Chapitre 4 : Incidence du cancer au Canada : tendances et projections (1983-2032) – Mélanome - PSPMC: Volume 35, supplément 1, Printemps 2015

Chapitre 4: Projections par siège de cancer

9. Mélanome

Le mélanome malin cutané (appelé mélanome dans le texte) se classe au huitième rang des cancers les plus répandus chez les Canadiens et au septième rang chez les Canadiennes.Note du fin du texte 1 Un homme sur 63 et 1 femme sur 79 sont susceptibles de recevoir un diagnostic de mélanome au cours de leur vie, et 1 homme sur 287 et 1 femme sur 420 mourront de ce cancer.Note du fin du texte 1 Entre 2003 et 2007, le nombre annuel moyen de nouveaux cas de mélanome recensés s'établissait à 2 320 chez les hommes et à 2 055 chez les femmes, soit une proportion de 2,9 % de tous les cas chez les hommes et de 2,8 % les femmes (tableaux 4.9.1 et 4.9.2). Entre 1998 et 2007, les TINA du mélanome se sont accrus de façon significative chez les deux sexes, soit de 1,4 % par année (figures 3.1 et 3.2). Le taux de survie relative à cinq ans lié aux mélanomes est de 85 % chez les hommes et de 92 % chez les femmes en 2006-2008.Note du fin du texte 1

TABLEAU 4.9.1
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), mélanome, hommes, Canada, 2003–2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003–07 <45 350 55 35 10 10 155 50 10 15 0 5 0
45–54 420 60 50 15 15 180 55 15 20 5 5 0
55–64 510 90 50 15 15 230 65 15 25 5 10 0
65–74 515 80 50 15 15 240 70 15 25 5 5 0
75–84 400 65 30 10 10 200 45 10 15 5 5 0
85+ 120 25 10 5 5 55 15 0 5 0 0 0
Total 2 320 375 225 65 70 1 070 300 65 105 15 35 5
2008–12 <45 335 55 35 10 5 160 45 10 10 0 5 0
45–54 435 65 45 10 15 195 60 10 20 5 5 0
55–64 640 110 65 20 20 295 70 20 30 5 10 0
65–74 645 110 55 15 15 295 85 20 30 5 10 0
75–84 525 85 45 15 10 265 60 15 20 5 10 0
85+ 200 35 15 5 5 95 20 5 10 0 5 0
Total 2 785 460 260 75 75 1 305 335 80 120 20 45 5
2013–17 <45 330 50 35 5 5 170 40 10 10 5 5 0
45–54 410 65 40 10 10 185 50 10 20 5 10 0
55–64 710 120 75 20 20 330 75 20 30 5 10 0
65–74 850 150 75 20 25 395 95 30 40 5 15 0
75–84 630 105 50 15 15 315 70 15 25 5 15 0
85+ 290 50 25 5 10 145 35 5 10 5 5 0
Total 3 215 540 295 80 80 1 540 365 90 135 25 55 5
2018–22 <45 325 50 30 10 5 170 40 10 10 5 5 0
45–54 360 60 35 10 5 170 40 10 15 5 10 0
55–64 725 115 75 15 20 350 80 20 30 5 10 0
65–74 1 010 185 90 25 25 475 100 30 45 10 15 0
75–84 785 135 65 20 15 390 85 25 35 5 15 0
85+ 370 60 35 10 10 185 40 10 10 5 5 0
Total 3 570 605 330 85 85 1 735 390 100 145 25 60 5
2023–27 <45 315 55 30 10 5 165 40 10 10 5 5 0
45–54 325 50 30 5 5 160 40 15 10 15 5 0
55–64 650 115 70 15 15 315 65 15 30 5 10 0
65–74 1 085 185 105 25 25 520 110 30 50 5 10 0
75–84 1 015 175 90 20 25 510 100 30 40 5 15 0
85+ 445 80 35 10 10 220 50 10 15 5 5 0
Total 3 835 660 365 90 90 1 885 415 105 160 25 55 5
2028–32 <45 300 60 30 10 5 150 40 10 10 5 5 0
45–54 320 45 30 10 5 170 40 10 10 5 15 0
55–64 565 100 60 10 10 285 55 10 25 0 10 0
65–74 1 100 185 110 20 30 540 120 30 50 5 5 0
75–84 1 210 210 115 30 30 605 110 35 50 5 15 0
85+ 570 100 55 10 15 275 65 20 20 5 5 0
Total 4 065 700 400 90 90 2 025 430 110 170 25 55 5
TABLEAU 4.9.2
Nombre annuel moyen de nouveaux cas observés (2003-2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), mélanome, femmes, Canada, 2003–2032
Période Âge Nouveaux cas
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

Remarque : Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué.

2003–07 <45 530 85 65 10 10 245 65 15 20 5 10 0
45–54 430 65 55 15 10 195 50 15 20 0 10 0
55–64 370 60 30 10 10 160 55 10 25 5 5 0
65–74 315 45 25 5 10 150 45 10 15 0 5 0
75–84 285 40 20 10 10 140 35 10 15 0 5 0
85+ 125 20 10 5 5 60 10 5 5 0 0 0
Total 2 055 320 210 55 55 950 260 60 100 15 30 5
2008–12 <45 530 85 55 10 10 255 60 15 20 0 10 0
45–54 460 75 55 10 10 210 50 15 20 0 10 0
55–64 490 85 40 10 10 220 60 15 25 0 10 0
65–74 385 60 30 10 10 180 50 15 20 5 10 0
75–84 335 50 25 10 10 165 40 10 15 0 5 0
85+ 185 30 15 5 5 90 15 5 5 0 0 0
Total 2 390 385 225 55 55 1 115 270 70 110 15 40 0
2013–17 <45 550 90 50 10 15 270 60 15 20 5 10 0
45–54 450 75 50 10 5 210 45 10 20 0 5 0
55–64 550 95 45 15 15 240 60 20 30 0 10 0
65–74 530 85 40 10 10 245 60 20 30 5 10 0
75–84 380 60 30 10 10 190 40 10 20 5 5 0
85+ 235 40 20 5 10 115 20 5 10 0 5 0
Total 2 700 445 235 55 60 1 270 285 80 125 15 45 5
2018–22 <45 555 95 40 10 15 285 60 15 20 5 10 0
45–54 430 75 45 5 5 200 40 10 15 0 5 0
55–64 585 95 50 10 10 260 55 20 30 0 10 0
65–74 670 110 50 15 15 300 70 25 35 5 10 0
75–84 465 75 35 10 10 225 50 15 25 5 10 0
85+ 280 45 25 5 10 135 20 5 10 0 0 0
Total 2 980 495 245 60 60 1 405 295 85 135 15 50 5
2023–27 <45 550 100 35 10 15 295 60 10 20 5 15 0
45–54 425 70 45 5 5 195 40 10 15 0 5 0
55–64 560 95 45 10 10 255 50 15 25 0 5 0
65–74 735 115 55 15 15 320 70 25 40 5 10 0
75–84 635 100 50 10 10 295 60 20 35 5 10 0
85+ 320 50 30 5 10 155 25 10 10 5 5 0
Total 3 225 530 265 65 60 1 515 305 95 150 15 45 5
2028–32 <45 520 100 25 10 15 285 60 10 20 5 15 0
45–54 455 75 45 10 5 215 40 10 15 0 5 0
55–64 530 90 45 5 10 240 45 15 25 0 5 0
65–74 775 115 65 15 15 340 70 30 40 5 10 0
75–84 790 125 65 15 10 360 70 20 45 5 10 0
85+ 400 65 35 10 10 185 30 10 15 5 5 0
Total 3 465 570 275 70 65 1 625 315 100 165 15 45 5

Le mélanome est l'un des cancers les plus couramment diagnostiqués chez les jeunes adultes. Les TINA pour la période 2003-2007 augmentaient avec l'âge, allant jusqu'à 79,8 cas pour 100 000 chez les hommes de 85 ans et plus et 37,1 cas pour 100 000 chez les femmes du même âge. L'augmentation était plus marquée chez les hommes que chez les femmes pour les 55 ans et plus (tableaux 4.9.3 et 4.9.4).

TABLEAU 4.9.3
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003–2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), mélanome, hommes, Canada, 2003–2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003–07 <45 3,4 4,3 3,2 3,2 2,5 3,9 2,0 3,9 5,6 4,5 3,4 0,6
45–54 17,0 18,9 18,9 18,9 16,0 19,6 9,4 21,8 26,7 33,0 12,4 18,1
55–64 29,7 37,2 32,0 26,2 27,4 36,0 15,2 30,0 42,0 35,0 26,3 14,7
65–74 48,2 52,8 53,8 41,3 40,0 59,1 25,5 61,8 69,0 74,4 37,1 21,9
75–84 64,1 72,9 59,6 40,2 33,7 84,2 30,6 79,6 82,9 102,3 72,6 28,8
85+ 79,8 93,5 77,3 53,2 80,7 99,8 44,1 58,3 78,3 159,4 53,6 0,0
Total 13,1 15,4 13,6 11,3 10,6 16,0 7,0 15,3 18,9 20,0 11,6 6,1
2008–12 <45 3,4 4,1 2,9 2,8 1,9 4,2 1,9 4,2 4,6 6,1 2,9 1,6
45–54 16,0 18,0 15,6 15,1 14,0 18,3 9,4 18,9 25,8 29,8 14,7 7,6
55–64 31,1 38,8 32,4 30,4 25,8 38,4 13,4 35,9 43,6 52,5 32,2 14,8
65–74 52,2 63,2 52,1 44,0 40,5 63,8 26,3 67,5 78,0 74,8 45,4 24,9
75–84 74,9 81,6 73,5 59,0 48,8 98,1 35,4 82,2 95,8 118,8 86,4 35,6
85+ 94,3 109,2 88,0 64,4 73,0 116,3 47,9 101,4 119,9 259,7 125,5 44,9
Total 13,9 16,4 13,6 11,9 10,3 17,2 7,0 16,6 19,7 23,9 13,8 6,6
2013–17 <45 3,2 3,8 2,5 2,6 1,8 4,2 1,8 4,4 4,6 8,9 2,9 1,5
45–54 15,0 18,3 14,0 14,6 10,8 16,8 8,1 17,4 24,7 27,5 25,2 7,2
55–64 30,1 36,4 30,6 28,7 22,1 37,4 13,1 35,5 41,9 53,3 27,8 14,3
65–74 54,4 67,2 53,5 47,7 43,1 67,9 24,5 67,8 78,0 77,8 44,7 25,9
75–84 81,5 90,6 76,4 66,0 51,6 106,8 37,8 93,4 107,2 105,2 104,4 38,8
85+ 108,4 126,6 99,5 67,8 78,4 135,6 55,2 116,7 133,0 295,0 137,4 51,6
Total 14,2 16,8 13,3 12,2 9,9 17,8 6,8 17,1 20,0 25,8 15,3 6,7
2018–22 <45 3,0 3,6 2,4 2,8 1,8 4,0 1,7 4,7 4,4 11,5 2,9 1,4
45–54 14,2 17,3 12,0 13,1 7,6 16,8 7,6 16,1 22,8 28,9 35,1 6,7
55–64 27,8 32,7 27,7 22,1 20,2 34,5 12,9 31,1 41,1 36,6 20,5 13,2
65–74 53,3 66,7 51,1 49,3 41,7 66,9 22,4 63,3 78,5 85,4 39,0 25,4
75–84 84,8 98,1 80,3 66,9 54,2 110,1 38,0 101,8 113,8 97,6 102,3 40,4
85+ 116,8 125,4 118,0 90,1 80,2 147,6 57,8 140,3 137,9 212,4 156,5 55,6
Total 13,9 16,5 12,9 11,9 9,4 17,5 6,6 17,0 19,9 25,7 15,4 6,6
2023–27 <45 2,8 3,5 2,4 2,9 1,7 3,7 1,6 4,8 4,4 13,0 2,9 1,3
45–54 12,9 14,2 9,9 10,9 6,8 16,2 7,3 15,7 22,2 33,5 41,1 6,1
55–64 25,1 31,2 25,4 19,5 16,7 30,2 11,3 27,1 40,6 25,6 24,4 11,9
65–74 49,6 59,6 48,5 43,1 36,7 62,5 21,8 59,4 74,3 60,8 23,9 23,6
75–84 84,5 98,9 82,1 68,1 58,0 111,6 35,1 94,2 113,2 79,7 77,4 40,2
85+ 120,6 139,8 111,5 82,8 86,9 150,4 61,2 143,9 159,2 173,6 137,1 57,4
Total 13,1 15,7 12,3 11,1 8,8 16,7 6,2 16,2 19,7 23,6 14,3 6,3
2028–32 <45 2,7 3,7 2,4 3,0 1,7 3,3 1,6 4,9 4,5 14,7 2,9 1,3
45–54 11,8 11,6 9,1 11,4 6,7 16,1 6,3 16,2 20,6 38,8 47,9 5,6
55–64 23,2 29,0 22,3 17,5 11,8 29,3 10,3 24,6 36,6 21,5 28,9 11,0
65–74 45,1 53,0 44,5 32,8 34,2 56,2 21,4 51,4 74,6 39,0 14,8 21,5
75–84 81,2 95,6 79,2 68,3 56,2 107,1 32,1 88,6 113,6 76,2 59,6 38,6
85+ 121,7 141,8 126,9 86,1 89,0 150,6 58,9 155,3 157,7 149,2 117,9 57,9
Total 12,4 14,8 11,7 10,4 8,2 15,7 5,9 15,5 19,2 23,1 14,0 5,9
TABLEAU 4.9.4
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) observés (2003–2007) et projetés, selon l'âge et la province ou les territoires combinés (TC), mélanome, femmes, Canada, 2003–2032
Période Âge TINA
Can. C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-É. Î.-P.-É. T.-N.-L. TC

Abréviations : Can. = Canada, C.-B. = Colombie-Britannique, Alb. = Alberta, Sask. = Saskatchewan, Man. = Manitoba, Ont. = Ontario, Qc = Québec, N.-B. = Nouveau-Brunswick, N.-É. = Nouvelle-Écosse, Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard, T.-N.-L. = Terre-Neuve-et-Labrador, TC = Tous les territoires (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut).

2003–07 <45 5,3 6,4 6,1 3,6 3,6 6,2 3,0 6,1 7,5 7,4 4,6 3,0
45–54 17,4 19,9 22,2 18,9 13,5 20,6 8,0 21,9 23,9 19,4 19,7 11,5
55–64 20,6 24,7 20,2 16,4 15,6 24,2 11,5 22,0 40,6 39,9 19,3 17,7
65–74 26,4 29,7 25,2 18,2 20,6 32,5 15,4 34,8 39,7 45,4 21,3 0,0
75–84 32,6 35,4 32,8 30,8 24,5 41,4 15,3 38,9 57,7 63,0 25,8 0,0
85+ 37,1 42,4 44,5 28,1 43,7 47,8 15,3 35,6 39,9 64,3 27,4 0,0
Total 10,7 12,4 11,7 8,5 8,0 12,8 5,7 12,6 16,5 16,7 9,6 4,9
2008–12 <45 5,4 6,6 5,1 3,7 3,6 6,5 2,9 6,3 7,3 6,5 5,6 2,5
45–54 17,1 20,2 20,1 14,2 10,6 19,8 7,6 21,6 26,7 18,3 18,8 7,8
55–64 22,9 28,5 21,3 18,5 15,6 27,2 10,8 28,1 39,6 24,3 23,4 10,5
65–74 28,5 31,9 25,0 21,3 19,0 34,9 14,7 38,9 46,2 53,0 34,5 13,0
75–84 36,9 41,8 36,6 26,0 25,3 47,0 16,8 39,1 62,0 53,6 35,9 16,8
85+ 42,3 51,5 45,4 32,3 35,7 54,9 14,3 47,2 51,3 63,9 36,3 19,3
Total 11,3 13,4 11,0 8,4 7,6 13,6 5,5 13,6 17,2 14,7 11,9 5,1
2013–17 <45 5,4 6,6 4,3 3,7 3,6 6,7 2,7 6,4 7,4 6,8 7,6 2,5
45–54 17,1 20,8 18,0 11,7 8,1 19,9 7,5 21,3 25,6 11,7 15,1 7,8
55–64 22,6 28,2 19,4 18,9 15,7 26,0 9,8 30,3 38,7 18,2 23,4 10,3
65–74 31,4 36,5 26,2 21,5 17,9 38,0 14,5 43,8 53,1 40,3 36,4 14,3
75–84 39,6 44,7 36,8 26,6 24,3 50,4 16,9 42,2 64,4 70,4 40,8 18,1
85+ 46,3 55,9 50,8 33,9 40,3 58,5 14,7 56,0 60,7 86,1 45,2 21,1
Total 11,6 13,9 10,2 8,2 7,2 14,0 5,3 14,4 17,8 13,7 13,3 5,3
2018–22 <45 5,2 6,5 3,4 3,9 3,6 6,7 2,6 6,4 7,5 7,0 9,4 2,4
45–54 17,4 21,4 16,7 9,3 7,6 20,0 7,5 21,2 25,0 10,3 13,3 8,0
55–64 22,0 26,3 19,3 16,4 14,0 25,0 9,1 31,6 37,1 20,2 19,9 10,1
65–74 32,7 37,6 26,7 25,2 18,6 38,7 14,1 45,7 56,2 29,3 33,0 14,9
75–84 41,1 47,6 35,4 28,7 21,1 51,8 16,7 45,3 70,5 75,8 46,4 18,9
85+ 49,5 59,7 52,6 30,7 43,7 63,3 15,8 51,9 62,6 54,3 32,4 22,6
Total 11,6 13,9 9,4 8,2 7,0 14,0 5,1 14,7 18,1 12,9 13,9 5,3
2023–27 <45 5,0 6,5 2,6 3,9 3,7 6,6 2,6 6,1 7,5 6,7 10,5 2,3
45–54 16,9 18,7 17,0 10,6 7,0 18,9 7,1 21,4 25,5 14,8 14,4 7,7
55–64 21,5 25,3 17,9 14,2 11,0 24,1 9,2 30,0 35,5 15,6 12,9 9,8
65–74 31,5 35,2 25,3 26,2 18,8 35,9 13,1 47,8 54,7 23,5 26,7 14,4
75–84 44,5 51,1 38,8 29,9 20,1 54,7 16,9 49,0 79,9 62,9 39,1 20,3
85+ 51,5 59,2 53,5 35,5 39,2 64,5 15,6 59,5 65,1 114,5 38,3 23,5
Total 11,4 13,5 8,8 8,3 6,7 13,7 5,0 14,8 18,3 12,6 13,5 5,2
2028–32 <45 4,7 6,2 2,0 3,8 3,7 6,2 2,6 6,3 7,6 6,5 11,6 2,1
45–54 17,0 18,8 14,9 12,5 7,0 19,9 6,9 19,9 26,0 16,1 16,3 7,7
55–64 21,6 25,3 16,7 11,5 10,0 23,7 9,3 29,3 34,7 12,7 9,2 9,8
65–74 30,4 31,8 25,5 23,4 16,5 33,9 12,4 48,2 52,6 26,8 20,3 13,9
75–84 45,3 50,7 39,0 35,7 21,1 54,1 16,6 50,2 83,3 47,3 32,4 20,7
85+ 52,8 62,9 50,8 37,6 34,2 64,9 15,7 58,9 73,5 90,1 36,5 24,1
Total 11,2 13,1 8,1 8,2 6,4 13,4 4,9 14,7 18,3 11,8 13,5 5,1

Les taux étaient jusqu'à 1,6 fois plus élevés chez les femmes de moins de 45 ans que chez les hommes du même âge, ils étaient à peu près égaux chez les 45 à 54 ans et jusqu'à 2,1 fois plus élevés chez les hommes de 55 ans et plus que chez les femmes du même âge. Les différences observées entre les sexes s'accentuaient avec le temps pour tous les groupes d'âge sauf celui des 45 à 54 ans (figure 4.9.2).

FIGURE 4.9.2
Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) pour le mélanome, par groupe d’âge, Canada, 1983–2032 (les hommes sont représentés par une ligne rouge, les femmes sont représentées par une ligne bleue)

[Agrandir la Figure 4.9.2]

[FIGURE 4.9.2, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.9.2
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) pour le mélanome, par groupe d'âge, Canada, 1983-2032

En 2003-2007, les taux étaient 1,6 fois plus élevés chez les femmes de moins de 45 ans que chez les hommes du même âge; ils étaient à peu près égaux dans le groupe des 45 à 54 ans et jusqu'à 2,1 fois plus élevés chez les hommes de 55 ans ou plus que chez les femmes du même âge. Les différences observées entre les sexes se sont de façon générale accentuées avec le temps dans chaque groupe d'âge, sauf dans le groupe des 45 à 54 ans de 1983 à 2007. De 2003-2007 à 2028-2032, les TINA liés au mélanome au Canada devraient connaître une baisse chez les hommes de moins de 55 ans, et connaître une hausse suivie éventuellement d'une baisse chez les hommes de 55 à 84 ans. Les taux devraient connaître une hausse chez les femmes de 55 ans ou plus.

Entre 1983-1987 et 2003-2007, les TINA liés au mélanome ont connu une hausse constante chez les hommes dans toutes les régions, l'augmentation la plus marquée ayant été observée dans la région de Atlantique (figure 4.9.1). L'augmentation n'était pas manifeste dans les Prairies et était moins marquée au Québec au cours de la dernière période d'observation (2003-2007). Chez les femmes, les TINA ont connu une hausse dans la région de l'Atlantique, dans les Prairies et au Québec, atteingant leur point culminant en 1998-2002 pour suivre ensuite une tendance à la baisse à différents niveaux, alors que les taux observés en Ontario ont continué à croître. En revanche, les taux observés en Colombie-Britannique ont connu une baisse constante jusqu'en 1998-2002 pour ensuite suivre une tendance à la hausse.

FIGURE 4.9.1
Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) par région, mélanome, 1983–2032

[Agrandir la Figure 4.9.1]

[FIGURE 4.9.1, Texte équivalent]

Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada - Volume 35, numéro 1, mars 2015

FIGURE 4.9.1
Taux d'incidence normalisés selon l'âge (TINA) par région, mélanome, 1983-2032

Chez les hommes, on prévoit que les TINA liés au mélanome culmineront après 5 ans dans les Prairies et au Québec, et après 10 ans dans la région de l'Atlantique, en Ontario, en Colombie-Britannique et dans l'ensemble du Canada. Chez les femmes, on prévoit que ces taux atteindront leur point culminant après 15 ans en Ontario, en Colombie-Britannique et au Canada dans son ensemble, et après 20 ans dans la région de l'Atlantique, alors qu'ils continueront de suivre leurs tendances à la baisse, selon les plus récentes observations, dans les Prairies et au Québec. L'évolution prévue des taux pourrait s'expliquer par une baisse des taux au sein des cohortes de naissances plus récentes. Il existe des différences régionales au niveau des TINA; le classement régional interne est semblable pour les hommes et les femmes. Si le Québec était exclu de l'évaluation de la variation régionale en raison de la sous-déclaration du nombre de cas, les taux d'incidence les plus faibles du mélanome seraient observés dans les Prairies et les taux les plus élevés seraient observés dans la région de l'Atlantique et, chez les hommes seulement, en Ontario.

Chez les hommes, on prévoit que les TINA liés au mélanome culmineront après 5 ans dans les Prairies et au Québec, et après 10 ans dans la région de l'Atlantique, en Ontario, en Colombie-Britannique et dans l'ensemble du Canada (figure 4.9.1). Chez les femmes, on prévoit que ces taux atteindront leur point culminant après 15 ans en Ontario, en Colombie-Britannique et au Canada dans son ensemble et après 20 ans dans la région de l'Atlantique, alors qu'ils continueront de suivre leurs tendances à la baisse, selon les plus récentes observations, dans les Prairies et au Québec. Il existe des différences régionales dans les niveaux de TINA, mais le classement régional interne est semblable pour les hommes et les femmes. Si on exclut le Québec de l'évaluation de la variation régionale en raison de la sous-déclaration du nombre de cas,Note du fin du texte 42, Note du fin du texte 43 les taux d'incidence les plus faibles du mélanome seraient observés dans les Prairies et les taux les plus élevés dans la région de l'Atlantique et, chez les hommes seulement, en Ontario.

Entre 2003-2007 et 2028-2032, on prévoit pour l'ensemble du Canada que les TINA liés au mélanome culmineront pour ensuite chuter de 6 % chez les hommes, passant de 13,1 cas à 12,4 cas pour 100 000 habitants, et qu'ils connaîtront une hausse de 5 % chez les femmes, passant de 10,7 cas à 11,2 cas pour 100 000 habitantes (tableaux 4.9.3 et 4.9.4). Le nombre annuel de cas chez les hommes devrait connaître une hausse de 75 %, passant de 2 320 à 4 065, et, chez les femmes, ce nombre devrait augmenter de 69 %, passant de 2 055 à 3 465 cas (tableaux 4.9.1 et 4.9.2).

Au Québec, étant donné que le registre est fondé sur des données hospitalières antérieures à 2008, on pense que le nombre de cas de mélanome est sous-déclaré.Note du fin du texte 130 Compte tenu du nombre de cas prévus au Québec après ajustement pour la sousdéclaration, l'incidence du mélanome au Canada entre 2003-2007 et 2028-2032 augmenterait annuellement d'environ 2 480 à 4 295 cas chez les hommes et de 2 195 à 3 640 cas chez les femmes. Le nombre ajusté de cas annuels au Québec connaîtrait une hausse au cours de cette période, passant d'environ 460 à 660 cas chez les hommes et de 405 à 490 cas chez les femmes. La prédiction correspondante relativement aux taux standardisés pour l'âge au Québec serait une diminution de 10,7 à 9,1 pour 100 000 chez les hommes et de 8,8 à 7,6 pour 100 000 chez les femmes.

Observations

D'après le CIRC, environ 80 % des cas de mélanome sont causés par une exposition au rayonnement ultraviolet (UV)Note du fin du texte 86 (du soleil et des lits de bronzage). Les risques liés aux expositions intenses et intermittentes tendent à être plus élevés que ceux liés à une exposition chronique, en particulier chez les sujets plus jeunes.Note du fin du texte 131 Les personnes ayant des antécédents de coups de soleil voient leur risque doubler,Note du fin du texte 132, Note du fin du texte 133 et celles ayant le teint et les yeux clairs, les cheveux roux ou qui ont de nombreux naevi bénins ou dysplasiques présentent un risque accru.Note du fin du texte 52, Note du fin du texte 134, Note du fin du texte 135, Note du fin du texte 136, Note du fin du texte 137 Des antécédents familiaux de mélanome doublent le risque de développer la maladie.Note du fin du texte 138, Note du fin du texte 139 Environ 10 % des cas de mélanome sont attribuables à des facteurs de risque génétiques .Note du fin du texte 111, Note du fin du texte 140

En suivant l'hypothèse que le risque de développer un mélanome continuera de diminuer au sein des cohortes de naissance plus récentes (données non présentées),Note du fin du texte 141 nous en déduisons que la hausse des taux d'incidence du mélanome devrait ralentir de façon appréciable chez les deux sexes et que les taux devraient diminuer après 10 ou 15 ans. Concernant la présence de mélanome chez les hommes au Canada, le modèle statistique montre que les trois derniers coefficients de cohorte estimés sont négatifs et que les coefficients de cohorte antérieurs sont positifs. Par conséquent, l'application de ces valeurs de cohorte à des groupes plus âgés pourrait faire diminuer les taux. Sur le plan des facteurs de risque, cela s'explique probablement par une diminution des expositions aux rayons ultraviolets cancérogènes grâce aux programmes de prévention primaire visant à réduire l'exposition au soleil et à sensibiliser davantage la population. Les données permettant d'assurer la surveillance des tendances en matière d'exposition et de comportement au soleil chez les Canadiens sont insuffisantes, et il y a un urgent besoin de les obtenir. La baisse prévue des taux d'incidence du mélanome au Canada, plus particulièrement en Colombie-Britannique et en Ontario, est aussi peut-être liée au nombre accru d'immigrants provenant de régions où lemélanome est peu fréquent (comme en Asie).Note du fin du texte 105, Note du fin du texte 106, Note du fin du texte 141

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :