Chapitre 4 : Incidence du cancer au Canada : tendances et projections (1983-2032) – Lymphome de Hodgkin - PSPMC: Volume 35, supplément 1, Printemps 2015

Chapitre 4: Projections par siège de cancer

20. Lymphome de Hodgkin

Le lymphome de Hodgkin est un cancer relativement rare. En 2003-2007, le nombre annuel moyen de nouveaux cas s'établissait à 490 chez les hommes et a 395 chez les femmes, soit 0,6 % de tous les nouveaux cas de cancer chez les hommes et 0,5 % chez les femmes au Canada (tableaux 4.20.1 et 4.20.2). Il existe deux types principaux de lymphome de Hodgkin : le classique, qui est le plus fréquent, et le nodulaire à prédominance lymphocytaire, qui représente environ 1 cas sur 20 .Note du fin du texte 111, Note du fin du texte 267 Le taux de survie relative à cinq ans lié au lymphome de Hodgkin était de 83 % pour les hommes et de 87 % pour les femmes en 2006-2008.Note du fin du texte 1

TABLEAU 4.20.1
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), lymphome de Hodgkin, hommes, Canada, 2003–2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003–07 <45 300 35 30 10 10 115 80 10 10 0 5 0
45–54 65 5 5 0 0 30 15 0 0 0 0 0
55–64 50 5 5 0 0 20 15 0 0 0 0 0
65–74 40 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
75–84 25 5 5 0 0 10 5 0 0 0 0 0
85+ 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 490 50 50 15 15 195 125 15 15 0 5 0
2008–12 <45 295 30 35 10 10 110 75 5 10 0 5 0
45–54 75 10 10 5 0 30 20 0 0 0 0 0
55–64 60 5 5 0 5 25 15 0 0 0 0 0
65–74 45 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
75–84 25 5 5 0 0 10 5 0 0 0 0 0
85+ 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 505 55 55 15 15 200 125 15 15 0 5 0
2013–17 <45 295 30 35 10 10 115 80 5 10 0 5 0
45–54 75 5 10 0 0 30 15 0 0 0 0 0
55–64 65 5 10 0 5 30 15 0 0 0 0 0
65–74 55 5 5 0 0 25 10 0 0 0 0 0
75–84 25 5 5 0 0 10 5 0 0 0 0 0
85+ 5 0 0 0 0 5 0 0 0 0 0 0
Total 520 55 60 15 20 215 130 15 15 0 5 0
2018–22 <45 300 25 35 10 10 120 80 5 5 0 0 0
45–54 70 10 10 0 0 30 15 0 0 0 0 0
55–64 75 10 10 0 5 35 15 5 0 0 0 0
65–74 60 5 5 0 5 30 15 0 0 0 0 0
75–84 30 5 5 0 0 15 5 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 0 0 0 0 0 0
Total 545 55 60 15 20 235 130 15 15 0 5 0
2023–27 <45 305 25 35 10 10 130 75 5 5 0 0 0
45–54 75 10 10 0 0 30 20 0 0 0 0 0
55–64 75 5 10 0 5 35 15 0 0 0 0 0
65–74 70 5 10 0 5 35 15 5 5 0 0 0
75–84 40 5 5 0 0 20 5 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 0 0 0 0 0 0
Total 580 55 65 20 20 255 135 15 15 0 5 0
2028–32 <45 315 25 35 10 10 135 75 5 5 0 0 0
45–54 85 10 10 5 0 30 25 0 0 0 0 0
55–64 75 10 10 0 5 35 15 0 0 0 0 0
65–74 85 10 10 5 5 45 15 5 5 0 0 0
75–84 50 5 5 0 0 25 10 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 0 0 0 0 0 0
Total 615 60 70 20 20 275 140 15 15 0 5 0
TABLEAU 4.20.2
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), lymphome de Hodgkin, femmes, Canada, 2003–2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003–07 <45 245 30 30 5 10 95 55 5 10 0 0 0
45–54 40 5 5 0 0 15 10 0 0 0 0 0
55–64 45 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
65–74 30 5 0 0 0 10 10 0 0 0 0 0
75–84 30 0 0 0 0 15 10 0 0 0 0 0
85+ 5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 395 45 40 10 15 160 95 10 15 0 5 0
2008–12 <45 260 30 35 5 10 100 65 5 10 0 0 0
45–54 45 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
55–64 45 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
65–74 35 5 5 0 0 15 10 0 0 0 0 0
75–84 30 5 0 0 0 15 5 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 5 0 0 0 0 0
Total 420 50 50 10 20 170 100 10 15 0 5 0
2013–17 <45 255 30 35 5 10 100 65 5 10 0 0 0
45–54 45 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
55–64 50 5 5 0 5 25 10 0 0 0 0 0
65–74 45 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
75–84 30 5 5 0 0 15 5 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 5 0 0 0 0 0
Total 440 55 55 10 20 180 105 10 20 0 5 0
2018–22 <45 250 35 35 5 10 95 70 5 10 0 0 0
45–54 50 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
55–64 55 5 5 0 5 30 10 0 0 0 0 0
65–74 60 10 5 0 5 25 10 0 5 0 0 0
75–84 35 5 5 0 0 15 5 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 5 0 0 0 0 0
Total 455 55 60 10 20 195 110 10 20 0 5 0
2023–27 <45 240 35 35 5 10 95 70 5 10 0 0 0
45–54 50 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
55–64 60 5 10 0 5 35 10 0 0 0 0 0
65–74 65 10 5 0 5 30 10 0 5 0 0 0
75–84 45 5 5 0 0 25 10 0 0 0 0 0
85+ 10 0 0 0 0 5 5 0 0 0 0 0
Total 475 60 65 10 20 215 115 10 20 0 5 0
2028–32 <45 240 35 35 5 10 100 75 5 10 0 0 0
45–54 55 5 5 0 0 20 10 0 0 0 0 0
55–64 65 5 10 0 5 35 10 0 0 0 0 0
65–74 70 10 5 0 5 40 10 0 5 0 0 0
75–84 55 5 5 0 5 35 10 0 5 0 0 0
85+ 15 0 5 0 0 5 5 0 0 0 0 0
Total 500 65 70 10 25 235 120 10 20 0 5 0

La distribution par âge du lymphome de Hodgkin est bimodale : pour 2003-2007, un pic est observable chez les hommes et les femmes de 20 à 24 ans et de 75 à 79 ans (figure 4.20.1). La maladie était plus courante chez les hommes que chez les femmes au début de l'âge adulte, alors que les taux étaient les mêmes dans le groupe des 10 à 19 ans. Les tableaux 4.20.1 et 4.20.2 révèlent que plus de 70 % de tous les cas de lymphome de Hodgkin sont survenus chez les moins de 55 ans. La distribution par âge était presque identique chez les hommes et les femmes (figure 4.20.1).

FIGURE 4.20.1
Taux d’incidence du lymphome de Hodgkin selon l’âge, Canada, 2003-2007 (tirés du nombre annuel moyen de cas)

Taux d’incidence du lymphome de Hodgkin selon l’âge, Canada, 2003-2007 (tirés du nombre de cas annuel moyen)

[Agrandir la Figure 4.20.1]

[FIGURE 4.20.1, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.20.1
Taux d'incidence du lymphome de Hodgkin selon l'âge, Canada, 2003-2007 (tirés du nombre de cas annuel moyen)

La distribution par âge du lymphome de Hodgkin est bimodale; un pic était observé chez les hommes et les femmes de 20 à 24 ans et de 75 à 79 ans au cours de la période 2003-2007. La maladie était plus courante chez les hommes que chez les femmes au début de l'âge adulte, alors que les taux étaient les mêmes dans le groupe des 10 à 19 ans. Les distributions par âge étaient presque identiques chez les hommes et les femmes.

La figure 4.20.2 indique que les TINA globaux de LH ont connu une baisse modeste chez les deux sexes jusqu'en 1998-2002. Entre 1998 et 2007, les TINA ont connu une augmentation non significative de 0,4 % par année chez les hommes et de 0,9 % par année chez les femmes (figures 3.1 et 3.2). Le Québec, l'Ontario, la région de l'Atlantique et le Canada dans son ensemble affichaient des tendances similaires pour les hommes, la Colombie-Britannique enregistrant une tendance opposée pour 1988-1992. Quant aux Prairies, les taux semblent se stabiliser au cours de la période (figure 4.20.2). Chez les femmes, les TINA enregistrés en Colombie-Britannique et au Québec étaient similaires à ceux relevés pour l'ensemble du pays, et les taux affichés en Ontario ont connu une baisse constante à partir de 1988-1992. Les taux liés aux femmes dans les Prairies et la région de l'Atlantique semblent fluctuer de façon aléatoire, sans doute en raison du faible nombre de cas annuels recensés et de la distribution par âge inhabituelle dans la survenue de cancers, qui compliquent l'interprétation des tendances.

FIGURE 4.20.2
Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) par région, lymphome de Hodgkin, 1983–2032

Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) par région, lymphome de Hodgkin, 1983–2032

[Agrandir la Figure 4.20.2]

[FIGURE 4.20.2, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.20.2
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, lymphome de Hodgkin, 1983-2032

Les taux d'incidence globaux du lymphome de Hodgkin (LH) au Canada devraient diminuer légèrement chez les deux sexes. On prévoit une baisse importante des taux de LH en Colombie-Britannique et une divergence par rapport à ceux d'autres régions, où les taux auront tendance à demeurer inchangés et constants. Quant aux femmes, les taux devraient augmenter légèrement au Québec, dans la région de l'Atlantique et dans les Prairies, et connaître une faible baisse en Ontario et en Colombie-Britannique. Pour les deux sexes, les taux projetés pour le LH seront les plus faibles en Colombie-Britannique et les plus élevés au Québec.

Les taux globaux d'incidence du lymphome de Hodgkin devraient diminuer légèrement chez les deux sexes (figure 4.20.2), alors que les TINA globaux devraient connaître une hausse constante chez les 45 à 54 ans et diminuer ou se stabiliser dans les autres groupes d'âge (figure 4.20.3). On prévoit une convergence des TINA chez les hommes et les femmes de plus de 54 ans ainsi qu'une baisse importante des taux en Colombie-Britannique et une divergence par rapport à ceux des autres régions, où les taux auront tendance à demeurer inchangés et constants (figure 4.20.2). Les taux devraient augmenter légèrement chez les femmes au Québec, dans la région de l'Atlantique et dans les Prairies, et connaître une faible baisse en Ontario et en Colombie-Britannique. Pour les deux sexes, les taux projetés seront les plus faibles en Colombie-Britannique et les plus élevés au Québec.

FIGURE 4.20.3
Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) pour le lymphome de Hodgkin, par groupe d’âge, Canada, 1983–2032 (les hommes sont représentés par une ligne rouge, les femmes sont représentées par une ligne bleue)

Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) pour le lymphome de  Hodgkin, par groupe d’âge, Canada, 1983–2032

[Agrandir la Figure 4.20.3]

[FIGURE 4.20.3, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.20.3
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) pour le lymphome de Hodgkin, par groupe d'âge, Canada, 1983-2032

Alors que les taux d'incidence globaux du lymphome de Hodgkin devraient diminuer légèrement chez les deux sexes, les TINA devraient connaître une hausse constante chez les 45 à 54 ans et diminuer ou se stabiliser dans d'autres groupes d'âge. On prévoit une convergence des TINA chez les hommes et les femmes de plus de 54 ans.

Entre 2003-2007 et 2028-2032, les TINA du lymphome de Hodgkin au Canada devraient connaître une baisse de 3 % chez les hommes, passant de 3,1 à 3,0 pour 100 000, et de 7 % chez les femmes, passant de 2,5 à 2,3 pour 100 000 (tableaux 4.20.3 et 4.20.4). Cependant, étant donné les prévisions de croissance et de vieillissement de la population canadienne, le nombre annuel de nouveaux cas diagnostiqués devrait augmenter d'environ 26 % chez les deux sexes, passant de 490 à 615 chez les hommes et de 395 à 500 chez les femmes (tableaux 4.20.1 et 4.20.2).

TABLEAU 4.20.3
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003–2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), lymphome de Hodgkin, hommes, Canada, 2003–2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003–07 <45 3,0 2,6 2,7 3,6 2,7 2,9 3,4 3,5 4,0 2,8 2,2 1,1
45–54 2,7 1,9 2,4 2,8 1,6 3,1 2,8 3,5 3,1 1,8 1,0 2,6
55–64 2,9 1,8 3,0 4,5 3,0 3,2 2,9 3,1 2,9 0,0 3,0 0,0
65–74 4,0 3,3 3,3 1,7 4,3 4,4 4,1 5,3 2,3 3,8 4,3 10,9
75–84 4,2 2,9 5,9 1,7 5,3 4,7 4,4 2,8 3,2 7,6 0,0 0,0
85+ 3,1 2,5 3,1 5,3 2,8 3,5 3,8 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
Total 3,1 2,5 2,9 3,4 2,8 3,1 3,4 3,6 3,7 2,7 2,2 1,8
2008–12 <45 2,9 2,3 2,6 3,3 2,6 2,9 3,4 3,1 3,1 2,5 2,1 1,6
45–54 2,8 2,3 2,7 3,6 1,5 3,0 2,8 3,8 3,1 2,5 2,0 1,6
55–64 2,8 2,0 3,4 2,7 3,8 3,3 2,7 4,3 2,7 2,5 2,0 1,5
65–74 3,5 2,4 3,7 3,8 4,3 4,1 3,6 5,1 4,5 3,1 2,5 1,9
75–84 3,8 3,6 5,0 3,8 3,9 4,3 3,2 6,0 4,2 3,3 2,7 2,1
85+ 2,9 4,1 3,5 3,4 4,3 3,0 3,0 1,6 0,9 2,5 2,0 1,6
Total 3,0 2,3 2,9 3,3 2,7 3,1 3,3 3,5 3,2 2,6 2,1 1,6
2013–17 <45 2,9 2,1 2,6 3,2 2,5 2,8 3,4 3,2 3,0 2,5 2,1 1,6
45–54 2,8 2,1 2,7 3,6 1,4 3,0 2,9 3,9 2,9 2,5 2,0 1,6
55–64 2,7 2,0 3,5 2,7 3,8 3,2 2,4 4,3 2,5 2,4 1,9 1,5
65–74 3,4 2,1 3,7 3,8 4,3 4,3 3,2 5,2 4,2 3,0 2,4 1,9
75–84 3,6 3,4 5,1 3,7 3,9 4,2 3,0 6,1 3,9 3,1 2,6 2,0
85+ 2,7 3,0 3,5 3,4 4,2 3,4 2,6 1,7 0,8 2,4 1,9 1,5
Total 2,9 2,2 2,9 3,3 2,7 3,0 3,3 3,6 3,0 2,5 2,1 1,6
2018–22 <45 2,8 1,9 2,6 3,2 2,5 2,9 3,4 3,2 2,9 2,5 2,0 1,6
45–54 2,9 2,3 2,7 3,5 1,4 3,0 3,3 3,9 2,8 2,6 2,1 1,6
55–64 2,9 2,1 3,5 2,6 3,8 3,5 2,4 4,4 2,4 2,5 2,0 1,6
65–74 3,3 2,3 3,7 3,7 4,2 4,2 3,0 5,2 4,1 2,9 2,4 1,8
75–84 3,3 2,9 5,1 3,7 3,9 4,0 2,7 6,1 3,7 2,9 2,4 1,8
85+ 2,6 3,8 3,5 3,3 4,2 3,1 2,2 1,7 0,7 2,3 1,9 1,4
Total 2,9 2,0 2,9 3,2 2,7 3,1 3,2 3,6 3,0 2,5 2,1 1,6
2023–27 <45 2,9 1,8 2,6 3,2 2,5 3,0 3,4 3,2 2,9 2,5 2,0 1,6
45–54 3,1 2,5 2,7 3,5 1,4 3,0 3,8 3,9 2,8 2,7 2,2 1,7
55–64 3,0 2,1 3,5 2,6 3,8 3,6 2,6 4,4 2,4 2,6 2,1 1,7
65–74 3,3 2,4 3,7 3,7 4,2 4,3 2,8 5,2 4,0 2,9 2,3 1,8
75–84 3,3 2,7 5,1 3,7 3,8 4,5 2,6 6,1 3,7 2,9 2,4 1,8
85+ 2,5 3,2 3,5 3,3 4,2 3,3 2,3 1,7 0,7 2,2 1,8 1,4
Total 2,9 1,9 2,9 3,2 2,7 3,2 3,3 3,6 2,9 2,6 2,1 1,6
2028–32 <45 2,9 1,6 2,6 3,2 2,5 3,1 3,2 3,2 2,8 2,5 2,0 1,6
45–54 3,1 2,3 2,7 3,5 1,4 2,8 4,1 4,0 2,7 2,7 2,2 1,7
55–64 3,1 2,2 3,5 2,6 3,7 3,7 3,0 4,4 2,3 2,7 2,2 1,7
65–74 3,5 2,5 3,7 3,7 4,2 4,7 2,8 5,2 3,9 3,1 2,5 2,0
75–84 3,2 2,9 5,1 3,7 3,8 4,3 2,5 6,1 3,6 2,8 2,3 1,8
85+ 2,3 2,8 3,5 3,3 4,2 3,0 2,0 1,7 0,7 2,0 1,6 1,3
Total 3,0 1,9 2,9 3,2 2,7 3,3 3,2 3,6 2,9 2,6 2,1 1,6
TABLEAU 4.20.4
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003–2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), lymphome de Hodgkin, femmes, Canada, 2003–2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003–07 <45 2,6 2,4 2,8 2,4 2,6 2,5 2,6 2,3 3,3 1,7 1,5 1,2
45–54 1,6 1,4 1,1 0,8 2,8 1,7 1,8 1,1 1,3 0,0 0,9 0,0
55–64 2,4 1,8 2,1 2,1 2,6 2,8 2,2 2,9 3,2 0,0 0,7 7,1
65–74 2,7 2,6 2,3 2,3 3,4 2,7 2,9 3,5 2,0 0,0 3,0 0,0
75–84 3,5 2,0 3,4 2,9 4,7 4,0 3,7 4,7 2,3 0,0 1,4 0,0
85+ 2,0 1,2 2,2 2,6 2,5 1,8 2,5 2,1 4,8 0,0 0,0 0,0
Total 2,5 2,3 2,5 2,2 2,7 2,5 2,5 2,4 3,0 1,2 1,5 1,4
2008–12 <45 2,6 2,4 2,9 2,1 2,9 2,5 2,9 2,5 3,6 1,3 1,6 1,4
45–54 1,6 1,5 1,6 1,4 1,8 1,7 1,7 1,7 2,1 0,8 0,9 0,9
55–64 2,1 1,5 2,1 1,6 3,2 2,6 1,8 2,2 2,2 1,0 1,2 1,1
65–74 2,7 2,6 2,9 2,8 3,6 2,8 2,6 2,8 3,7 1,3 1,6 1,5
75–84 3,2 2,4 3,3 2,4 4,6 3,8 2,9 3,4 4,4 1,5 1,9 1,7
85+ 2,0 1,3 3,0 1,1 3,1 1,6 2,6 2,1 6,3 1,0 1,2 1,1
Total 2,5 2,2 2,7 2,0 2,9 2,5 2,6 2,4 3,4 1,2 1,5 1,4
2013–17 <45 2,5 2,4 2,9 2,0 3,0 2,4 3,1 2,5 3,9 1,2 1,5 1,4
45–54 1,8 1,5 2,4 1,3 1,9 1,9 1,7 1,7 2,3 0,9 1,1 1,0
55–64 2,1 1,5 2,0 1,5 3,3 2,7 1,7 2,2 2,4 1,0 1,2 1,1
65–74 2,8 2,6 3,0 2,7 3,7 3,2 2,3 2,8 4,0 1,3 1,6 1,5
75–84 3,0 2,4 3,8 2,3 4,7 3,5 2,8 3,3 4,8 1,5 1,8 1,6
85+ 2,2 1,3 3,9 1,0 3,2 1,8 2,3 2,1 6,9 1,0 1,3 1,2
Total 2,4 2,2 2,8 1,9 3,0 2,5 2,7 2,4 3,7 1,2 1,4 1,3
2018–22 <45 2,4 2,4 2,9 2,0 3,0 2,3 3,2 2,4 4,1 1,2 1,4 1,3
45–54 2,0 1,5 2,4 1,3 1,9 2,2 2,0 1,7 2,4 1,0 1,2 1,1
55–64 2,1 1,5 2,6 1,4 3,3 2,8 1,6 2,2 2,6 1,0 1,2 1,1
65–74 2,8 2,6 2,6 2,6 3,7 3,4 2,3 2,8 4,3 1,4 1,7 1,5
75–84 3,1 2,4 4,4 2,2 4,8 4,0 2,4 3,3 5,1 1,5 1,9 1,7
85+ 1,9 1,3 3,2 1,0 3,2 1,7 2,2 2,0 7,2 0,9 1,1 1,0
Total 2,4 2,2 2,9 1,9 3,0 2,5 2,8 2,4 3,9 1,2 1,4 1,3
2023–27 <45 2,3 2,4 2,9 1,9 3,0 2,3 3,3 2,4 4,3 1,1 1,4 1,3
45–54 2,1 1,5 2,2 1,3 1,9 2,1 2,2 1,7 2,5 1,0 1,2 1,1
55–64 2,3 1,5 3,6 1,4 3,4 3,2 1,6 2,1 2,7 1,1 1,4 1,3
65–74 2,8 2,6 2,3 2,6 3,7 3,6 2,2 2,7 4,4 1,4 1,7 1,5
75–84 3,2 2,4 4,3 2,2 4,8 4,6 2,2 3,3 5,2 1,6 1,9 1,8
85+ 1,9 1,3 4,3 1,0 3,2 1,6 2,1 2,0 7,4 0,9 1,1 1,0
Total 2,3 2,2 2,9 1,8 3,0 2,5 2,9 2,4 4,0 1,1 1,4 1,3
2028–32 <45 2,2 2,4 2,9 1,9 3,0 2,3 3,4 2,4 4,4 1,1 1,3 1,2
45–54 2,0 1,5 2,4 1,2 1,9 1,9 2,1 1,7 2,6 1,0 1,2 1,1
55–64 2,6 1,5 3,4 1,4 3,4 3,6 1,9 2,2 2,8 1,3 1,5 1,4
65–74 2,8 2,6 2,9 2,5 3,8 3,8 2,1 2,7 4,5 1,4 1,7 1,5
75–84 3,3 2,4 3,5 2,2 4,8 4,9 2,2 3,3 5,4 1,6 2,0 1,8
85+ 2,0 1,3 4,4 0,9 3,3 2,1 1,7 2,0 7,6 1,0 1,2 1,1
Total 2,3 2,2 2,9 1,8 3,1 2,5 3,0 2,4 4,1 1,1 1,4 1,3

Observations

L'étiologie du lymphome de Hodgkin n'est pas encore complètement caractérisée. Parmi les facteurs de risque connus liés au lymphome de Hodgkin, on compte des agents infectieux, un système immunitaire affaibli, des facteurs génétiques ainsi que des facteurs sociaux et environnementaux. Dans l'étiologie du lymphome, le virus Epstein-Barr (VEB), qui touche de 80 à 100% de la population mondiale, constitue une cause du LH.Note du fin du texte 52, Note du fin du texte 268, Note du fin du texte 269 Le génome du VEB est présent dans environ 50 % des cellules de lymphome chez les personnes atteintes.Note du fin du texte 86 Les patients immunodéprimés ou atteints d'une maladie auto-immune courent un risque accru de développer un lymphome de Hodgkin.Note du fin du texte 86 Par exemple, d'après un examen systématique, le risque de développer un lymphome de Hodgkin est 11 fois plus élevé chez les personnes infectées par le VIH/sida.Note du fin du texte 270 Une agrégation familiale du lymphome de Hodgkin a été observée. Le fait d'avoir un parent atteint de la maladie triple le risque.Note du fin du texte 271 Les risques liés aux antécédents familiaux sont plus élevés chez les hommes et au sein de la fratrie.Note du fin du texte 271

De récents examens révèlent que le risque de lymphome de Hodgkin est plus élevé de 10 à 15 % chez les personnes qui ont toujours fumé,Note du fin du texte 272, Note du fin du texte 273 selon le degré de tabagisme.Note du fin du texte 272 Le statut socioéconomique pendant l'enfance influe également sur le risque : un statut socioéconomique élevé pendant l'enfance, le fait d'habiter dans une maison unifamiliale, une famille peu nombreuse et le fait d'avoir une mère dont le niveau de scolarité est élevé augmentent le risque de développer un lymphome de Hodgkin.Note du fin du texte 274 On a émis l'hypothèse que ces environnements sociaux retardent l'exposition à des infections courantes qui favorisent la maturation immunitaire.Note du fin du texte 274

On prévoit que la distribution bimodale par âge de l'incidence sera la même dans les pays développés.Note du fin du texte 275 Le VEB est plus souvent associé à des cas de lymphome de Hodgkin chez des sujets d'un certain âge ou chez de jeunes enfants, ce qui porte à croire qu'il pourrait y avoir un mécanisme différent selon l'âge.Note du fin du texte 268 Le VIH contribue au développement du lymphome de Hodgkin chez les jeunes.Note du fin du texte 275

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :