Prix du multiculturalisme Emerson Douyon

Tous les employés du Service correctionnel du Canada (SCC), y compris les contractuels et les personnes participant aux programmes d'emploi d'été sont admissibles au Prix du multiculturalisme Emerson Douyon. Ce prix peut aussi être décerné aux membres du grand public (p. ex. à des organismes bénévoles) en reconnaissance de la contribution qu'ils ont apportée au SCC dans le domaine du multiculturalisme.

Seules les personnes dont la candidature a été proposée par un tiers, puis approuvée par un sous-commissaire régional ou un commissaire adjoint de secteur peuvent recevoir le Prix du multiculturalisme Emerson Douyon. Ce prix vise :

  • à encourager toutes les personnes qui travaillent au SCC ou qui ont des rapports avec le Service; et
  • à reconnaître leurs efforts en vue d'accroître la sensibilité aux différences culturelles et d'améliorer les relations interraciales au sein du Service.

Il reconnait les personnes qui ont démontré leur engagement et leur détermination à créer une société intégrée pour tous les Canadiens et surtout au sein du SCC.

Jude Clyke, 2022 award recipient

Diderot Roc, lauréate de la Prix 2023

Historique du prix

Ce prix rend hommage au travail que le docteur Emerson Douyon (1929 à 2016) a accompli durant sa vie en étant impliqué dans plusieurs causes associées à la psychologie criminelle, les droits de la personne. Il a effectué son travail à titre de Professeur de psychologie au département de criminologie de l'Université de Montréal, comme membre de la Commission canadienne des droits de la personne. Dr Douyon était également impliqué dans de multiples enquêtes sur les relations entre les policiers et les minorités ethniques (1988).

Ayant été bénévole pour le compte du SCC pendant 17 ans, il a conseillé l'organisation et a aidé à améliorer les programmes pour les délinquants de diverses cultures. Dr. Douyon a été membre fondateur et premier président du Comité consultatif national ethnoculturel (CCNE) et d'un Comité consultatif régional ethnoculturel (CCRE).

Dr Douyon est devenu le premier récipiendaire du Prix du multiculturalisme en 2010 et en 2012, le prix fut renommé en son honneur le Prix du multiculturalisme Emerson Douyon. Dr. Douyon a pris sa retraite en 2011, mais s'est porté volontaire pour faire de la recherche et écrire sur l'histoire des services ethnoculturels au sein du système correctionnel. Son ouvrage, Les minorités ethnoculturelles et le système correctionnel canadien, a été publié en 2017. Dr. Douyon est décédé en 2016.

Pour présenter une candidature

Pour proposer un candidat au Prix du multiculturalisme Emerson Douyon, le parrain doit :

1.   remplir le formulaire de mise en candidature;

2.   l'imprimer et le signer; et

3.   présenter le dossier de mise en candidature :

o   au bureau régional concerné aux fins d'approbation par le sous-commissaire de la région.

o   au bureau national concerné aux fins d'approbation par le commissaire adjoint du secteur.

Les mises en candidature doivent être soumises, en français ou en anglais, par un parrain ayant une connaissance directe de la contribution du candidat. Le parrain peut être :

Lauréats du Prix du multiculturalisme Emerson Douyon

Dossier de mise en candidature

Le dossier de mise en candidature doit comprendre les documents suivants :

L'information et les exemples soumis avec le formulaire de mise en candidature doivent être vérifiables. Le formulaire et les documents à l'appui ne seront pas retournés.

Date limite pour présenter une candidature

Ne seront examinés que les dossiers de mise en candidature reçus au plus tard le 28 juin 2024 23h59 (HNE). Les candidatures reçues après cette date ne seront pas considérées.

Approbation

Il incombe au sous-commissaire régional ou au commissaire adjoint de secteur d'appuyer et d'approuver la mise en candidature de chaque candidat.

Évaluation des candidatures

Les candidatures seront examinées et évaluées eu égard à ces critères :

  1. Le candidat fait la promotion des initiatives qui appuient les objectifs du SCC en matière de multiculturalisme.
  2. Le candidat témoigne d'un soutien manifeste à la réinsertion sociale des délinquants ethnoculturels.
  3. Le candidat facilite des initiatives, tel que de mentorat, de bénévolat, de leadership et d'éducation civique, auprès de délinquants ethnoculturels.
  4. Le candidat fait la promotion de la compréhension interculturelle et les valeurs canadiennes (la démocratie, la liberté, les droits de la personne et la primauté du droit) au sein du SCC, par le biais d'initiatives institutionnelles ou communautaires dans le but de résoudre les problèmes d'exclusion sociale culturelle et de radicalisation.
  5. Le candidat a eu un impact positif sur son milieu de travail et/ou sur sa collectivité.

Annonce du lauréat

Le lauréat du Prix sera annoncé dans le bulletin Cette semaine au SCC à l'automne 2024 et fera l’objet d’un article affiché sur le site Web du SCC.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Prix et sur le processus de mise en candidature, veuillez communiquer avec les Services de développement social et ethnoculturel (SDSE).

Détails de la page

Date de modification :