Le gouvernement prend des mesures contre la violence liée aux armes à feu à Hamilton en allouant quatre millions de dollars à la prévention

Communiqué de presse

19 août 2022 - Hamilton, (Ontario)

Les Canadiens et les Canadiennes méritent de se sentir en sécurité dans leurs communautés. C’est pourquoi le gouvernement du Canada prend des mesures pour lutter contre la violence liée aux armes à feu, en mettant en œuvre un plan global qui vise à retirer les armes à feu de nos rues et à affecter davantage de ressources à nos collectivités. Un élément important de ce plan consiste à prévenir la violence liée aux armes à feu et aux gangs, et c’est pourquoi nous avons lancé le Fonds pour bâtir des communautés plus sécuritaires (FBCS) doté de 250 millions de dollars. Annoncé pour la première fois en mars 2022, le FBCS soutient les initiatives locales visant à prévenir la violence armée et à aider les jeunes à faire de bons choix.

Le ministre de la Sécurité publique, l’honorable Marco Mendicino, a annoncé aujourd’hui que la ville de Hamilton recevra près de quatre millions de dollars du FBCS pour prévenir la violence liée aux armes à feu et aux gangs dans la ville. Ce financement permettra de s’attaquer aux conditions sociales sous-jacentes qui donnent lieu à la criminalité. Le FBCS soutiendra des projets communautaires visant à combattre la violence chez les jeunes qui font partie de gangs ou qui risquent de s’y joindre.

Le ministre a également profité de l’occasion pour souligner l’entrée en vigueur de l’interdiction canadienne des importations d’armes de poing, qui complète le « gel » national de la possession d’armes de poing annoncé dans le projet de loi C-21. À compter d’aujourd’hui, les particuliers et les entreprises ne pourront plus importer d’armes de poing (sous réserve d’exceptions limitées). Plus important encore, cette mesure permet de faire entrer en vigueur plus rapidement l’impact final du gel national des armes de poing.

Aucun programme ou initiative ne peut à lui seul relever le défi de la violence liée aux armes à feu. C’est pourquoi le FBCS est l’un des nombreux éléments du plan global du gouvernement visant à protéger les Canadiens et Canadiennes contre les crimes commis avec des armes à feu. Cela commence à nos frontières, où nous avons ajouté des ressources pour lutter contre la contrebande et empêcher les armes à feu d’entrer au Canada. Nous avons interdit les armes à feu de style assaut comme l’AR-15. Enfin, nous avons présenté le projet de loi C-21 - la loi la plus importante en une génération pour lutter contre la violence liée aux armes à feu au Canada.

Citations

« Ma priorité absolue en tant que ministre de la Sécurité publique est d’assurer la sécurité des Canadiens. Il est essentiel d’investir dans les efforts de la base et des collectivités de Hamilton pour s’attaquer aux conditions sociales qui poussent les jeunes et les jeunes adultes à s’engager dans une vie de crime et de violence liée aux armes à feu. En termes simples, nous devons arrêter la violence liée aux armes à feu et aux gangs avant qu’elle ne commence. »

- L’honorable Marco Mendicino, ministre de la Sécurité publique

« Notre gouvernement sait que les Canadiens veulent des quartiers et des collectivités sûrs pour élever leur famille et vivre leur vie. L’annonce d’aujourd’hui est un investissement bienvenu de 4 millions de dollars provenant du Fonds pour bâtir des communautés sécuritaires afin de nous aider à sortir les armes à feu des rues d’Hamilton, à offrir plus de possibilités aux jeunes à risque dans notre société et à s’attaquer aux conditions sociales sous-jacentes qui donnent lieu à la criminalité. »

- L’honorable Filomena Tassi, députée d’Hamilton-Ouest-Ancaster-Dundas et ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

« Je remercie sincèrement nos partenaires fédéraux pour ces investissements essentiels et leur engagement à s’attaquer à la violence liée aux armes à feu et aux gangs par une approche à plusieurs volets qui comprend le traitement des causes profondes et la prévention. Grâce à ce soutien, nous pouvons continuer à progresser dans notre travail pour construire une communauté plus dynamique et plus sûre et fournir à tous les jeunes les outils dont ils ont besoin pour réussir et s’épanouir. »

- Fred Eisenberger, maire de Hamilton

Faits en bref

  • Sécurité publique Canada finalise les ententes avec les municipalités et les collectivités qui ont été choisies en utilisant des critères fondés sur des preuves et qui répondent aux exigences du programme. 

  • Le montant de l’aide du FBCS pour une communauté est basé sur deux éléments principaux : la gravité de la criminalité (homicides par arme à feu, incidents liés aux armes à feu, crime organisé/crime lié aux gangs) et la densité de population. 

  • Le FBCS s’appuie sur le succès de l’Initiative de lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, un investissement de 358,8 millions de dollars sur cinq ans, annoncé en 2018, qui rassemble les soutiens fédéraux, provinciaux et territoriaux pour lutter contre la hausse de la violence liée aux armes à feu et aux gangs au Canada.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Audrey Champoux
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique
Audrey.Champoux@ps-sp.gc.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
psmediarelations@ps-sp.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :