ARCHIVÉ - Maladies chroniques et blessures au Canada

 

Volume 32, no. 4, septembre 2012

Atelier national sur la prévention des chutes : intensifier la coordination pancanadienne

Centre pour la promotion de la santé, Agence de la santé publique du Canada; British Columbia Injury Research and Prevention Unit (BCIRPU)

Correspondance : Bureau du directeur général, Centre pour la promotion de la santé, Agence de la santé publique du Canada, immeuble Jeanne Mance, 1909A, Ottawa (Ontario) K1A 0K9; tél. : 613-954-1691; téléc. : 613-941-0443; courriel : carolyn.landry@phac-aspc.gc.ca

Contexte

On estime qu'environ une personne âgée sur trois fait une chute ou davantage par an1-4. Les chutes sont la principale cause d'hospitalisations attribuables à des blessures chez les personnes âgées5. En plus de causer des blessures, les chutes peuvent entraîner des douleurs chroniques, une diminution de la qualité de vie et, dans les cas graves, le décès. Les effets psychologiques d'une chute peuvent provoquer un syndrome post-chute, qui comprend entre autres la dépendance à l'égard des autres pour l'accomplissement des activités quotidiennes, la perte d'autonomie, la confusion, l'immobilisation et la dépression1.

Les chutes et les blessures qui en découlent surviennent souvent en raison d'une combinaison de facteurs, en particulier d'affections associées au vieillissement comme les problèmes de vision, l'ostéoporose, la démence et certains symptômes de maladie chronique. Elles peuvent être causées par les effets secondaires de médicaments, par des dangers naturels et par des comportements à risque.

Des initiatives et des stratégies de prévention des chutes sont élaborées dans toutes les provinces et dans les territoires ainsi qu'à l'échelle nationale. Afin d'améliorer la compréhension commune de ces initiatives, un atelier national sur la prévention des chutes s'est tenu dans le cadre de la Conférence canadienne sur la prévention des traumatismes et la promotion de la santé à Vancouver, en Colombie-Britannique, le 17 novembre 2011. L'atelier était organisé conjointement par la British Columbia Injury Research and Prevention Unit (BCIRPU) et l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Des responsables en matière de prévention des chutes de chaque province et territoire ont été invités à présenter leurs plus récentes activités et leurs plans. Cet événement, qui a connu un grand succès, a permis de réunir plus de 60 participants de toutes les provinces et du Yukon (voir le tableau 1).

Tableau 1. Participants à l'atelier et présentateurs
Province/territoire Ministère ou organisme représenté
Canada Division du vieillissement et des aînés, Agence de la santé publique du Canada
Colombie-Britannique Ministère de la Santé de la C.-B.
British Columbia Injury Research and Prevention Unit (BCIRPU)
Alberta Health Professions Strategy & Practice, Alberta Health Services
Alberta Centre for Injury Control & Research
Fall Risk Management Program, Alberta Health Services – région de Calgary
Saskatchewan Acquired Brain Injury Partnership Project, ministère de la Santé
Manitoba Ministère de la Vie saine, de la Jeunesse et des Aînés, Direction de la vie saine et des populations
Ontario Ontario Injury Prevention Resource Centre
SMARTRISK
Québec Institut national de santé publique du Québec
Nouveau-Brunswick Bureau du médecin-hygiéniste en chef, ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick
Île-du-Prince-Édouard Spectrum Solutions
Nouvelle-Écosse Ministère de la Santé et du Mieux-Être de la Nouvelle-Écosse
Terre-Neuve-et-Labrador Chronic Disease Control Division, ministère de la Santé et des Services communautaires
Yukon Arctic Institute of Community-Based Research

Objectifs de l'atelier

Voici les objectifs de l'atelier national sur la prévention des chutes de 2011 :

  1. rassembler les responsables fédéraux, provinciaux et territoriaux qui souhaitent collaborer à l'élaboration de programmes, de politiques et de pratiques fondés sur des preuves et pertinents sur le plan clinique, dans le but de réduire les risques de chutes et de blessures connexes chez les personnes âgées au Canada;
  2. présenter les éléments types du plan stratégique de chaque province/territoire en matière de prévention des chutes;
  3. discuter des pratiques exemplaires actuelles et de leur application dans chaque province et territoire, notamment de la normalisation des données concernant la morbidité liée aux chutes, des outils et des protocoles utilisés pour l'évaluation des risques de chute, de la mise en œuvre de pratiques exemplaires et de l'évaluation des progrès et des résultats.

Résumé des discussions de l'atelier

Éducation et formation

La formation des professionnels de la santé a été définie comme une priorité, et le Programme canadien de prévention des chutes a été cité par le plus grand nombre de participants comme leur programme de formation favori. La normalisation de la formation sur la prévention des chutes et son intégration dans les programmes d'études postsecondaires sont considérées comme la prochaine étape importante.

Agrément

Les Pratiques organisationnelles requises adoptées par Agrément Canada ont fréquemment été citées comme l'élément moteur de l'élaboration des stratégies de prévention des chutes dans les établissements de santé6.

Leadership et planification stratégique

De nombreux participants ont indiqué que même si des efforts sont actuellement mis en œuvre en ce qui concerne la prévention des chutes dans certaines parties de leur territoire, il n'existe pas de stratégie uniforme à l'échelle de leur province ou de leur territoire. Certains participants ont recommandé l'élaboration d'une stratégie de prévention des chutes à long terme, fondée sur les preuves et faisant appel à des solutions réalistes afin de faciliter une approche coordonnée; cependant, on a souligné que les considérations budgétaires étaient un facteur limitant la mise en œuvre d'initiatives de ce genre.

Équipes favorisant la communication

Les réseaux et les coalitions ont fréquemment été mentionnés par les participants comme un important moyen de communication entre professionnels au sujet de la mise en œuvre du programme de prévention des chutes.

Données et surveillance

Les provinces ou territoires qui ont indiqué avoir accès à des données ont été en mesure de mettre en évidence une relation positive entre leurs programmes de prévention des chutes et une diminution des chutes et des blessures attribuables à des chutes. Plusieurs provinces ou territoires ont signalé que le peu de données disponibles et le manque de surveillance sur place et à l'échelle provinciale ou territoriale font en sorte qu'il est difficile d'évaluer les programmes de façon rigoureuse.

Prochaines étapes

Lors de l'atelier national sur la prévention des chutes de 2011, on a proposé de créer un groupe de collaboration nationale en matière de prévention des chutes, groupe qui serait formé des responsables de chaque province et territoire ayant fait un exposé lors de l'atelier, et auquel pourraient participer d'autres intervenants intéressés. Les présentateurs ont convenu de poursuivre sur leur lancée et de créer officiellement un réseau de pratique et une bibliothèque virtuelle des pratiques exemplaires ou prometteuses. Compte tenu du succès de l'atelier et dans le but d'améliorer la collaboration, les participants ont recommandé l'organisation d'une conférence nationale de plus grande envergure sur la prévention des chutes, qui pourrait se tenir en 2014, pour réunir les professionnels de la santé et les décideurs de chaque province/territoire et du gouvernement fédéral, ainsi que les autres intervenants intéressés, afin qu'ils puissent mettre en commun leurs connaissances et créer des réseaux visant à continuer à améliorer les initiatives de prévention des chutes.

Remerciements

Les organisateurs de l'atelier souhaitent remercier les personnes présentes à l'atelier pour leur participation et leur collaboration. Ils tiennent à remercier tout particulièrement Joanne Veninga, Lori Wagar et Sarah Elliot qui ont collaboré à l'organisation de l'atelier.

Références

  1. World Health Organization. WHO global report on falls prevention in older age. Genève (CH), World Health Organization, 2007.
  2. Scott VJ, Peck SH, Kendall PR. Prevention of falls and injuries among the elderly: a special report from the Office of the Provincial Health Officer, January 2004. Victoria (BC): Provincial Health Officer, British Columbia Ministry of Health Planning; 2004.
  3. Tinetti ME, Speechley M. Prevention of falls among the elderly. N Engl J Med. 1989;320(16):1055-9.
  4. O'Loughlin JL, Robitaille Y, Boivin JF, Suissa S. Incidence of and risk factors for falls and injurious falls among the community-dwelling elderly. Am J Epidemiol. 1993;137:342-54.
  5. Agence de la santé publique du Canada. Rapport sur les chutes des aînés au Canada. Ottawa (Ont.) : Agence de la santé publique du Canada; 2005.
  6. Agrément Canada. PORs – Pratiques organisationnelles requises – septembre 2011 [Internet]. Ottawa (Ont.) : Agrément Canada; juillet 2011 [consulté le 2 février 2012]. PDF téléchargeable à partir du lien : www.accreditation.ca/uploadedFiles/ROP%20Handbook%20FR.pdf
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :