Mise sur pied d’un nouveau Conseil consultatif intérimaire de gestion destiné à favoriser la modernisation de la GRC

Communiqué de presse

Le 16 janvier 2019
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

La plus grande responsabilité de tout gouvernement est d’assurer la sûreté et la sécurité de ses citoyens. Sous la direction de sa commissaire, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) joue un rôle clé en aidant le gouvernement à s’acquitter de sa responsabilité consistant à assurer la sécurité des Canadiennes et des Canadiens. Un environnement de travail sain est de la plus haute importance pour permettre à la GRC de s’acquitter de son rôle.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé que le gouvernement du Canada accepte toutes les recommandations formulées par la Commission civile d’examen et de traitement des plaintes relatives à la GRC (CCETP) et par Mme Sheila Fraser dans leurs rapports respectifs liés au harcèlement dans le milieu de travail de la GRC.

Des mesures immédiates sont prises afin de mettre sur pied un Conseil consultatif intérimaire de gestion chargé de prodiguer des conseils externes spécialisés à la commissaire de la GRC à propos de la gestion et de l’administration de la GRC, ainsi que d’orienter les changements fondamentaux qu’il faut apporter pour donner suite aux recommandations. Le gouvernement lance un processus en vue de nommer les membres du conseil initial d’ici le 1er avril 2019. De plus, il présentera ce printemps des modifications législatives à la Loi sur la GRC dans le but de rendre le conseil permanent.

L’amélioration de la culture organisationnelle de la GRC et le fait de donner suite aux questions relevées dans ces rapports constituent une tâche complexe et à long terme. Le gouvernement et la GRC sont déterminés à continuer de prendre appui sur les changements déjà entrepris pour veiller à ce que la GRC soit saine, sécuritaire et efficace, ce qui est décrit dans la réponse aux rapports de la CCETP et de Mme Fraser

Citations

« L’établissement d’un Conseil consultatif intérimaire de gestion adapté à la structure unique de la GRC en tant que service de police national qui existe depuis 145 ans permettra à la commissaire Lucki et au gouvernement de recevoir des conseils spécialisés et un appui afin de diriger le service de police pendant cette période de transformation, tâche que la nouvelle commissaire a acceptée avec une détermination inébranlable. Le maintien d’un milieu de travail moderne, sain et inclusif ne constitue pas un événement unique; il s’agit d’un processus qui doit être recherché sans relâche. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« La création d’un Conseil consultatif intérimaire de gestion représente une étape essentielle pour contribuer à la modernisation de notre GRC et garantir que nous continuons d’être transparents et de rendre des comptes à notre personnel et au public. L’expertise du conseil permettra de transmettre des renseignements supplémentaires à l’appui des décisions, favorisant la présence d’une GRC diversifiée, saine et efficace qui est jugée digne de confiance quant à notre excellence policière. »

– Brenda Lucki, commissaire, Gendarmerie royale du Canada

Faits en bref

  • En 2016, en réponse aux allégations persistantes de harcèlement en milieu de travail et aux actions civiles associées, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile a demandé deux examens indépendants de cas de harcèlement à la GRC : un par la CCETP et l’autre par Mme Sheila Fraser.

  • Les rapports de la CCETP et de Mme Fraser ont été publiés en mai 2017. On y est arrivé à la conclusion que la GRC continue de connaître des problèmes systémiques contribuant au harcèlement et à l’intimidation en milieu de travail.

  • Les auteurs des rapports ont en outre relancé les appels à des réformes structurelles destinées à favoriser un changement de culture.

  • En mai 2018, le ministre Goodale a publié la lettre de mandat de la commissaire de la GRC, où il demandait à cette dernière de lutter contre les causes sous‑jacentes du harcèlement, de promouvoir la parité entre les sexes et la diversité à tous les niveaux, d’instaurer une culture de leadership et de veiller à l’établissement de solides mesures de soutien du mieux‑être des employés.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal en communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :