Achats de publicités de moins de 25 000 $

Tel qu’indiqué dans la Directive sur la gestion des communications, les chefs des communications peuvent déterminer quand l’espace publicitaire peut être acheté directement auprès des médias lorsqu’il s’agit d’initiatives ayant un coût maximal de 25 000 $.  Le seuil de 25 000 $ s’applique exclusivement à l’achat d’espace publicitaire ou du temps d’antenne, et représente le coût net de la campagne (c.-à-d., taxes et frais en sus). Ce montant ne s’applique pas aux placements individuels dans les médias pour une campagne.

L’achat direct de publicité auprès des médias ne doit pas comprendre des services contractuels, tels les conseils stratégiques, la planification médiatique, l’hébergement de publicités ou la création du matériel publicitaire. Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) est la seule autorité contractante pour ces services.

Il est important de noter que  les ministères se doivent de :

  • coordonner leurs activités de publicité avec le Bureau du Conseil privé (BCP) et la Direction de la coordination de la publicité et Partenariats à SPAC;
  • rapporter toutes publicités dans le plan de publicité annuel du ministère;
  • capter toutes activités de publicité dans le Système d’information de gestion de la publicité (GESPUB).

Les exigences se rapportant à la publicité sont élaborées dans la Procédure obligatoire relative à la publicité.

Publicités opérationnelles à faible risque

La publicité de nature administrative (p. ex., les appels à propositions, les ventes, les audiences publiques, les offres d’emploi, les heures d’ouverture, et les adresses) est considérée comme étant opérationnelle et à faible risque. Les ministères peuvent choisir d’utiliser les gabarits uniformisés pour les publicités opérationnelles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :