virus grippaux A en circulation sont résistants à l'amantadine; il n'est donc pas actuellement recommandé d'utiliser ce médicament dans le traitement de la grippe. Au cours de la saison 2017-2018, un sous-ensemble des virus grippaux A ont été soumis à des tests de résistance à l'amantadine, et tous étaient résistants.

Rapports provinciaux et internationaux sur la grippe

Note de bas de page *

Disponible en anglais seulement

Retour à la référence de la note de bas de page *


Le rapport Surveillance de l'influenza est établi à partir d'un certain nombre de sources de données. L'information de surveillance contenue dans ce rapport reflète les données de surveillance disponible pour la Surveillance de l'influenza au moment de la production. Des retards de communication des données peuvent affecter les données de façon rétrospective.

Activité grippale et pseudogrippale
Les niveaux d'activité grippale et de syndrome grippal, tels qu'ils sont représentés sur la carte, sont attribués et déclarés par les ministères de la Santé provinciaux et territoriaux. Ceci est fondé sur les confirmations de laboratoire, les consultations pour soins de santé primaires pour syndrome grippal et les éclosions signalées. Les données relatives au syndrome grippal peuvent être déclarées par l'intermédiaire de médecins sentinelles, de visites en salle d'urgence ou d'appels à info-santé et la détermination d'une augmentation est fondée sur l'évaluation de l'épidémiologiste provincial ou territorial. Les cartes des semaines précédentes, y compris toute mise à jour rétrospective, sont disponibles avec la fonction relative aux cartes des rapports hebdomadaires d'activité grippale.

Définition des niveaux d'activité grippale et pseudogrippale

1 = Aucune activité signalée : aucune détection de l'influenza confirmée en laboratoire au cours de la semaine de déclaration; cependant, il peut y avoir des signalements sporadiques de SG

2 = Sporadique : signalements sporadiques de SG et détection(s) d'influenza confirmé(s) en laboratoire avec aucune éclosion de SG/influenza détectée à l'intérieur de la région de surveillanceNote de bas de page

3 = Localisée :

  1. évidence d'augmentation de SGNote de bas de page * et
  2. détection(s) d'influenza confirmé(s) en laboratoire avec
  3. présence d'éclosions dans des écoles, hôpitaux, établissements résidentiels et/ou d'autres types d'institutions survenant dans moins de 50 % de la région de surveillanceNote de bas de page

4 = Étendue :

  1. évidence d'augmentation de SGNote de bas de page * et
  2. détection(s) d'influenza confirmé(s) en laboratoire avec
  3. présence d'éclosions dans des écoles, hôpitaux, établissements résidentiels et/ou d'autres types d'institutions survenant dans 50 % ou plus de la région de surveillanceNote de bas de page

À noter : Les données de SG peuvent être rapportées à partir des médecins sentinelles, des visites en salle d'urgence ou de la ligne téléphonique info-santé.

Note de bas de page *

Signifiant des signalements plus que sporadiques tels que déterminé par l'épidémiologiste de la province ou du territoire.

Retour à la référence de la note de bas de page *

Note de bas de page †

Sous-régions à l'intérieur de la province ou du territoire telles que définies par l'épidémiologiste de la province ou du territoire.

Retour à la référence de la note de bas de page

Détections de la grippe et d'autres virus respiratoires
Les laboratoires provinciaux, régionaux et certains laboratoires hospitaliers déclarent le nombre hebdomadaire de tests pour la grippe et d'autres virus respiratoires et de détections de ces virus. Les laboratoires provinciaux de santé publique soumettent des données démographiques relatives aux cas de grippe. Ces données sur les cas représentent un sous-ensemble des détections de grippe déclaré au moyen d'une déclaration agrégée. Les échantillons des T.N.-O., du Yn et du Nt sont envoyés à des laboratoires de référence dans d'autres provinces. Les données cumulatives comprennent les mises à jour des semaines précédentes. Les écarts entre les valeurs dans les figures 2 et 3 peuvent être attribuables à des sources de données différentes.

Surveillance syndromique/syndrome grippal
Le programme Surveillance de l'influenza maintient un réseau de professionnels des soins de santé primaires qui déclarent la proportion hebdomadaire de cas de syndrome grippal observés dans leur cabinet. En C.-B., en Alb, et en Sask., les données sont compilées par un programme de surveillance sentinelle provincial pour ensuite être signalé au programme Surveillance de l'influenza. Pas tous les médecins sentinelles soumettent des rapports chaque semaine.

Définition du Syndrome grippal (SG) : apparition soudaine d'une maladie respiratoire avec fièvre et toux accompagnée d'un ou de plusieurs des symptômes suivants - mal de gorge, arthralgie, myalgie ou prostration - qui serait probablement attribuable à l'influenza. Chez les enfants âgés de moins de 5 ans, des symptômes gastro-intestinaux peuvent également se manifester. Chez les patients âgés de moins de 5 ans ou de 65 ans et plus, il est possible que la fièvre ne soit pas très importante.

Surveillance des éclosions de la grippe
Les éclosions de grippe et de syndrome grippal sont déclarées par toutes les provinces et tous les territoires, selon les définitions ci-dessous. Toutefois, la déclaration des éclosions de grippe et de syndrome grippal par différents types d'établissements varie selon le territoire de compétence. L'ensemble des provinces et territoires, à l'exception du Nt, déclarent les éclosions de la grippe dans les établissements de soins de longue durée. L'ensemble des provinces et territoires, à l'exception du Nt et du Qc, signalent les éclosions dans les hôpitaux.

Définition d'une éclosion de la grippe/SG:
Écoles: un taux d'absentéisme de plus de 10 % (ou un taux d'absentéisme étant plus élevé (i.e. >5-10%) que les niveaux de base attendus tel que déterminé par les autorités scolaires ou de santé publique), et ce, apparemment attribuable au SG.
Hôpitaux et établissements résidentiels: deux cas ou plus de SG sur une période de 7 jours comprenant au moins un cas confirmé en laboratoire. Les établissements résidentiels incluent, mais ne sont pas limités aux établissements de soins de longue durée et prisons.
Les lieux de travail: un taux d'absentéisme de plus de 10 % apparemment attribuable au SG.
Autres emplacements: deux cas ou plus de SG sur une période de 7 jours comprenant au moins un cas confirmé en laboratoire; par exemple, les lieux de travail, communautés fermées.

Surveillance des cas sévères de grippe
Hospitalisations et décès associés à la grippe déclarés par les provinces et territoires
Des hospitalisations et des décès attribuables à la grippe ont été déclarés par huit ministères de la Santé provinciaux et territoriaux (à l'exception de la Colombie-Britannique, du Nunavut, de l'Ontario et du Québec). Il est important de noter qu'il n'est pas nécessaire que l'hospitalisation ou le décès soit imputable à la grippe; une épreuve de laboratoire positive est suffisante pour la production de rapports. Seules les hospitalisations nécessitant des soins médicaux intensifs sont signalées par la Sask. En raison de changements dans les provinces et les territoires participants, les comparaisons aux années précédentes doivent être effectuées avec prudence.

Hospitalisations et décès associés à la grippe chez les enfants
Le réseau du Programme canadien de surveillance active de l'immunisation (IMPACT) signale le nombre hebdomadaire d'hospitalisations attribuables à la grippe chez les enfants admis à l'un des douze hôpitaux pédiatriques participants dans huit provinces. Le nombre d'hospitalisations signalées par IMPACT représente un sous-groupe de toutes les hospitalisations associées à la grippe chez les enfants et les adultes au Canada.

Caractérisation des souches grippales et Résistance aux antiviraux
Les laboratoires provinciaux de santé publique envoient un sous-ensemble d'isolats du virus de la grippe au Laboratoire national de microbiologie pour caractériser les souches et évaluer la résistance aux antiviraux. Le nombre d'hospitalisations signalées représente un sous-ensemble de tous les cas de virus grippaux détectés au Canada; la proportion d'isolats de chaque type et le sous-ensemble ne sont pas nécessairement représentatifs des virus en circulation.

Les données de caractérisation des souches antigéniques reflètent les résultats des tests d'inhibition de l'hémagglutination comparés aux souches grippales de référence recommandées par l'Organisation mondiale de la Santé. Les données de caractérisation des souches génétiques sont basées sur l'analyse de la séquence du gène viral de l'hémagglutinine. Des tests de résistance aux antiviraux sont menés, à l'aide de méthodes phénotypiques et génotypiques, pour les isolats de virus de la grippe A soumis au Laboratoire national de microbiologie. Tous les isolats sont testés pour la résistance à l'oseltamivir et au zanamivir et un sous-ensemble est testé pour la résistance à l'amantadine.

Abréviations : Terre-Neuve-et-Labrador (T.-N.-L.), Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.É.), Nouveau-Brunswick (N.-B.), Nouvelle-Écosse (N.-É.), Québec (Qc), Ontario (Ont.), Manitoba (Man.), Saskatchewan (Sask.), Alberta (Alb.), Colombie-Britannique (C.-B.), Yukon (Yn), Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.), Nunavut (Nt).

Ce rapport est disponible sur la page Web du gouvernement du Canada sur la grippe.

This report is available in both official languages.

Nous voudrions remercier tous les partenaires participant au programme Surveillance de l'influenza cette année.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :