Aperçu – Conceptualisation d'un cadre de surveillance de l'activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil au Canada

Gregory P. ButlerRattachement de l'auteur *, M. Sc.Rattachement de l'auteur 1; Karen C. RobertsRattachement de l'auteur *, M. Sc.Rattachement de l'auteur 1; Erin Kropac, Dt. P.Rattachement de l'auteur 1; Deepa P. Rao, Ph. D.Rattachement de l'auteur 1; Brenda BranchardRattachement de l'auteur 1; Stephanie A. Prince, Ph. D.Rattachement de l'auteur 1,Rattachement de l'auteur 2; Wendy Thompson, M. Sc.Rattachement de l'auteur 1; Gayatri Jayaraman, Ph. D.Rattachement de l'auteur 3,Rattachement de l'auteur 4

https://doi.org/10.24095/hpcdp.39.5.04f

Rattachement des auteurs :

Rattachement de l'auteur 1

Agence de la santé publique du Canada, Ottawa (Ontario), Canada

Retour à Rattachement de l'auteur 1

Rattachement de l'auteur 2

Division de prévention et de réadaptation cardiaque, Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, Ottawa (Ontario), Canada

Retour à Rattachement de l'auteur 2

Rattachement de l'auteur 3

Département d’épidémiologie et de médecine sociale, Université d’Ottawa, Ottawa (Ontario), Canada

Retour à Rattachement de l'auteur 3

Rattachement de l'auteur 4

Bureau de l’information sur l’innocuité et l’efficacité des produits de santé commercialisés, Santé Canada, Ottawa (Ontario), Canada

Retour à Rattachement de l'auteur 4

Rattachement de l'auteur *

Coauteurs principaux.

Retour à Rattachement de l'auteur *

Correspondance :

Gregory Butler, 785, avenue Carling Ouest, Ottawa (Ontario)  K1A 0K9, tél. : 613-240-9642; téléc. : 613-941-2057; courriel : Gregory.Butler@canada.ca

Résumé

L’Agence de la santé publique du Canada a modernisé son approche en matière de surveillance de l’activité physique en élargissant la portée de cette dernière de façon à englober le comportement sédentaire et le sommeil. La première étape a consisté à élaborer un cadre conceptuel couvrant toute la gamme de l’activité : activité physique d’intensité modérée à élevée, activité physique de faible intensité, comportement sédentaire et sommeil. Ce cadre tient compte de l’environnement dans lequel ces comportements surviennent (à la maison, au travail ou à l’école, durant le transport entre différents lieux, et dans la communauté) et adopte une approche socioécologique intégrant les facteurs individuels et les indicateurs portant, plus largement, sur les milieux bâti, social et sociétal. Nous avons également conçu un modèle visuel de ce cadre conceptuel pour en faciliter la diffusion.

Mots-clés : activité motrice, comportement sédentaire, sommeil, cadre

Points saillants

  • L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a modernisé son approche de la surveillance de l’activité physique de façon à englober tous les aspects du mouvement dans la vie quotidienne : activité physique d’intensité modérée à élevée, activité physique de faible intensité, comportement sédentaire et sommeil.
  • La nouvelle approche tient compte de l’environnement dans lesquels ces comportements surviennent (à la maison, au travail ou à l’école, durant le transport entre différents lieux, et dans la communauté) ainsi que du modèle socioécologique.
  • Afin d’orienter ce processus, l’ASPC a élaboré un cadre conceptuel et un modèle visuel correspondant.

Le Canada a une longue série de données de surveillance de l’activité physiqueNote de bas de page 1 reconnues à l’échelle internationaleNote de bas de page 2. Or ce système de surveillance de l’activité physique était axé sur la mesure de l’activité physique durant les loisirs. Depuis quelques années, les travaux de recherche visent davantage à cerner les effets particuliers des comportements sédentaires prolongés (temps d’éveil passé en position assise ou allongée à dépenser peu d’énergie)Note de bas de page 3 et d’un sommeil inadéquatNote de bas de page 4,Note de bas de page 5 sur les maladies chroniquesNote de bas de page 6,Note de bas de page 7. De plus, à l’échelle internationale, on s’est éloigné de la mesure de l’activité physique fondée uniquement sur l’activité physique pratiquée durant les loisirs pour se tourner plutôt vers l’examen des indicateurs et des comportements liés à la pratique de l’activité physique dans toutes les sphères de la vie, que ce soit à la maison, au travail ou à l’école, dans le cadre du transport entre différents lieux ou dans la communautéNote de bas de page 8. Enfin, un certain nombre de revues systématiques et plusieurs articles de recherche importants ont décrit un large éventail de dimensions ou de corrélats personnels, sociaux et environnementaux liés à l’activité physique, au comportement sédentaire et au sommeil et qu’il s’agit de prendre en considération dans le cadre d’un système de surveillance fondé sur des données probantesNote de bas de page 9,Note de bas de page 10,Note de bas de page 11,Note de bas de page 12,Note de bas de page 13,Note de bas de page 14,Note de bas de page 15,Note de bas de page 16,Note de bas de page 17. Compte tenu de tous ces éléments, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a modernisé son système de surveillance de l’activité physique.

Afin de favoriser le recensement et le choix des indicateurs de surveillance destinés à alimenter le Système de surveillance de l’activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil (APCSS) de l’ASPC, un cadre conceptuelNote de bas de page 18 a été élaboré. Il s’articule autour de trois composantes principales (les comportements, l’environnement, une approche socioécologique) et intègre l’ensemble du mouvement sur 24 heures (activité physique [d’intensité faible, modérée et élevée], comportement sédentaire et sommeil). La première composante cible les divers comportements : l’activité physique d’intensité modérée à élevée (APIME), l’activité physique de faible intensité, le comportement sédentaire et le sommeil. La deuxième composante vise à intégrer au cadre conceptuelNote de bas de page 8 une approche par secteurs en tenant compte de l’environnement dans lequel ces comportements surviennent : à la maison, au travail ou à l’école, au cours du transport entre différents lieux, et dans la communauté. La dernière composante consiste à utiliser une approche socioécologique qui traduise l’importance des indicateurs associés aux multiples niveaux d’influence : les caractéristiques personnelles (âge, sexe, origine ethnique, statut socioéconomique, etc.), l’environnement familial et social (relations interpersonnelles, normes sociales, criminalité, caractéristiques démographiques du quartier, etc.) et l’environnement bâti (routes, bâtiments, parcs, terrains de jeu, transport en commun, etc.).

Un modèle visuel a été conçu afin de décrire rapidement et facilement les composantes du cadre conceptuel (figure 1). Sa première version, utilisant une pyramide, a été présentée à des universitaires spécialistes dans les domaines de l’activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil qui, dans l’ensemble, ont convenu qu’il était conforme aux connaissances actuelles et ils l’ont utilisé lors du choix des indicateurs de surveillance de l’APCSS lors de la réunion du 24 juin 2014 à OttawaNote de bas de page 18. Cependant, ce premier cadre n’offrait aucune description des types d’activité que les indicateurs avaient pour fonction de représenter. En outre, l’impression de hiérarchie des résultats associée à la symbolique de la pyramide ne correspondait pas au but visé. Un second modèle visuel (figure 2), à utiliser en complément des indicateurs de l’APCSSNote de bas de page 18, a donc été élaboré. Ce modèle révisé intègre divers exemples illustrant les éléments constitutifs de ces indicateurs.

Figure 1. Première version du modèle visuel du cadre conceptuel

Figure 1

Abréviation : APIME, activité physique d’intensité modérée à élevée.

Équivalent textuel

Dans cette figure se trouve le premier modèle visuel qui a été conçu afin de décrire rapidement et facilement les composantes du cadre conceptuel. La première version du modèle visuel présente les composantes du cadre conceptuel sous forme d’une pyramide (du centre au bas : activité physique d’intensité modérée à élevée, activité physique de faible intensité, comportement sédentaire et sommeil; la maison, la communauté et le travail/école sont représentés par les 3 côtés de la pyramides, avec le transport comme connecteur des trois sommets et se rencontrant au milieu) superposé à un cercle qui représente les différents niveaux (individu; environnements bâti et social; facteurs structurels et sociaux).

Cependant, ce premier cadre n’offrait aucune description des types d’activité que les indicateurs avaient pour fonction de représenter. En outre, l’impression de hiérarchie des résultats associée à la symbolique de la pyramide ne correspondait pas au but visé.

Figure 2. Nouveau modèle visuel du cadre conceptuel de surveillance de l’activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil (APCSS) au Canada

Figure 2

Équivalent textuel

Cette figure présente le modèle visuel révisé, qui intègre divers exemples illustrant les éléments constitutifs des indicateurs de l’activité physique, le comportement sédentaire et le sommeil (APCSS). Trois bâtiments représentent le milieu de travail, le milieu scolaire et la maison. Ceux-ci sont unis par une surface pavée commune, où des gens marchent, font de la bicyclette et du jogging, ce qui représente le transport. Plus bas, à travers l’herbe, on retrouve un chemin en construction (environnement bâti), des enfants jouant ensemble dans un parc (environnement social), quelques personnes s’adonnant à des activités solitaires comme la lecture sur un banc de parc (individu), et quelques arpenteurs-géomètres travaillant (société). Une affiche au haut, à côté des bâtiments, porte le mot « Commuanuté ». Enfin, la représentation est encadrée par des arcs qui identifient les quatre composantes du cadre, soit l’activité physique d’intensité modérée à élevée, l’activité physique de faible intensité, le comportement sédentaire et le sommeil.

Ce modèle visuel illustre la profondeur et l’étendue du nouveau système de surveillance de l’APCSS conçu par l’ASPC. Le travail visant à ce que l’élaboration des données et la production des rapports tiennent compte de tous les volets du cadre conceptuel relève des activités de surveillance de l’ASPC.

Ce modèle visuel illustre la profondeur et l’étendue du nouveau système de surveillance de l’APCSS conçu par l’ASPC. Le travail visant à ce que l’élaboration des données et la production des rapports tiennent compte de tous les volets du cadre conceptuel relève des activités de surveillance de l’ASPC. De plus, ce modèle visuel et ce cadre conceptuel permettent à l’ASPC de présenter son approche en matière de surveillance de l’APCSS aux autres partenaires gouvernementaux – canadiens comme étrangers – du domaine de la surveillance et des politiques publiques ainsi qu’aux chercheurs, afin qu’ils en fassent une appréciation critique et offrent une rétroaction.

Conflits d’intérêts

Les auteurs déclarent n’avoir aucun conflit d’intérêts.

Contributions des auteurs et avis

GB, KR, EK, DR et GJ ont élaboré les concepts présentés dans l’article, tandis que GB et KR ont rédigé l’article. BB, SP et WT ont revu l’article et ont formulé des conseils, des commentaires ou des suggestions d’amélioration. L’étude a été réalisée sous la direction de WT et de GJ.

Le contenu de l’article et les points de vue qui y sont exprimés n’engagent que les auteurs; ils ne correspondent pas nécessairement à ceux du gouvernement du Canada.

Références

Note de bas de page 1

Craig CL, Russell SJ, Cameron C, et al. Twenty-year trends in physical activity among Canadian adults. Can J Public Health. 2004;95(1):59-63.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Bellew B, Schöeppe S, Bull FC, et al. The rise and fall of Australian physical activity policy 1996 - 2006: a national review framed in an international context. Australia and New Zealand Health Policy. 2008;5:18.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Tremblay MS, Aubert S, Barnes JD, et al. Sedentary Behavior Research Network (SBRN) – Terminology Consensus Project process and outcome. Int J Behav Nutr Phys Act. 2017;14(1):75.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Tremblay MS, Carson V, Chaput JP, et al. Canadian 24-Hour Movement Guidelines for Children and Youth: An Integration of Physical Activity, Sedentary Behaviour, and Sleep. Appl Physiol Nutr Metab. 2016;41(6 Suppl 3):S311-327.

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Hirshkowitz M, Whiton K, Albert SM, et al. National Sleep Foundation's updated sleep duration recommendations: final report. Sleep Health. 2015;1(4):233-243.

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

Katzmarzyk PT, Church TS, Craig CL, et al. Sitting time and mortality from all causes, cardiovascular disease, and cancer. Med Sci Sports Exerc. 2009;41(5):998-1005.

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Note de bas de page 7

Knutson KL, Van Cauter E. Associations between sleep loss and increased risk of obesity and diabetes. Ann N Y Acad Sci. 2008;1129:287-304.

Retour à la référence de la note de bas de page 7

Note de bas de page 8

Hallal PC, Andersen LB, Bull FC, et al. Global physical activity levels: surveillance progress, pitfalls, and prospects. Lancet. 2012;380(9838):247-257.

Retour à la référence de la note de bas de page 8

Note de bas de page 9

Sallis JF, Prochaska JJ, Taylor WC. A review of correlates of physical activity of children and adolescents. Med Sci Sports Exerc. 2000;32(5):963-975.

Retour à la référence de la note de bas de page 9

Note de bas de page 10

Trost SG, Owen N, Bauman AE, et al. Correlates of adults' participation in physical activity: review and update. Med Sci Sports Exerc. 2002;34(12):1996-2001.

Retour à la référence de la note de bas de page 10

Note de bas de page 11

Owen N, Sugiyama T, Eakin EE, et al. Adults' sedentary behavior: determinants and interventions. Am J Prev Med. 2011;41(2):189-196.

Retour à la référence de la note de bas de page 11

Note de bas de page 12

Prince SA, Reed JL, McFetridge C, et al. Correlates of sedentary behaviour in adults: a systematic review. Obes Rev. 2017;18(8):915-935.

Retour à la référence de la note de bas de page 12

Note de bas de page 13

Buysse DJ. Sleep health: can we define it? Does it matter? Sleep. 2014;37(1):9-17.

Retour à la référence de la note de bas de page 13

Note de bas de page 14

Irish LA, Kline CE, Gunn HE, et al. The role of sleep hygiene in promoting public health: a review of empirical evidence. Sleep Med Rev. 2015;22:23-36.

Retour à la référence de la note de bas de page 14

Note de bas de page 15

Morgenthaler TI, Croft JB, Dort LC, et al. Development of the National Healthy Sleep Awareness Project Sleep Health Surveillance Questions. J Clin Sleep Med. 2015;11(9):1057-1062.

Retour à la référence de la note de bas de page 15

Note de bas de page 16

Sterdt E, Liersch S, Walter U. Correlates of physical activity of children and adolescents: a systematic review of reviews. Health Educ J. 2014;73(1):72-89.

Retour à la référence de la note de bas de page 16

Note de bas de page 17

Sallis JF, Bauman A, Pratt M. Environmental and policy interventions to promote physical activity. Am J Prev Med. 1998;15(4):379-397.

Retour à la référence de la note de bas de page 17

Note de bas de page 18

Roberts KC, Butler G, Branchard B, et al. Cadre d'indicateurs de l'activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil (APCSS). Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada. 2017;37(8):276-280.

Retour à la référence de la note de bas de page 18

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :