Chapitre 3 : Incidence du cancer au Canada : tendances et projections (1983-2032) - PSPMC: Volume 35, supplément 1, Printemps 2015

Chapitre 3: Aperçu de la situation observée et projetée de l'ensemble des cancers

Changements récents des taux d'incidence de cancer observés

La variation annuelle en pourcentage des TINA spécifiques au cancer chez les hommes et les femmes dans la dernière décennie observée (1998-2007) montre des tendances variables selon le siège de cancer (figures 3.1 et 3.2). Entre 1998 et 2007, le taux d'incidence global a sensiblement augmenté chez les femmes, de 0,3 % par année. On a observé des hausses statistiquement significatives de 2% ou plus par année pour le cancer du foie chez les hommes (3,6 %) et chez les femmes (2,4 %), le cancer du rein chez les hommes (2,6 % depuis 2003) et le cancer de la thyroïde chez les hommes (6,8 %) et les femmes (6,9 % depuis 2002). On a observé des baisses annuelles significatives de 2% ou plus pour le cancer du larynx chez les hommes (3,8 %) et chez les femmes (3,4 %) et pour le cancer de l'estomac chez les hommes (2,0 %). Les explications possibles des tendances observées sont présentées dans les sections correspondantes à chaque siège de cancer, dans le chapitre 4.

FIGURE 3.1
Variations annuelles en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge (1998-2007) pour certains cancers, hommes, Canada

Variations annuelles en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge (1998-2007) pour certains cancers, hommes, Canada

[Agrandir la Figure 3.1]

[FIGURE 3.1, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.1
Variations annuelles en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge (1998-2007) pour certains

La variation annuelle en pourcentage des TINA spécifiques au cancer chez les hommes dans la dernière décennie observée (1998-2007) montre des tendances variables selon le siège de cancer. On a observé des hausses statistiquement significatives de 2 % ou plus par année pour le cancer du foie (3,6 %), le cancer du rein (2,6 % depuis 2003) et le cancer de la thyroïde (6,8 %). On a observé des baisses annuelles significatives de 2 % ou plus pour le cancer du larynx (3,8 %) et pour le cancer de l'estomac (2,0 %).


Remarque : Les barres d'erreur correspondent aux intervalles de confiance à 95 %.

FIGURE 3.2
Variations annuelles en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge (1998-2007) pour certains cancers, femmes, Canada

Variations annuelles en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge (1998-2007) pour certains cancers, femmes, Canada

[Agrandir la Figure 3.2]

[FIGURE 3.2, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.2
Variations annuelles en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge (1998-2007) pour certains cancers, femmes, Canada

La variation annuelle en pourcentage des TINA spécifiques au cancer chez les femmes dans la dernière décennie observée (1998-2007) montre des tendances variables selon le siège de cancer. De 1998 à 2007, le taux d'incidence global a sensiblement augmenté chez les femmes, de 0,3 % par année. On a observé des hausses statistiquement significatives de 2 % ou plus par année pour le cancer du foie (2,4 %) et le cancer de la thyroïde (6,9 % depuis 2002). On a observé des baisses annuelles significatives de 2 % ou plus pour le cancer du larynx (3,4 %).


Remarque : Les barres d'erreur correspondent aux intervalles de confiance à 95 %.

Tendances générales (observées et projetées)

La figure 3.3 illustre le nombre annuel moyen de nouveaux cas et les taux d'incidence annuels moyens normalisés selon l'âge pour tous les cancers combinés, pour la période 1983-2032, avec des projections à compter de l'année 2008. Même si les TINA observés pour tous les cancers se sont stabilisés, le nombre de nouveaux cas de cancer continue d'augmenter à mesure que la population canadienne s'accroît et vieillit. Chez les hommes, les TINA ont diminué après avoir augmenté jusqu'en 1993-1997. Ce profil est le reflet d'une tendance similaire pour l'incidence du cancer de la prostate, qui est le principal cancer chez les hommes. Cette diminution est également le reflet de la diminution des taux de cancer du poumon chez les hommes de 65 ans et plus. Chez les femmes, le taux d'incidence du cancer a légèrement augmenté durant la période d'observation projetée. Cette augmentation est le reflet de la hausse des taux pour les cancers du poumon (chez les femmes de 65 ans et plus), de l'utérus, de la thyroïde, du sein (chez les femmes de moins de 45 ans) et du rein ainsi que pour la leucémie et le mélanome.

FIGURE 3.3
Nombre annuel moyen de nouveaux cas et taux d'incidence annuels moyens normalisés selon l'âge (TINA) pour tous les cancers, Canada, 1983-2032

Nombre annuel moyen de nouveaux cas et taux d'incidence annuels moyens normalisés selon l'âge (TINA) pour tous les cancers, Canada, 1983-2032

[Agrandir la Figure 3.3]

[FIGURE 3.3, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.3
Nombre annuel moyen de nouveaux cas et taux d'incidence annuels moyens normalisés selon l'âge (TINA) pour tous les cancers, Canada, 1983-2032

La figure 3.3 illustre le nombre annuel moyen de nouveaux cas et les taux d'incidence annuels moyens normalisés selon l'âge pour tous les cancers combinés, pour la période 1983-2032, avec des projections à compter de l'année 2008. Même si les TINA se sont stabilisés et continueront à le faire, le nombre de nouveaux cas de cancer continue d'augmenter à mesure que la population canadienne s'accroît et vieillit. Chez les hommes, les TINA observés ont diminué après avoir augmenté jusqu'en 1993-1997. Ce profil reflète une tendance similaire pour l'incidence du cancer de la prostate, le principal cancer chez les hommes. La diminution représente également la diminution des taux de cancer du poumon chez les hommes de 65 ans et plus. Chez les femmes, le taux d'incidence de cancer a légèrement augmenté durant la période d'observation projetée. Cette augmentation reflète la hausse des taux pour les cancers du poumon (chez les femmes de 65 ans et plus), de l'utérus, de la thyroïde, du sein (chez les femmes de moins de 45 ans), du rein, ainsi que pour la leucémie et le mélanome.

Le cancer de la peau autre que le mélanome est exclu de l'ensemble des cancers. Au Canada, ce type de cancer représente environ 30 % de tous les nouveaux de cas de cancer.

Les tableaux 3.1 à 3.4 indiquent le nombre de nouveaux cas de cancer et les TINA observés et projetés selon le sexe, la période, le groupe d'âge et la zone géographique. De 2003-2007 à 2028-2032, les TINA pour l'ensemble des cancers au Canada devraient diminuer de 5 % pour les hommes, passant de 464,8 à 443,2 pour 100 000 habitants, et augmenter de 4 % pour les femmes, passant de 358,3 à 371,0 pour 100 000 habitants. On prévoit que le nombre annuel de cas de cancer augmentera de 84 % (de 80 810 à 148 370 cas) chez les hommes et de 74 % (de 74 165 à 128 830 cas) chez les femmes.

TABLEAU 3.1
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), tous les cancers, hommes, Canada, 2003-2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003-07 <45 4 720 560 495 125 155 1 950 1 080 100 155 20 65 15
45-54 8265 970 850 230 280 3 230 2 000 225 285 40 140 20
55-64 18 860 2 280 1 655 540 600 7 145 4870 545 715 110 360 40
65-74 24 570 3 090 2090 840 825 9 375 6 135 710 905 140 420 40
75-84 19 040 2 600 1 555 705 725 6 985 4 925 500 670 95 260 20
85+ 5 350 785 440 235 240 1 750 1 470 155 195 30 55 5
Total 80 810 10 280 7 090 2 675 2 825 30 430 20 480 2 235 2 925 440 1 295 140
2008-12 <45 4 810 555 555 125 135 1 940 1 060 100 140 20 65 10
45-54 9 490 1 015 1 015 255 280 3 865 2 180 235 320 50 140 25
55-64 23 235 2 665 2 120 695 680 9 090 5 640 710 875 135 455 55
65-74 27 390 3 435 2 160 870 830 10 455 6 875 850 1 060 160 495 50
75-84 20 520 2 775 1 680 675 660 7 435 5 520 545 705 110 275 25
85+ 7 065 1 050 560 245 265 2 385 2 055 180 220 30 55 5
Total 92 515 11 495 8 085 2 860 2 850 35 170 23 330 2 620 3 320 510 1 490 170
2013-17 <45 5 085 590 590 120 130 2 030 1 110 100 140 20 65 10
45-54 9 505 1 000 1 035 245 260 3 965 2 085 230 315 50 145 25
55-64 26 330 2 985 2 610 795 750 10 455 6 140 760 910 150 470 60
65-74 33 695 4 245 2 810 1 005 990 12 860 8 175 1 070 1 320 200 630 75
75-84 22 080 2 955 1 855 680 660 7 910 5 935 620 780 125 310 35
85+ 8 940 1 265 750 265 295 3 080 2 670 205 250 35 65 5
Total 105 630 13 040 9 645 3 115 3 085 40 300 26 115 2 985 3 715 580 1 685 210
2018-22 <45 5 420 650 605 125 130 2 170 1 155 105 145 20 70 10
45-54 8 895 925 1015 220 235 3 735 1 890 215 280 45 130 20
55-64 28 975 3 235 2 945 845 800 11 885 6 500 780 970 170 465 65
65-74 40 245 5 110 3 665 1 220 1 165 15 510 9 295 1 250 1 505 235 735 95
75-84 25 830 3 445 2 220 740 750 9 150 6 925 760 950 145 385 50
85+ 10 370 1 450 915 285 305 3 530 3 155 240 280 45 80 10
Total 119 730 14 810 11 360 3 440 3 385 45 985 28 915 3 355 4 130 655 1 870 250
2023-27 <45 5 765 710 620 130 130 2 340 1 190 110 150 20 70 10
45-54 9 065 950 1 065 215 240 3 785 1 940 215 275 40 125 20
55-64 28 925 3 245 2 970 815 775 12 195 6 210 750 950 170 460 60
65-74 46 165 5 815 4 515 1 415 1 325 18 160 10 280 1 350 1 615 260 770 110
75-84 32 640 4 395 2 960 895 945 11 625 8 475 975 1 220 180 505 70
85+ 11 725 1 615 1 055 305 335 3 995 3 570 280 330 50 95 10
Total 134 285 16 725 13 185 3 780 3 750 52 105 31 670 3 685 4 545 725 2 025 280
2028-32 <45 5 990 745 620 135 125 2 475 1 220 115 150 15 70 10
45-54 9 780 1 070 1 135 235 260 4 065 2 060 215 295 45 135 15
55-64 27 300 3 075 2 930 750 715 11 615 5 685 700 860 150 420 55
65-74 51 070 6 370 5 090 1 510 1 440 20 765 10 950 1 405 1 745 295 780 115
75-84 39 720 5 365 3 930 1 115 1 140 14 280 9 880 1 155 1 415 215 600 90
85+ 14 510 2 010 1 335 350 400 4 855 4 475 365 425 65 130 15
Total 148 370 18 635 15 040 4 090 4 085 58 055 34 275 3 955 4 890 785 2 140 305
TABLEAU 3.2
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), tous les cancers, femmes, Canada, 2003-2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003-07 <45 7 940 895 820 190 240 3 505 1 725 175 230 30 110 20
45-54 11 490 1 370 1 095 310 395 4 490 2 950 280 345 45 185 30
55-64 15 485 1 870 1 305 440 550 5 810 4 195 400 530 75 275 35
65-74 16 325 2 025 1 350 515 570 6 245 4 280 405 570 85 250 25
75-84 15 975 2 035 1 225 550 655 5 960 4 280 420 565 75 200 15
85+ 6 945 900 540 280 310 2 380 1 990 190 265 35 55 5
Total 74 165 9 100 6 335 2 280 2 715 28 385 19 425 1 870 2 505 345 1 075 130
2008-12 <45 7 900 850 875 185 235 3 605 1 630 165 195 25 105 20
45-54 12 670 1 430 1 245 325 400 5 195 3 125 290 370 50 205 30
55-64 18 805 2 235 1 690 520 645 7 140 5 030 480 595 85 335 45
65-74 18 915 2 315 1 600 565 655 7 135 5 075 485 640 95 330 35
75-84 16 755 2 025 1 390 545 630 6 310 4 635 420 575 80 215 20
85+ 8 885 1 185 730 315 375 3 170 2 530 225 305 40 65 5
Total 83 930 10 040 7 525 2 460 2 945 32 560 22 020 2 070 2 675 375 1 255 160
2013-17 <45 8 280 860 935 200 255 3 865 1 670 170 190 30 100 20
45-54 12 770 1 425 1 290 290 385 5 595 2 910 275 340 45 195 30
55-64 21 300 2 425 2 045 600 720 8 270 5 560 515 635 90 370 55
65-74 23 685 2 870 2 075 660 795 8 915 6 405 625 785 115 445 50
75-84 17 955 2 150 1 575 560 650 6 745 4 965 460 610 90 255 30
85+ 10 500 1 310 915 355 420 3 770 3 125 260 345 50 85 5
Total 94 495 11 035 8 830 2 660 3 220 37 160 24 635 2 305 2 900 420 1 450 195
2018-22 <45 8 685 905 995 210 280 4 130 1 715 165 180 30 100 15
45-54 12 365 1 370 1 275 260 360 5 685 2 610 260 300 40 175 30
55-64 23 405 2 590 2 300 635 760 9 510 5 820 550 675 95 380 60
65-74 28 330 3 400 2 640 790 940 10 780 7 505 735 900 130 535 70
75-84 21 170 2 545 1 915 620 735 7 820 5 945 550 720 110 340 45
85+ 11 635 1 415 1 075 365 450 4 190 3 530 280 360 55 100 10
Total 105 590 12 230 10 200 2 875 3 525 42 110 27 125 2 545 3 140 465 1 630 235
2023-27 <45 9 035 975 1 025 220 295 4 425 1 695 165 175 30 100 15
45-54 12 750 1 380 1 340 280 375 5 890 2 665 265 305 45 160 30
55-64 23 410 2 625 2 350 570 735 10 080 5 360 525 635 90 360 60
65-74 32 100 3 775 3 165 915 1 050 12 430 8 270 800 985 145 585 90
75-84 26 800 3 245 2 495 740 905 9 860 7 535 715 910 135 455 65
85+ 13 085 1 600 1 270 400 480 4 675 3 975 320 405 70 120 15
Total 117 185 13 600 11 645 3 125 3 845 47 365 29 500 2 790 3 415 515 1 780 280
2028-32 <45 9 110 995 1 020 215 295 4 580 1 655 175 175 30 105 15
45-54 13 610 1 505 1 475 310 435 6 340 2 785 250 295 45 150 25
55-64 22 685 2 560 2 310 520 695 10 190 4 825 500 570 80 325 60
65-74 35 275 4 085 3 550 970 1 115 14 235 8 655 855 1 065 155 605 100
75-84 32 250 3 900 3 180 900 1 080 11 955 8 875 845 1 065 160 550 95
85+ 15 895 1 950 1 570 445 555 5 590 4 925 390 500 85 170 25
Total 128 830 14 995 13 105 3 360 4 170 52 890 31 720 3 015 3 670 555 1 900 320
TABLEAU 3.3
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), tous les cancers, hommes, Canada, 2003-2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003-07 <45 46,0 43,1 43,4 42,8 42,4 48,3 45,6 44,4 54,1 53,3 40,8 35,0
45-54 331,4 291,0 330,1 307,3 316,8 346,2 327,3 368,3 381,3 393,1 319,7 259,3
55-64 1 109,9 975,6 1 099,4 1 132,0 1 019,7 1 133,7 1 120,4 1 239,1 1 295,8 1 369,8 1 124,0 932,9
65-74 2 287,3 2 035,9 2 305,9 2 453,0 2 218,9 2 302,8 2 297,5 2 672,0 2 642,8 2 782,8 2 238,1 2 446,9
75-84 3 068,1 2 876,7 3 046,6 3 012,9 2 999,1 2 907,7 3 404,9 3 358,1 3 583,7 3 517,4 2 724,6 3 229,8
85+ 3 506,6 3 246,0 3 394,8 3 122,3 3 355,0 3 093,5 4 643,9 3 735,2 3 631,1 3 692,9 2 367,1 2 467,3
Total 464,8 420,2 461,3 467,3 444,3 461,1 489,3 517,7 535,7 550,6 433,8 440,2
2008-12 <45 47,7 42,4 45,1 42,4 379 49,3 46,6 47,6 54,9 49,3 47,5 31,2
45-54 342,9 279,5 340,0 321,4 295,3 362,0 331,4 380,8 405,2 434,7 330,5 281,2
55-64 1 129,3 929,0 1 062,6 1 165,2 959,9 1 190,9 1 113,7 1 341,0 1 347,4 1 419,7 1 191,9 928,6
65-74 2 208,8 1 946,8 2 055,6 2 394,1 2 001,2 2 254,4 2 185,5 2 666,1 2 652,8 2 729,1 2 216,4 2 327,6
75-84 2 942,7 2 714,5 2 860,4 2 867,5 2 672,3 2 767,8 3 280,2 3 371,6 3 424,2 3 519,0 2 613,7 3 340,0
85+ 3 368,6 3 176,5 3 220,2 2 878,2 2 999,6 2 950,5 4 469,9 3 416,4 3 477,7 3 603,6 2 139,2 3 120,6
Total 457,6 401,9 434,8 459,7 403,5 458,7 476,0 526,9 536,7 552,1 437,7 442,0
2013-17 <45 49,3 43,1 45,7 41,0 35,0 50,4 48,0 50,8 56,9 48,0 51,4 30,3
45-54 341,9 268,5 344,9 330,3 282,8 357,2 328,3 386,7 413,8 441,6 348,7 292,8
55-64 1 120,4 919,8 1 076,3 1 150,2 915,9 1 183,3 1 085,6 1 340,3 1 296,4 1 458,8 1 186,2 893,9
65-74 2 157,2 1 898,1 2 018,9 2 309,2 1 895,1 2 203,5 2 104,0 2 607,6 2 617,2 2 651,4 2 200,5 2 186,3
75-84 2 867,6 2 608,8 2 824,4 2 879,8 2 587,1 2 684,2 3 159,4 3 320,8 3 332,2 3 382,3 2 515,8 3 452,5
85+ 3 345,1 3 061,9 3 272,9 2 824,4 2 935,6 2 902,9 4 447,3 3 397,1 3 467,1 3 615,1 2 135,7 3 071,7
Total 451,4 392,1 433,7 452,5 385,4 451,3 464,1 523,7 528,8 545,3 437,3 433,5
2018-22 <45 50,5 44,6 45,4 40,6 33,3 51,5 48,5 52,0 59,0 46,4 56,1 27,4
45-54 346,3 260,4 350,8 330,7 273,4 361,9 334,4 409,4 422,5 421,0 361,5 301,1
55-64 1 114,2 9 079 1 083,8 1 145,1 900,8 1 176,9 1 068,0 1 332,7 1 297,5 1 502,9 1 168,9 884,7
65-74 2 130,2 1 870,0 2 026,7 2 258,2 1 822,8 2 190,7 2 046,5 2 573,5 2 538,7 2 609,4 2 173,6 2 126,1
75-84 2 782,1 2 532,5 2 759,1 2 829,2 2 486,9 2 600,1 3 020,4 3 228,1 3 286,9 3 286,9 2 500,3 3 213,3
85+ 3 277,6 2 968,9 3 268,1 2 849,4 2 826,1 2 810,4 4 351,1 3 422,5 3 345,9 3 625,9 2 135,2 3 445,8
Total 446,6 385,6 432,9 446,8 372,3 447,2 453,7 520,9 523,1 539,6 438,0 422,8
2023-27 <45 51,8 46,0 45,7 41,4 31,7 52,7 49,7 54,2 59,3 43,5 58,9 27,8
45-54 354,3 264,7 354,7 315,8 273,9 373,8 340,6 423,8 445,9 424,3 380,5 275,7
55-64 1 112,2 889,6 1 094,3 1 169,0 893,6 1 173,6 1 061,8 1 338,3 1 322,3 1 510,5 1 204,6 902,2
65-74 2 115,6 1 862,3 2 045,3 2 238,9 1 788,2 2 190,6 2 000,2 2 559,6 2 468,9 2 653,8 2 143,9 2 033,8
75-84 2 715,7 2 477,3 2 707,2 2 724,7 2 401,9 2 556,1 2 910,6 3 132,1 3 252,1 3 133,1 2 448,2 3 025,3
85+ 3 183,1 2 848,0 3 199,1 2 872,0 2 823,0 2 745,5 4 177,2 3 286,2 3 284,9 3 337,1 1 982,1 3 329,5
Total 443,8 381,8 433,2 443,0 365,2 446,8 445,9 518,7 521,3 533,2 439,6 407,6
2028-32 <45 52,8 46,8 45,8 42,0 29,9 53,8 51,0 55,6 57,2 36,2 59,7 28,1
45-54 361,1 276,1 352,9 313,4 278,1 381,6 339,2 427,6 476,5 443,8 427,6 242,0
55-64 1 121,5 873,7 1 106,0 1 173,9 882,6 1 186,9 1 074,8 1 383,0 1 343,2 1 459,9 1 230,4 909,2
65-74 2 106,3 1 845,6 2 060,8 2 239,0 1 779,0 2 184,7 1 973,7 2 541,9 2 485,4 2 730,1 2 122,2 2 018,7
75-84 2 682,2 2 449,9 2 725,4 2 670,3 2 326,4 2 548,3 2 832,4 3 087,4 3 143,8 3 089,7 2 426,8 2 927,3
85+ 3 086,7 2 794,6 3 120,2 2 776,5 2 689,4 2 651,1 4 018,4 3 189,2 3 258,1 3 340,9 2 043,7 2 983,8
Total 443,2 379,5 434,9 440,6 358,8 447,9 441,4 520,1 521,9 529,5 445,8 396,8
TABLEAU 3.4
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), tous les cancers, femmes, Canada, 2003-2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003-07 <45 77,6 67,3 76,0 65,9 68,9 86,2 73,4 74,7 77,5 68,5 67,6 60,3
45-54 459,8 405,1 442,7 424,9 456,7 477,2 479,8 454,7 454,1 423,5 416,5 435,8
55-64 875,8 779,9 865,6 901,5 908,0 876,9 914,4 886,4 923,9 902,5 848,4 1 003,9
65-74 1 372,1 1 283,4 1 396,0 1 386,5 1 363,1 1 362,6 1 405,8 1 391,2 1 515,1 1 583,5 1 277,7 1 680,4
75-84 1 828,8 1 737,8 1 805,9 1 757,9 1 867,6 1 758,8 1 971,2 1 907,9 2 085,6 1 956,8 1 569,3 2 078,9
85+ 2 023,8 1 869,5 1 978,6 1 772,8 1 919,8 1 894,5 2 453,6 1 982,7 2 097,8 1 973,2 1 081,8 1 834,0
Total 358,3 326,1 354,8 344,6 354,4 361,7 372,7 360,4 381,4 368,9 319,0 382,9
2008-12 <45 79,4 64,2 77,6 67,1 69,6 90,6 74,0 79,3 72,9 71,3 71,2 57,1
45-54 465,1 389,1 445,4 415,8 432,8 493,0 484,2 454,3 459,2 407,4 459,5 414,1
55-64 880,0 747,8 864,4 869,6 888,1 889,5 947,0 877,0 878,7 830,8 848,1 886,4
65-74 1 397,4 1 250,5 1 437,2 1 447,9 1 444,3 1 384,0 1 458,9 1 445,6 1 470,6 1 530,6 1 408,4 1 718,1
75-84 1 838,1 1 668,4 1 892,9 1 812,9 1 899,0 1 781,7 2 000,7 1 920,2 2 079,2 1 980,7 1 605,8 2 509,1
85+ 2 042,4 1 937,0 2 094,1 1 856,0 1 992,9 1 924,8 2 419,9 1 990,6 2 126,3 1 846,7 1 145,8 1 890,5
Total 362,7 315,5 363,2 348,7 358,0 370,2 380,7 367,0 372,0 358,9 337,0 386,7
2013-17 <45 81,1 62,3 78,4 69,9 71,6 94,5 74,9 83,0 72,4 75,3 74,9 54,4
45-54 476,5 387,4 464,0 397,7 428,8 521,5 482,0 461,4 4 479 392,3 458,6 404,5
55-64 875,1 711,8 860,9 857,5 879,2 896,0 947,3 863,2 848,7 819,6 880,9 892,3
65-74 1 402,8 1 217,3 1 431,1 1 435,6 1 423,2 1 395,4 1 500,4 1 446,6 1 431,8 1 396,2 1 450,0 1 556,5
75-84 1 862,5 1 650,6 1 965,0 1 903,5 1 963,8 1 800,5 2 045,9 1 963,9 2 042,2 2 056,7 1 712,4 2 623,6
85+ 2 059,0 1 845,4 2 165,1 1 944,2 2 011,0 1 933,9 2 480,6 2 062,5 2 253,8 1 990,6 1 264,3 2 115,6
Total 366,1 307,0 368,4 351,0 359,3 378,0 386,2 371,4 365,2 354,0 350,2 379,7
2018-22 <45 80,9 61,2 79,4 70,7 74,3 95,9 73,0 81,5 69,4 73,9 76,7 50,4
45-54 494,7 386,2 473,2 401,4 431,9 557,2 489,0 496,7 451,8 411,0 462,2 412,6
55-64 883,4 701,1 866,3 850,7 865,4 919,4 947,2 888,2 850,5 791,0 899,4 875,5
65-74 1 387,1 1 168,3 1 409,8 1 396,5 1 386,3 1 390,1 1 512,8 1 401,1 1 388,5 1 340,6 1 447,6 1 564,1
75-84 1 881,5 1 640,5 2 005,3 1 960,3 1 982,8 1 810,6 2 087,7 1 984,7 2 025,1 2 089,3 1 827,0 2 560,5
85+ 2 061,9 1 821,2 2 209,9 1 961,0 2 090,4 1 938,0 2 500,3 2 084,3 2 196,0 1 982,0 1 337,4 2 302,1
Total 368,3 301,3 370,9 350,8 359,3 384,9 388,2 374,2 359,4 349,9 358,0 376,5
2023-27 <45 80,5 61,5 78,7 71,2 74,5 96,9 71,1 82,8 64,9 73,3 80,4 49,2
45-54 503,5 379,6 478,4 419,1 442,0 573,2 491,3 514,4 478,8 448,5 459,7 411,6
55-64 897,5 708,1 889,7 817,0 854,4 957,5 934,6 896,3 846,0 780,0 880,7 890,9
65-74 1 376,2 1 134,0 1 394,3 1 381,2 1 371,9 1 392,5 1 501,1 1 383,3 1 365,3 1 332,4 1 472,4 1 618,6
75-84 1 878,9 1 616,7 1 979,2 1 938,3 1 946,1 1 812,1 2 126,5 1 977,2 1 997,4 1 923,5 1 831,2 2 407,2
85+ 2 092,4 1 833,8 2 294,3 2 104,9 2 144,1 1 950,6 2 550,1 2 135,5 2 204,3 2 148,6 1 405,5 2 445,5
Total 369,7 298,3 371,9 349,8 357,8 391,0 387,1 376,8 356,4 347,8 361,2 376,6
2028-32 <45 79,3 60,6 78,3 69,7 71,4 96,4 69,3 86,6 64,9 72,6 84,4 48,0
45-54 504,3 382,7 485,0 429,0 478,0 582,6 477,6 485,1 451,0 444,3 452,0 390,9
55-64 924,9 712,0 903,0 820,6 859,0 1 011,6 940,4 950,5 855,6 814,0 876,3 921,1
65-74 1 385,3 1 127,1 1 399,5 1 365,6 1 345,9 1 421,1 1 493,7 1 415,0 1 380,4 1 308,4 1 483,6 1 620,8
75-84 1 852,7 1 562,0 1 946,5 1 884,9 1 896,6 1 797,0 2 129,0 1 906,7 1 951,7 1 895,8 1 819,4 2 483,2
85+ 2 099,2 1 825,4 2 300,0 2 107,2 2 136,8 1 948,8 2 582,1 2 131,0 2 190,7 2 121,5 1 498,1 2 307,0
Total 371,0 295,8 372,7 347,2 356,3 397,6 384,8 380,5 353,5 346,9 364,1 377,6

La figure 3.4, qui présente les facteurs déterminants de la hausse du nombre annuel moyen total de nouveaux cas de cancer (voir le chapitre 2 pour les définitions de la série), montre que l'augmentation observée et projetée du nombre de cas de cancer découle principalement du vieillissement de la population et, dans une moindre mesure, de la croissance démographique. Les variations du risque de cancer ont peu contribué à la hausse du nombre de nouveaux cas, surtout chez les hommes. En 2028-2032, les pourcentages des variations totales en raison du vieillissement, de la croissance démographique et du risque de cancer devraient être de respectivement 70,9 %, 29,1 % et 0,1 % chez les hommes et de 58,4%, de 35,5% et de 6,1% chez les femmes. En outre, les pourcentages des changements totaux attribuables au changement dans la répartition selon l'âge augmentent au fil du temps, passant de 41,5 % en 1988-1992 à 70,9 % en 2028-2032 chez les hommes et de 42,0 % à 58,4 % chez les femmes. Les pourcentages attribuables au changement de taille de la population diminuent de manière générale au cours de la même période, passant de 39,8 % à 29,1 % chez les hommes et de 46,8 % à 35,5 % chez les femmes. Les pourcentages attribuables à la variation du risque de cancer diminuent chez les hommes, passant de 18,7 % à 0,1 % au cours de la période étudiée, tandis que chez les femmes, ils ont augmenté, passant de 11,2 % en 1988-1992 à 14,1 % en 1998-2002 (en partie en raison du dépistage accru par mammographie) puis ils ont diminué et devraient atteindre 6,1 % en 2028-2032.

FIGURE 3.4
Tendances relatives au nombre annuel moyen de nouveaux cas pour tous les cancers et tous les âges, attribuables aux modifications du risque de cancer, à la croissance démographique et au vieillissement de la population, Canada, 1983-2032

Tendances relatives au nombre annuel moyen de nouveaux cas pour tous les cancers et tous les âges

[Agrandir la Figure 3.4]

[FIGURE 3.4, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.4
Tendances relatives au nombre annuel moyen de nouveaux cas pour tous les cancers et tous les âges, attribuables au risque de cancer, à la croissance démographique et au vieillissement de la population, Canada, 1983-2032

La figure 3.4, qui présente les facteurs déterminants de la hausse du nombre annuel moyen total de nouveaux cas de cancer, montre que l'augmentation observée et projetée du nombre de cas de cancer découle principalement du vieillissement de la population et, dans une moindre mesure, de la croissance démographique. Les variations du risque de cancer constitueront une composante relativement petite de la hausse prévue du nombre de nouveaux cas chez les femmes, et entraîneront une diminution relativement faible du nombre de nouveaux cas chez les hommes, bien que le nombre total de cas chez les hommes augmentera.

Tendances selon l'âge

On observe à la figure 3.5 des profils similaires de survenue du cancer et de répartition dans la population chez les hommes et les femmes. La figure montre l'augmentation en pourcentage de la population aux âges plus avancés de même que la hausse correspondante du nombre de cas de cancer prévus. Le nombre de cas de cancer augmente avec l'âge pour atteindre un sommet dans le groupe d'âge des 70 à 74 ans pour les deux sexes et on peut le représenter de façon approximative par des répartitions symétriques en forme de cloche autour du pic des groupes d'âge des 50 ans et plus.

FIGURE 3.5
Croissance passée et projetéeFigure 3.5 - Note du fin du texte a de la population annuelle moyenne (pop) et du nombre annuel moyen de nouveaux cas de tous les cancers au Canada, par âge, 1983-2032

[Agrandir la Figure 3.5]

[FIGURE 3.5, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.5
Croissance passée et projetée de la population annuelle moyenne (pop) et du nombre annuel moyen de nouveaux cas de tous les cancers au Canada, par âge, 1983-2032

On observe à la figure 3.5 des profils similaires de survenue du cancer et de répartition de la population chez les hommes et les femmes. Le nombre de cas de cancer augmente avec l'âge, pour atteindre un sommet dans le groupe d'âge 70-74 ans pour les deux sexes, et illustre de façon approximative des répartitions symétriques en forme de cloche en ce qui concerne le sommet dans les groupes d'âge 50 ans et plus.

La figure montre l'augmentation en pourcentage de la population à des âges plus avancés de même que la hausse correspondante du nombre de cas de cancer prévus. Même si les taux d'incidence devraient augmenter chez les femmes et diminuer chez les hommes, puisque la croissance de la population des hommes de 65 ans ou plus devrait être supérieure à celle des femmes, le nombre prévu de cas augmentera plus rapidement chez les hommes que chez les femmes.


aLes cas et les populations de la période 2028-2032 sont projetés.

Tendances selon le sexe

À la figure 3.6, on compare les TINA pour tous les cancers entre les sexes, par groupe d'âge décennal, de 1983 à 2032. Le cancer est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes, sauf chez celles de moins 55 ans. Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes de moins de 55 ans : il représentait de 30 à 40 % des cas dans cette tranche d'âge en 2003-2007 (voir la figure 3.9). Le cancer de la thyroïde et le cancer du col de l'utérus sont également responsables de l'incidence plus élevée de cancer chez les femmes jeunes. Le taux global d'incidence du cancer chez les hommes de 65 ans et plus est en déclin. La baisse des taux d'incidence du cancer du poumon chez les hommes de 65 ans et plus découlant du recul du tabagismeNote du fin du texte 36, Note du fin du texte 42, Note du fin du texte 43 ainsi que la baisse des taux de cancer de la prostate chez les 75 ans et plus ont contribué, ensemble, à la baisse globale dans cette tranche d'âge, puisque ces deux cancers représentent 42 % de tous les nouveaux cas de cancer chez les Canadiens en 2003-2007. Chez les femmes de 65 ans et plus, le taux relativement stable s'explique par une augmentation, principalement celle de l'incidence du cancer du poumon, qui est compensée par une diminution de l'incidence des autres sièges de cancer.

FIGURE 3.6
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) pour tous les cancers par groupe d'âge, Canada, 1983-2032 (les hommes sont représentés par une ligne rouge, les femmes sont représentées par une ligne bleue)

Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) pour tous les cancers par groupe d'âge (- hommes, - femmes), Canada, 1983-2032

[Agrandir la Figure 3.6]

[FIGURE 3.6, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.6
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) pour tous les cancers par groupe d'âge, Canada, 1983-2032

À la figure 3.6, on compare les TINA pour tous les cancers entre les sexes, par groupe d'âge de 10 ans, de 1983 à 2032. Le cancer est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes, sauf chez les personnes de moins de 55 ans. Le taux global d'incidence du cancer chez les hommes de 65 ans et plus est en déclin. Chez les femmes de 65 ans et plus, le taux relativement stable s'explique par une augmentation, principalement de l'incidence du cancer du poumon, qui est compensée par une diminution de l'incidence des autres sièges de cancer.

Tendances selon la zone géographique

La figure 3.7 montre les TINA observés et estimés pour tous les cancers combinés selon le sexe et la région, de 1983 à 2032. Chez les hommes, les TINA pour tous les cancers combinés devraient demeurer les plus élevés dans la région de l'Atlantique et les plus faibles en Colombie-Britannique. Au Québec, en Ontario, dans les Prairies et en Colombie-Britannique, on s'attend à ce que les taux d'incidence chez les hommes diminuent avant de se stabiliser, tandis que, dans la région Atlantique, les taux demeureront relativement stables. Chez les femmes, on prévoit que l'Ontario dépassera le Québec et connaîtra les taux les plus élevés dans 15 ans (c.-à-d. après 2018-2022), tandis que l'incidence continuera d'être la plus faible en Colombie-Britannique. Les taux d'incidence chez les femmes devraient augmenter de 10 % en Ontario, de 3 % au Québec et de 1 % dans la région de l'Atlantique, et diminuer de 9 % en Colombie-Britannique et de 7 % dans les Prairies d'ici 2028-2032. Les premières régions citées suivent une tendance à la hausse avant 2008 et les dernières, une tendance à la baisse à partir de 1998-2002. Les différences générales dans l'incidence de cancer à l'échelle du pays sont plus ténues chez les femmes : elles varient de 7,1 à 101,8 pour 100 000 habitants, contre une variation de 45,9 à 134,6 pour 100 000 chez les hommes au cours des mêmes périodes d'observation et de projection.

FIGURE 3.7
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, tous les cancers, 1983-2032

Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, tous les cancers, 1983-2032

[Agrandir la Figure 3.7]

[FIGURE 3.7, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.7
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, tous les cancers, 1983-2032

La figure 3.7 montre les TINA antérieurs et estimés pour tous les cancers combinés selon le sexe et la région, de 1983 à 2032, avec des projections à compter de l'année 2008. Chez les hommes, les TINA devraient demeurer les plus élevés dans la région de l'Atlantique et les plus faibles en Colombie-Britannique. Au Québec, en Ontario, dans les Prairies et en Colombie-Britannique, on s'attend à ce que les taux d'incidence chez les hommes diminuent avant de se stabiliser, tandis que dans la région de l'Atlantique, les taux seront relativement stables. Chez les femmes, on prévoit que l'Ontario dépassera le Québec et connaîtra les taux les plus élevés en 15 ans, tandis que l'incidence continuera d'être la plus faible en Colombie-Britannique. Les taux d'incidence chez les femmes devraient augmenter de 10 %, de 3 % et de 1 % en Ontario, au Québec et dans la région de l'Atlantique, respectivement, et diminuer de 9 % et de 7 % en Colombie-Britannique et dans les Prairies d'ici 2028-2032.

Cancers observés les plus courants, selon le sexe et l'âge

Les figures 3.8 et 3.9 montrent les cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants selon le sexe et le groupe d'âge entre 1983-1987 et 2003-2007. Dans l'ensemble, 52 % des nouveaux cas survenus au cours de la dernière période d'observation (2003-2007) concernaient des hommes et 48 % des femmes. Pour chacune des périodes, les sièges de cancer les plus souvent diagnostiqués chez les hommes étaient ceux de la prostate, du poumon et le cancer colorectal, et ils représentaient ensemble un peu plus de la moitié des cas. Dans la dernière période, l'incidence du cancer de la prostate a pris la place de celle du cancer du poumon au premier rang, suivi du cancer colorectal et du cancer de la vessie. Ces cancers étaient répartis de la même façon pour les hommes dans les divers groupes d'âge, avec une certaine variation quant aux proportions et au classement. La seule exception était le groupe d'âge le plus jeune (< 45 ans), pour lequel le cancer du testicule était le cancer nouvellement diagnostiqué le plus courant. L'incidence du cancer du testicule a augmenté au cours des deux périodes à l'étude. Parmi les autres cancers courants chez les jeunes hommes, citons le LNH, la leucémie et le cancer du système nerveux central (SNC). Chez les hommes de 45 à 74 ans, le nombre de cas de cancer de la prostate a augmenté de façon marquée et leur fréquence s'est révélée la plus élevée pour la période la plus récente, un bassin de prévalence de cancers non diagnostiqués ayant été détecté au moyen du dosage de l'APS.Note du fin du texte 36

FIGURE 3.8
Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants au Canada, 1983-1987

ancers nouvellement diagnostiqués les plus courants au Canada, 1983-1987

[Agrandir la Figure 3.8]

[FIGURE 3.8, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.8
Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants au Canada, 1983-1987

Les sièges de cancer les plus souvent diagnostiqués chez les hommes étaient ceux de la prostate, du poumon et du côlon et rectum, lesquels représentent ensemble un peu plus de la moitié des cas. Ces cancers étaient répartis de la même façon pour les hommes dans chaque groupe d'âge de 55 ans ou plus, avec une certaine variation quant aux proportions et au classement. La seule exception était le groupe d'âge le plus jeune (< 45 ans), pour lequel le cancer du testicule était le cancer nouvellement diagnostiqué le plus courant. Chez les femmes, l'incidence de cancer est dominée par le cancer du sein, qui représente 27 % de tous les diagnostics, suivi du cancer colorectal et du cancer du poumon. Les trois principaux diagnostics de cancer pour les femmes de chaque groupe d'âge de 45 ans et plus étaient les mêmes, mais avec des variations quant aux proportions et au classement. Dans le cas des femmes les plus jeunes (< 45 ans), le cancer nouvellement diagnostiqué le plus courant était le cancer du sein, qui compte 30 % des nouveaux cas. Dans ce groupe d'âge, les autres cancers courants sont notamment le cancer du col de l'utérus, le mélanome et le cancer de la thyroïde.


Figure 3.8 - Note du fin du texte a
Le total des chiffres arrondis peut ne pas égaler le nombre total arrondi.
Figure 3.8 - Note du fin du texte b
SNC : cancer du système nerveux central;
Figure 3.8 - Note du fin du texte c
LNH : lymphome non hodgkinien.

FIGURE 3.9
Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants au Canada, 2003-2007

Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants au Canada, 2003-2007

[Agrandir la Figure 3.9]

[FIGURE 3.9, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.9
Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants au Canada, 2003-2007

Dans l'ensemble, 52 % des nouveaux cas étaient des hommes et 48 %, des femmes. Les sièges de cancer les plus souvent diagnostiqués chez les hommes étaient ceux de la prostate, du poumon et du côlon et rectum, lesquels représentent ensemble un peu plus de la moitié des cas. Les trois principaux diagnostics de cancer pour les hommes de chaque groupe d'âge de 45 ans et plus étaient les mêmes, mais avec des variations quant aux proportions et au classement. La seule exception était le groupe d'âge le plus jeune (< 45 ans), pour lequel le cancer du testicule était le cancer le plus courant. Parmi les autres cancers courants chez les jeunes hommes, citons le lymphome non hodgkinien, la leucémie et le cancer du système nerveux central. Chez les femmes, l'incidence de cancer est dominée par le cancer du sein, qui représente 27 % de tous les diagnostics, suivi du cancer du poumon et du cancer colorectal. Les trois principaux diagnostics de cancer pour les femmes de chaque groupe d'âge de 45 ans et plus étaient les mêmes, mais avec des variations quant aux proportions et au classement. Dans le cas des femmes les plus jeunes (< 45 ans), le cancer le plus courant était le cancer du sein, qui compte 30 % des nouveaux cas. Dans ce groupe d'âge, les autres cancers courants sont notamment le cancer de la thyroïde, le cancer du col de l'utérus et le mélanome.


Figure 3.9 - Note du fin du texte a
Le total des chiffres arrondis peut ne pas égaler le nombre total arrondi.
Figure 3.9 - Note du fin du texte b
SNC : cancer du système nerveux central;
Figure 3.9 - Note du fin du texte c
LNH : lymphome non hodgkinien.

Chez les femmes, l'incidence du cancer est dominée par le cancer du sein, qui offre la même proportion, soit 27 % de tous les diagnostics, pour les deux périodes étudiées, suivi du cancer du poumon et du cancer colorectal (qui ont changé de rang entre 1983-1987 et 2003-2007). Les trois principaux diagnostics de cancer pour les femmes de chaque groupe d'âge de 45 ans et plus étaient les mêmes, mais leur rang a varié légèrement. Dans le cas des femmes les plus jeunes (< 45 ans), le cancer nouvellement diagnostiqué le plus courant était le cancer du sein, avec 30 % des nouveaux cas. Dans ce groupe d'âge, les autres cancers courants étaient notamment le cancer de la thyroïde, le cancer du col de l'utérus et le mélanome.

La différence la plus évidente entre les hommes et les femmes de moins de 45 ans était les proportions beaucoup plus élevées de l'incidence du cancer de la thyroïde chez ces dernières. Les changements les plus remarquables quant aux proportions de l'incidence des différents types de cancer en fonction de l'âge (<45 ans et 45 ans et plus) ont été observés avec le mélanome, la leucémie, les tumeurs du SNC, le LNH, le cancer de la thyroïde et les tumeurs malignes des voies génitales.

Les proportions de l'incidence (par groupe d'âge de 10 ans) du cancer du poumon chez les hommes de 45 à 74 ans ont diminué dans une fourchette allant de 7 à 12 % entre 1983-1987 et 2003-2007, tandis que celles du cancer de la prostate ont augmenté de façon plus prononcée (fourchette de 10 % à 20 %) pendant les deux périodes pour les mêmes groupes d'âge. La part de l'incidence attribuée au LNH a également montré une certaine hausse dans les deux groupes d'âge les plus jeunes, tandis que la proportion de l'incidence du cancer de l'estomac a diminué dans chaque groupe d'âge.

La hausse de 6 à 8 % entre les périodes à l'étude de la proportion de l'incidence du cancer du poumon chez les femmes de 65 ans et plus est à noter. Une tendance similaire a été observée dans certains pays d'Europe.Note du fin du texte 4 La hausse proportionnelle de l'incidence du cancer du poumon chez les femmes de tous âges était de 4 % entre 1983-1987 et 2003-2007. Le pourcentage d'incidence s'est également accru de façon marquée pour le LNH chez les femmes de 65 à 84 ans et pour le cancer de la thyroïde chez celles de moins de 55 ans. La proportion de l'incidence du cancer du sein a augmenté de 2 à 3 % chez les femmes de 45 à 64 ans. Dans le cas du cancer du sein, cette part accrue pourrait être en partie attribuable aux répercussions de la détection précoce ainsi qu'à un recours accru au dépistage par mammographie. On a constaté une réduction marquée de la proportion de l'incidence du cancer du col de l'utérus chez les femmes de moins de 45 ans et des réductions dignes de mention des proportions de l'incidence du cancer de l'estomac et du cancer colorectal dans tous les groupes d'âge. Chaque année, un plus grand nombre de cancers du col de l'utérus sont évités grâce au dépistage.

Cancers projetés les plus courants, selon le sexe et l'âge

Comme l'évolution projetée de l'incidence du cancer est en premier lieu attribuable à des facteurs démographiques, les fréquences relatives des principaux cancers devraient peu changer. La figure 3.10 montre les cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants prévus en 2028-2032, selon le sexe et le groupe d'âge. D'ici 2028-2032, on prévoit que le cancer colorectal, même s'il va conserver un pourcentage similaire du nombre total de cas de cancer chez les hommes au cours de la période 2003-2007, surpassera le cancer du poumon au deuxième rang des cancers les plus souvent diagnostiqués chez les hommes. Ce changement de rang est le résultat d'une baisse de 27 % de l'incidence du cancer du poumon par rapport à l'ensemble des cancers, ce qui correspond à la diminution observée depuis un certain temps de la prévalence du tabagisme, mais avec un certain décalage.Note du fin du texte 42, Note du fin du texte 43, Note du fin du texte 44 Chez les hommes, on prévoit que les cancers les plus courants en 2028-2032 seront le cancer de la prostate (28 %), le cancer colorectal (13 %), le cancer du poumon (11 %), le cancer de la vessie (6 %) et le LNH (4 %). L'analyse selon l'âge indique que, entre 2003-2007 et 2028-2032, l'incidence du cancer du poumon chez les hommes (par rapport à l'ensemble des cas de cancer) diminuera de respectivement 19 %, 34 %, 32 %, 30 % et 21 % pour chacun des groupes d'âge décennaux entre 45 ans et 85 ans et plus. Un autre changement important dans le nombre de nouveaux cas sera la réduction de 32% de la proportion de l'incidence du mélanome chez les hommes les plus jeunes (< 45 ans). Le cancer de la prostate, le cancer colorectal et le cancer du poumon devraient être les trois types courants les plus importants, dans cet ordre, dans tous les groupes d'âge à partir de 45 ans.

FIGURE 3.10
Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants projetés au Canada, 2028-2032

Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants projetés au Canada, 2028-2032

[Agrandir la Figure 3.10]

[FIGURE 3.10, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 3.10
Cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants projetés au Canada, 2028-2032

La figure 3.10 montre les cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants prévus en 2028-2032, selon le sexe et le groupe d'âge. Chez les hommes, on prévoit que les cancers les plus courants en 2028-2032 seront le cancer de la prostate (28 %), le cancer colorectal (13 %), le cancer du poumon (11 %), le cancer de la vessie (6 %) et le LNH (4 %). Le cancer de la prostate, le cancer colorectal et le cancer du poumon devraient être les trois types courants les plus importants, dans cet ordre, dans chaque groupe d'âge, à partir de 45 ans. En ce qui concerne les femmes, on s'attend à ce que les cancers les plus souvent diagnostiqués en 2028-2032 soient le cancer du sein (24 %), le cancer du poumon (12 %), le cancer colorectal (12 %), le cancer de l'utérus (6 %), le cancer de la thyroïde (5 %) et le LNH (4 %). Dans le cas des femmes les plus jeunes (< 45 ans), le cancer nouvellement diagnostiqué le plus courant sera le cancer du sein, le cancer de la thyroïde, le cancer du col de l'utérus et le mélanome.


Figure 3.10 - Note du fin du texte a
Le total des chiffres arrondis peut ne pas égaler le nombre total arrondi.
Figure 3.10 - Note du fin du texte b
SNC : cancer du système nerveux central;
Figure 3.10 - Note du fin du texte c
LNH : lymphome non hodgkinien.

En ce qui concerne les femmes, les quatre cancers nouvellement diagnostiqués les plus courants devraient demeurer les mêmes que ceux de la dernière période d'observation (2003-2007). Toutefois, le cancer de la thyroïde surpassera le LNH au cinquième rang des cancers les plus courants. On s'attend donc à ce que les cancers les plus souvent diagnostiqués chez les femmes en 2028-2032 soient le cancer du sein (24 %), le cancer du poumon (12 %), le cancer colorectal (12 %), le cancer de l'utérus (6 %), le cancer de la thyroïde (5 %) et le LNH (4 %). La hausse globale du nombre de cas de cancer de la thyroïde proviendra principalement des augmentations proportionnelles de 67 % chez les femmes de 45 à 54 ans, de 140 % chez celles de 55 à 64 ans et de 105 % chez celles de 65 à 74 ans. La réduction prévue de 26 % de la proportion de l'incidence des cancers du col de l'utérus chez les femmes de moins de 45 ans soulignera la réussite des programmes de prévention et de dépistage.Note du fin du texte 45, Note du fin du texte 46 Comparativement aux résultats en fonction de l'âge de la période 2003-2007, les nouveaux cas de cancer les plus courants projetés chez les femmes seront les mêmes dans chaque groupe d'âge décennal, mais avec des changements dans le classement pour le groupe d'âge des moins de 65 ans et celui des 75-84 ans. Les cancers appartenant à la catégorie « Autres », qui représentent ensemble un peu plus du tiers de tous les nouveaux cas de cancer, seront étudiés au chapitre 4.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :