Chapitre 4 : Incidence du cancer au Canada : tendances et projections (1983-2032) – Cancer du côlon et du rectum - PSPMC: Volume 35, supplément 1, Printemps 2015

Chapitre 4: Projections par siège de cancer

4. Cancer du côlon et du rectum

Le cancer colorectal est la troisième forme de cancer la plus courante chez les hommes et les femmes au Canada. En 2003-2007, le nombre annuel moyen de nouveaux cas de cancer colorectal était de 10 620 chez les hommes et de 9 010 chez les femmes, soit 13,1 % de tous les cas masculins et 12,1 % des cas féminins (tableaux 4.4.1 et 4.4.2, figure 3.9).

TABLEAU 4.4.1
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), cancers du côlon et du rectum, hommes, Canada, 2003–2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003–07 <45 335 35 35 5 15 135 75 10 15 0 5 0
45–54 1 060 120 110 30 40 405 250 30 35 5 30 5
55–64 2 375 280 185 75 90 875 625 60 95 15 70 10
65–74 3 285 405 250 115 105 1 220 885 75 120 15 75 10
75–84 2 785 365 230 100 110 995 740 70 100 15 60 5
85+ 780 115 60 35 40 260 195 20 40 5 15 0
Total 10 620 1320 865 365 400 3 890 2 770 270 405 55 255 30
2008–12 <45 335 40 35 10 10 135 65 5 10 0 5 0
45–54 1 105 130 120 30 45 425 240 30 40 5 25 5
55–64 2 795 315 240 85 105 1 065 690 75 100 15 85 15
65–74 3 650 465 285 130 125 1 315 1 000 90 135 20 95 15
75–84 3 160 405 270 110 115 1 130 860 80 115 20 70 5
85+ 1 045 155 85 40 45 355 270 25 45 5 15 0
Total 12 090 1 505 1 035 405 440 4 430 3 130 310 450 60 295 40
2013–17 <45 365 45 40 10 10 160 65 5 15 0 5 0
45–54 1 125 135 120 30 45 445 230 35 40 5 25 5
55–64 3 070 350 295 95 115 1 200 710 80 100 10 85 15
65–74 4 455 560 360 150 155 1 605 1 190 120 170 30 125 20
75–84 3 445 445 300 120 120 1 225 960 90 125 20 85 10
85+ 1 320 180 115 50 50 465 360 35 55 5 20 0
Total 13 780 1 715 1 235 455 495 5 095 3 515 360 505 70 345 50
2018–22 <45 420 55 50 10 10 190 70 5 15 0 5 0
45–54 1075 140 120 30 40 425 210 30 35 5 20 5
55–64 3 310 390 335 100 130 1 320 725 85 110 10 80 15
65–74 5 290 655 465 180 185 1 980 1 340 145 190 30 155 30
75–84 4 035 530 355 145 140 1 405 1 150 110 155 30 110 10
85+ 1 540 205 145 55 55 545 435 40 55 5 25 0
Total 15 670 1 980 1 465 515 565 5 870 3 930 415 560 80 395 65
2023–27 <45 440 55 50 10 10 205 70 5 15 0 5 0
45–54 1 155 150 135 35 35 485 215 25 35 5 20 5
55–64 3 360 410 340 95 135 1 370 710 95 110 10 75 15
65–74 5 915 760 575 215 215 2 270 1 435 155 195 25 160 35
75–84 5 090 670 465 175 180 1 790 1 430 150 195 40 150 15
85+ 1 780 245 165 65 60 625 520 45 70 10 30 5
Total 17 735 2 290 1 730 595 635 6 750 4 385 480 625 85 435 75
2028–32 <45 450 60 50 10 10 215 65 5 15 0 5 0
45–54 1 330 180 155 35 35 590 235 25 35 5 20 5
55–64 3 230 425 340 105 125 1 335 660 85 105 10 65 15
65–74 6 465 850 655 220 240 2 545 1 515 175 210 30 150 35
75–84 6 155 800 605 215 220 2 245 1 660 185 225 35 185 25
85+ 2 180 310 210 80 75 745 655 60 90 15 45 5
Total 19 815 2 625 2 015 665 705 7 675 4 790 540 685 95 470 85
TABLEAU 4.4.2
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), cancers du côlon et du rectum, femmes, Canada, 2003–2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003–07 <45 310 35 25 5 15 130 70 5 15 0 5 0
45–54 830 105 80 25 30 310 205 20 30 5 20 5
55–64 1 545 180 115 45 55 575 425 40 55 10 45 5
65–74 2 225 265 175 70 70 845 590 50 85 10 50 5
75–84 2 740 335 195 95 115 1 020 740 70 110 15 50 5
85+ 1 355 165 100 60 60 460 385 40 60 10 20 0
Total 9 010 1 090 690 300 345 3 345 2 410 225 350 50 195 20
2008–12 <45 310 35 30 5 15 120 65 5 10 0 10 0
45–54 895 115 90 30 30 345 215 20 35 5 25 5
55–64 1 800 225 160 55 60 660 475 45 65 10 60 5
65–74 2 385 280 185 75 80 880 645 60 95 15 70 5
75–84 2 790 335 215 90 100 1 025 785 65 105 15 55 5
85+ 1 685 220 135 65 75 575 475 45 65 10 25 0
Total 9 870 1 210 815 315 360 3 605 2 660 235 380 55 240 25
2013–17 <45 320 40 30 5 15 120 65 5 10 0 10 0
45–54 925 115 95 25 35 365 205 15 35 5 30 5
55–64 1 985 255 210 65 70 740 490 45 70 10 60 5
65–74 2 855 340 235 85 90 1 030 780 70 120 15 100 5
75–84 2 880 350 240 90 95 1 040 805 70 110 15 65 5
85+ 1 935 240 160 70 80 660 570 45 75 10 30 0
Total 10 900 1 340 970 345 385 3 955 2 915 250 420 60 290 30
2018–22 <45 345 50 30 5 15 135 45 5 10 0 10 0
45–54 895 110 90 20 40 345 200 15 30 5 30 5
55–64 2 180 285 240 70 75 840 510 50 80 10 65 5
65–74 3 355 425 315 100 105 1 220 870 75 140 20 115 10
75–84 3 250 400 280 100 105 1 140 915 80 135 20 90 5
85+ 2 110 265 195 70 75 715 630 50 75 15 30 5
Total 12 135 1 525 1 150 375 415 4 395 3 170 275 465 65 340 35
2023–27 <45 395 50 35 5 15 165 45 5 10 0 10 0
45–54 910 125 95 20 45 330 195 15 30 5 30 5
55–64 2 245 295 240 65 80 900 485 50 75 10 65 5
65–74 3 770 490 400 125 125 1 405 910 85 150 20 120 10
75–84 4 010 495 360 115 125 1 395 1 115 100 170 25 120 10
85+ 2 290 295 220 80 75 770 670 55 85 15 40 5
Total 13 620 1 750 1 350 415 465 4 970 3 420 305 520 75 385 40
2028–32 <45 365 50 35 5 15 170 45 5 10 0 10 0
45–54 1 040 150 100 25 45 395 145 15 30 5 30 5
55–64 2 200 280 235 55 95 865 470 45 70 10 65 5
65–74 4 175 550 460 140 135 1 615 945 90 165 25 125 15
75–84 4 780 630 480 145 145 1 690 1 260 115 200 25 140 15
85+ 2 700 335 265 85 90 885 805 65 105 15 55 5
Total 15 260 2 000 1 570 455 525 5 620 3 680 335 580 85 420 50

Un peu plus des deux tiers des nouveaux cas de cancer colorectal étaient des cancers du côlon. Un homme sur 13 et 1 femme sur 15 peuvent s'attendre à recevoir un diagnostic de cancer colorectal au cours de leur vie, et on prévoit qu'un homme sur 29 et 1 femme sur 31 mourront de ce cancer.Note du fin du texte 1 Le taux de survie relative à cinq ans lié au cancer colorectal était de 65 % en 2006-2008.Note du fin du texte 1

Tant chez les hommes que chez les femmes, les taux globaux d'incidence du cancer colorectal n'ont cessé de diminuer depuis 1983-1987, quoique cette diminution se soit interrompue entre 1993-1997 et 1998-2002 (figure 4.4.1). Ce profil a été observé pour toutes les régions sauf celle de l'Atlantique, où les taux chez les hommes ont légèrement augmenté aucours des deux dernières périodes d'observation. De 2000 à 2007, les taux de cancer colorectal au Canada ont beaucoup diminué, autant chez les hommes que chez les femmes, soit de 0,8 % par année (figures 3.1 et 3.2).

FIGURE 4.4.1
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, cancer du côlon et du rectum, 1983-2032

Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, cancer du côlon et du rectum, 1983-2032

[Agrandir la Figure 4.4.1]

[FIGURE 4.4.1, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.4.1
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, cancer du côlon et du rectum, 1983-2032

Tant chez les hommes que chez les femmes, les taux globaux d'incidence du cancer colorectal ont continué à diminuer depuis 1983-1987, bien que la diminution ait été interrompue de 1993-1997 à 1998-2002. Selon les prédictions, les taux d'incidence du cancer colorectal chez les hommes et les femmes diminueront légèrement avant de se stabiliser dans la plupart des régions du Canada, sauf au Québec, où les taux connaîtront une baisse relativement importante. Seuls les taux chez les hommes dans la région de l'Atlantique devraient augmenter jusqu'en 2013-2017, pour ensuite se stabiliser. On prévoit que le classement interne des TINA dans les régions sera similaire pour les deux sexes, avec des taux plus élevés dans la région de l'Atlantique, et des taux les plus faibles en Colombie-Britannique.

Comme pour la plupart des autres formes de cancer, la survenue du cancer colorectal est fortement liée à l'âge : en 2003-2007, 87 % des personnes atteintes étaient âgées de 55 ans et plus. Les TINA grimpaient en flèche avec l'âge, passant de 3,1 pour 100 000 chez les hommes de moins de 45 ans à 510,3 pour 100 000 chez les 85 ans et plus et, de la même manière, passant de 2,9 à 394,9 pour 100 000 chez les femmes (tableaux 4.4.3 et 4.4.4).

TABLEAU 4.4.3
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003–2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), cancers du côlon et du rectum, hommes, Canada, 2003–2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003–07 <45 3,1 2,7 3,0 2,3 3,5 3,2 3,0 3,4 4,7 2,6 3,8 4,3
45–54 42,5 36,7 41,9 43,1 47,5 43,5 40,7 49,7 45,4 25,8 67,5 60,7
55–64 139,5 118,9 121,4 156,1 153,6 138,7 143,7 138,9 169,7 177,6 213,3 206,6
65–74 305,2 266,2 275,7 339,1 285,3 299,0 332,0 288,9 351,9 324,1 406,4 530,9
75–84 449,0 401,2 454,3 424,0 445,9 413,3 511,3 473,1 547,0 535,9 629,0 605,7
85+ 510,3 480,5 454,5 471,1 528,6 456,2 611,7 539,1 715,8 504,8 607,4 580,6
Total 60,8 53,5 56,8 62,8 61,6 58,7 66,0 61,8 73,7 66,4 84,7 91,1
2008–12 <45 3,3 3,0 3,0 3,7 3,5 3,4 2,8 3,1 4,8 2,8 4,1 4,1
45–54 39,9 35,2 39,5 39,4 45,7 40,0 36,8 47,5 47,9 27,4 59,7 58,9
55–64 136,1 108,8 120,8 141,9 145,8 139,7 136,4 144,5 157,7 132,9 222,5 223,2
65–74 295,0 263,0 273,0 355,4 298,5 284,0 319,7 289,0 342,5 362,6 424,7 574,2
75–84 452,3 397,1 460,2 462,1 460,6 420,4 512,2 488,4 550,6 556,4 655,2 673,5
85+ 497,4 464,6 494,3 480,7 512,2 440,3 589,4 521,5 727,2 592,3 633,8 903,9
Total 59,7 52,1 56,9 64,7 61,9 57,6 63,8 62,2 72,6 67,0 87,3 100,9
2013–17 <45 3,5 3,2 3,2 3,6 2,7 3,9 2,7 3,1 5,2 2,8 4,2 4,1
45–54 40,5 35,7 40,0 39,6 50,3 39,9 36,6 55,1 51,7 28,0 56,9 58,9
55–64 130,9 108,0 122,6 140,0 141,5 136,4 125,4 139,6 145,7 101,0 218,8 230,6
65–74 285,8 251,6 261,0 347,0 300,8 275,9 306,4 291,9 338,7 379,7 438,4 599,9
75–84 446,9 392,5 455,9 509,5 460,0 415,1 512,3 479,6 531,5 580,5 680,9 702,7
85+ 494,6 438,8 512,7 509,8 502,3 436,4 598,5 539,0 742,2 580,7 645,7 940,8
Total 58,6 51,1 56,4 65,9 61,6 56,9 62,0 62,7 71,4 66,2 88,7 104,7
2018–22 <45 3,8 3,5 3,5 3,5 2,7 4,4 2,7 3,0 5,3 2,8 4,2 4,1
45–54 41,8 38,6 41,3 48,3 47,9 41,5 37,4 54,3 55,7 28,5 57,4 58,9
55–64 127,4 109,7 123,7 134,7 147,6 131,0 119,3 149,1 146,1 105,2 198,6 235,7
65–74 279,6 240,0 257,1 332,5 291,3 279,5 294,0 297,4 317,3 306,3 452,1 617,5
75–84 434,3 391,0 440,7 544,1 457,3 399,2 501,7 469,7 536,1 643,4 702,5 722,7
85+ 487,0 425,0 519,7 524,5 509,8 432,1 597,5 550,2 688,7 579,1 670,8 966,0
Total 57,7 50,8 56,1 66,7 61,2 56,6 60,3 63,5 701\,1 63,9 89,0 107,4
2023–27 <45 3,8 3,5 3,5 3,4 2,7 4,5 2,7 3,0 5,3 2,8 4,2 4,1
45–54 45,4 42,6 44,8 47,6 38,1 48,5 37,8 53,9 60,3 28,7 57,6 58,9
55–64 129,2 112,5 125,2 137,6 159,2 131,7 121,4 171,1 154,6 105,8 189,9 238,3
65–74 270,4 242,5 261,3 335,9 287,6 273,5 278,7 290,3 295,6 246,9 437,6 626,4
75–84 423,4 377,6 424,2 535,9 461,6 393,5 491,7 480,2 526,2 653,4 719,3 732,9
85+ 483,4 431,7 508,6 611,8 504,2 429,3 611,0 532,3 683,8 615,1 692,8 978,9
Total 57,2 51,2 56,2 67,7 61,0 56,8 59,2 65,1 69,5 60,6 88,1 108,7
2028–32 <45 3,8 3,5 3,5 3,4 2,7 4,5 2,6 3,0 5,3 2,8 4,2 4,1
45–54 49,1 46,4 48,8 46,8 38,1 55,4 38,7 53,5 60,5 28,9 57,8 58,9
55–64 132,7 120,5 128,7 162,3 153,5 136,5 124,7 170,1 163,4 106,5 190,5 240,9
65–74 265,4 245,7 263,2 321,2 297,6 266,7 270,5 315,9 299,2 253,7 402,4 635,5
75–84 414,9 364,4 420,8 518,3 445,0 399,6 475,4 489,1 493,5 518,1 738,5 743,2
85+ 464,0 427,9 489,1 621,8 503,3 406,0 588,6 530,5 694,7 694,5 711,4 991,9
Total 57,0 51,9 56,8 68,2 60,5 57,5 58,2 67,0 69,4 57,1 86,7 110,0
TABLEAU 4.4.4
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003–2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), cancers du côlon et du rectum, femmes, Canada, 2003–2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003–07 <45 2,9 2,7 2,4 2,5 4,0 3,1 2,8 2,6 4,2 4,2 3,9 4,6
45–54 33,1 31,4 32,1 33,7 33,9 32,7 33,0 29,9 38,3 38,8 48,7 62,3
55–64 88,0 74,8 77,2 94,3 89,0 87,4 92,8 90,5 99,0 101,4 137,8 128,0
65–74 185,9 167,1 177,4 193,5 171,0 184,0 193,3 168,4 226,7 214,0 263,7 248,8
75–84 311,9 283,0 284,7 296,5 320,0 299,8 339,7 314,4 393,7 348,3 390,4 394,0
85+ 394,9 346,2 364,1 368,6 380,5 368,4 472,1 396,1 463,0 493,3 360,6 482,6
Total 41,0 36,7 37,8 41,1 41,1 40,2 43,6 39,6 49,8 47,9 55,5 56,9
2008–12 <45 3,0 2,7 2,5 2,4 4,2 2,9 2,9 2,9 3,9 3,6 5,1 6,1
45–54 32,7 30,7 32,3 36,6 34,2 32,7 32,8 27,7 40,1 38,4 58,8 67,7
55–64 84,4 75,1 82,3 88,6 81,5 82,7 89,6 79,2 97,7 99,1 148,6 111,4
65–74 176,3 151,8 168,0 194,0 170,7 170,1 186,2 173,6 222,2 206,9 299,8 220,6
75–84 304,1 273,0 290,5 296,0 299,8 287,6 337,3 296,6 380,6 357,0 406,3 422,1
85+ 387,2 360,2 388,1 367,4 391,3 347,5 456,1 383,2 460,1 454,6 388,8 614,2
Total 39,8 35,4 38,1 40,8 40,0 38,1 42,7 38,2 48,9 46,7 61,6 57,5
2013–17 <45 3,1 2,9 2,5 2,4 4,2 2,9 2,8 2,8 3,8 3,7 5,7 6,0
45–54 34,0 31,2 32,7 35,0 38,8 33,7 33,7 28,4 42,1 39,9 67,4 66,5
55–64 81,7 74,7 87,6 92,7 85,7 80,3 84,0 76,3 95,4 95,9 147,0 109,6
65–74 169,4 143,5 163,9 183,7 163,0 161,3 182,4 160,4 217,1 198,9 328,6 217,6
75–84 296,4 268,6 295,9 313,8 281,8 275,3 329,0 293,5 374,5 347,9 436,6 417,2
85+ 379,5 338,3 384,6 381,1 383,2 339,5 451,2 359,9 492,0 445,5 426,0 607,4
Total 38,9 34,7 38,5 41,1 39,6 36,8 41,6 36,6 48,6 45,7 66,3 56,7
2018–22 <45 3,2 3,2 2,5 2,4 4,1 3,1 1,9 2,7 3,8 3,7 6,2 6,0
45–54 35,4 30,3 33,2 32,9 49,9 33,3 37,7 29,3 43,0 41,6 77,1 65,8
55–64 82,3 76,7 89,6 96,0 85,1 81,2 82,9 79,4 97,6 96,6 157,6 108,5
65–74 163,9 145,4 168,2 181,5 153,9 157,3 174,5 145,7 211,5 192,4 314,1 215,7
75–84 287,9 255,1 291,4 319,4 277,8 262,7 320,9 287,3 375,2 338,0 473,0 413,9
85+ 373,6 338,3 398,7 375,5 352,8 329,9 447,2 360,1 456,7 438,6 428,1 602,9
Total 38,4 34,6 39,0 41,1 39,6 36,2 40,5 35,7 48,2 45,1 68,9 56,2
2023–27 <45 3,4 3,1 2,5 2,4 4,1 3,6 1,9 2,6 3,8 4,0 6,4 6,0
45–54 35,7 34,5 33,1 32,8 49,7 31,6 34,9 28,8 42,9 41,9 79,8 65,4
55–64 85,9 79,4 90,3 92,9 95,5 85,3 84,3 83,2 102,2 100,9 166,0 107,9
65–74 161,0 146,0 176,9 189,4 163,5 157,0 164,2 145,4 208,6 189,1 301,3 214,7
75–84 280,3 247,2 285,0 304,1 266,4 255,9 313,4 271,9 369,1 329,0 488,8 412,3
85+ 366,4 335,3 399,8 416,4 341,1 321,2 429,5 363,3 472,5 430,1 450,6 600,7
Total 38,3 35,0 39,4 41,2 40,6 36,4 39,1 35,4 48,3 45,0 70,0 56,0
2028–32 <45 3,1 3,1 2,5 2,4 4,1 3,5 1,9 2,6 3,8 3,6 6,7 6,0
45–54 38,5 37,8 33,1 32,8 49,4 36,2 25,0 28,3 42,7 45,2 82,6 65,0
55–64 89,5 78,0 91,2 88,0 118,6 85,8 92,2 86,2 104,2 105,1 180,9 107,4
65–74 163,4 152,4 179,7 194,6 160,2 160,5 162,7 152,0 213,9 191,8 309,6 213,7
75–84 273,3 252,5 293,5 303,0 254,9 252,7 299,8 252,2 360,8 320,8 452,1 410,6
85+ 356,9 313,2 388,8 399,9 343,1 308,0 423,3 354,6 463,8 419,0 477,6 598,5
Total 38,6 35,5 39,9 41,0 41,9 36,9 38,1 35,3 48,4 45,3 71,3 55,8

Les taux d'incidence chez les hommes et les femmes étaient presque les mêmes pour les moins de 45 ans (figure 4.4.2). Au-delà, le ratio hommes/femmes des taux d'incidence augmentait avec l'âge pour atteindre 1,6:1 dans le groupe d'âge 65-74 ans et diminuer ensuite à 1,3:1 dans celui des 85 ans et plus.

FIGURE 4.4.2
Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) pour le cancer du côlon et du rectum, par groupe d’âge, Canada, 1983–2032 (les hommes sont représentés par une ligne rouge, les femmes sont représentées par une ligne bleue)

Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) pour le cancer du côlon  et du rectum, par groupe d’âge, Canada, 1983–2032

[Agrandir la Figure 4.4.2]

[FIGURE 4.4.2, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.4.2
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) pour le cancer du côlon et du rectum, par groupe d'âge, Canada, 1983-2032

On s'attend à ce que les taux de cancer colorectal augmentent chez les personnes plus jeunes (< 55 ans) avant d'afficher une tendance à la baisse dans le groupe des moins de 45 ans après 2018-2022 chez les hommes et cinq ans plus tard chez les femmes. Les taux diminueront chez les personnes plus âgées (≥ 55 ans), ce qui donnera lieu à une tendance inverse dans la tranche d'âge de 55-64 ans après 2018-2022 chez les hommes et cinq ans plus tôt chez les femmes.

Les prédictions indiquent que, tant chez les hommes que chez les femmes, les taux d'incidence du cancer colorectal diminueront légèrement avant de se stabiliser dans la plupart des régions du Canada, sauf au Québec, où les taux connaîtront une baisse relativement importante (figure 4.4.1). Seuls les taux chez les hommes de la région de l'Atlantique devraient augmenter jusqu'en 2013-2017, pour ensuite se stabiliser. On prévoit que le classement interne des TINA dans les régions sera similaire pour les deux sexes, c'est-à-dire que la région de l'Atlantique présentera des taux élevés, avec Terre-Neuve-et-Labrador enregistrant les taux les plus élevés, et la Colombie-Britannique, les plus faibles. Les tendances à long terme des taux devraient s'approcher de la convergence partout, sauf dans la région de l'Atlantique.

On s'attend à ce que les taux augmentent chez les plus jeunes (< 55 ans) avant d'afficher une tendance à la baisse dans le groupe des moins de 45 ans après 2018-2022 chez les hommes et cinq ans plus tard chez les femmes. Les taux diminueront chez les plus âgés (≥ 55 ans), ce qui donnera lieu à une tendance inverse dans la tranche d'âge des 55-64 ans après 2018-2022 chez les hommes et cinq ans plus tôt chez les femmes.

De 2003-2007 à 2028-2032, on prévoit que les TINA du cancer colorectal pour le Canada diminueront de 6 % chez les deux sexes, passant de 60,8 à 57,0 pour 100 000 chez les hommes et de 41,0 à 38,6 pour 100 000 chez les femmes (tableaux 4.4.3 et 4.4.4). En raison des prévisions de croissance et de vieillissement de la population canadienne, le nombre annuel de nouveaux cas chez les hommes devrait augmenter de 87 %, passant de 10 620 à 19 815, et le nombre de nouveaux cas chez les femmes, de 69 %, passant de 9 010 à 15 260 (tableaux 4.4.1 et 4.4.2).

Observations

Le déclin de l'incidence du cancer colorectal est probablement dû à des changements dans la prévalence des facteurs de risque et de protection ainsi qu'à la participation au dépistage. Les facteurs liés au mode de vie jouent un rôle important dans l'étiologie du cancer colorectal. Parmi ces facteurs de risque, citons la consommation de viande rouge et transformée, la consommation d'alcool, le tabagisme, l'obésité et la sédentarité.Note du fin du texte 47, Note du fin du texte 84, Note du fin du texte 85 L'augmentation de l'apport en fruits et légumes peut avoir un effet protecteur.Note du fin du texte 86, Note du fin du texte 87 Depuis le début des années 1960, la consommation annuelle de viande rouge par habitant au Canada s'est accrue de 25 %, passant de 65 kg (poids de la carcasse) en 1963 à 81 kg en 1976, mais elle a par la suite chuté de 30 % pour atteindre 56 kg en 2009.Note du fin du texte 81 La proportion de Canadiens qui étaient au moins modérément actifs est passée de 39 % en 1994-1995 à 52 % en 2003, puis s'est stabilisée en 2005.Note du fin du texte 88 Au Canada, un déclin de la prévalence du tabagisme s'est amorcé aumilieu des années 1960 chez les hommes et au milieu des années 1980 chez les femmes.Note du fin du texte 42, Note du fin du texte 43 Cette évolution des facteurs de risque peut expliquer partiellement la baisse de l'incidence.

Le recours à l'hormonothérapie (oestrogène et progestérone) par les femmes semble réduire le risque de cancer colorectal,Note du fin du texte 89 ce qui pourrait expliquer en partie son incidence plus faible chez les femmes que chez les hommes, en particulier chez les 55 ans et plus. De plus, comparativement aux hommes, les Canadiennes adoptent des habitudes alimentaires plus saines,Note du fin du texte 90, Note du fin du texte 91 ce qui peut, dans une certaine mesure, contribuer à l'écart entre les sexes en ce qui concerne le risque de cancer colorectal. Les facteurs de risque modifiables connus et les facteurs génétiques n'expliquent qu'une fraction seulement des cas de cancer colorectal .Note du fin du texte 36

Il est également possible que la baisse des taux d'incidence du cancer colorectal découle de l'instauration ou de l'utilisation accrue du dépistage qui permet la détection et l'ablation de polypes adénomateux.Note du fin du texte 92, Note du fin du texte 93 Les taux de dépistage ont augmenté entre 2005 et 2008 dans la plupart des provinces au Canada.Note du fin du texte 94 En 2008, 32 % (fourchette : 16% à 46 %) des Canadiens de 50 à 74 ans ont indiqué avoir subi soit une recherche de sang occulte dans les selles au cours des deux années précédentes, soit une sigmoïdoscopie ou une colonoscopie au cours des cinq années précédentes.Note du fin du texte 36, Note du fin du texte 94 Au Canada, la participation au dépistage accuse un retard par rapport aux États-Unis.Note du fin du texte 36, Note du fin du texte 95 Depuis 2010, toutes les provinces ont annoncé ou amorcé la mise en oeuvre de programmes organisés de dépistage du cancer colorectal. Soulignons que ces estimations peuvent changer avec l'utilisation accrue du dépistage dans un avenir rapproché, ce qui pourrait se traduire par un plus grand nombre de cas diagnostiqués à un stade précoce.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :