Mise à jour du gouvernement du Canada sur la COVID-19 à l'intention des peuples et communautés autochtones 

Communiqué de presse

Le 23 décembre 2020 — Ottawa, territoire traditionnel non cédé du peuple algonquin (Ontario) — Services aux Autochtones Canada

Au cours de la semaine du 13 au 19 décembre, on a continué de constater une augmentation alarmante du nombre de nouveaux cas déclarés de COVID-19 dans les communautés des Premières Nations durant la deuxième vague de la pandémie, 881 nouveaux cas ayant été signalés au 22 décembre.

En date du 22 décembre, Services aux Autochtones Canada (SAC) dispose des données suivantes en ce qui concerne les communautés des Premières Nations dans les réserves :

  • 7615 cas positifs confirmés de COVID-19
  • 3005 cas actifs
  • 4541 personnes rétablies
  • 69 décès

Il y a un total de 31 cas positifs confirmés au Nunavik (Québec). Toutes les personnes infectées sont rétablies. En date du 22 décembre, le gouvernement du Nunavut signale neuf cas actifs et un total de 262 cas confirmés de COVID-19. Il y a 252 personnes qui sont rétablies, et l'on recense encore des cas actifs dans seulement une des quatre communautés touchées : Arviat.

SAC travaille en étroite collaboration avec ses partenaires autochtones, provinciaux et territoriaux afin d'assurer une approche intégrée, coordonnée et élaborée conjointement qui favorisera l'accès des communautés autochtones à un vaccin contre la COVID 19. Aujourd'hui, Santé Canada a autorisé le deuxième vaccin contre la COVID-19 au Canada, fabriqué par Moderna. Cette autorisation est une étape essentielle pour garantir que des vaccins supplémentaires contre la COVID-19 soient disponibles pour tous les Canadiens dans toutes les régions du pays. Les exigences de stockage et de manipulation du vaccin contre la COVID-19 de Moderna permettent de le distribuer aux communautés isolées et éloignées, y compris les territoires. Le fabricant Moderna est prêt à expédier jusqu'à 168 000 doses de son vaccin contre la COVID-19 au Canada en décembre. La distribution de ces doses se fera principalement dans les territoires nordiques ainsi que dans les régions isolées et éloignées. Services aux Autochtones Canada, d'autres ministères fédéraux et des partenaires autochtones collaborent avec les provinces et les territoires afin de favoriser l'inclusion des Premières Nations, des Inuits et des Métis dans leur planification et leur attribution du vaccin.

Le vaccin Moderna est actuellement indiqué pour les personnes âgées de 18 ans ou plus. Moderna fait actuellement l'objet d'études supplémentaires chez les enfants de 12 ans et plus, et cette indication pourrait être révisée à l'avenir pour inclure les enfants si les données de ces études le justifient. À l'heure actuelle, le vaccin Pfizer est approuvé pour les personnes de 16 ans et plus. Son innocuité et son efficacité chez les jeunes âgés de moins de 16 ans n'ont pas encore été établies.

Bien que l'arrivée d'un vaccin marque un tournant important, chacun doit continuer d'assurer sa sécurité et celle de sa famille, tout en protégeant les collectivités qui risquent grandement de subir des conséquences graves. À l'approche de la période des Fêtes et des temps froids, on recommande vivement à tous de continuer à limiter leurs contacts étroits aux personnes de leur ménage et à réduire le nombre d'interactions en personne aux courses et aux activités essentielles. Il est essentiel de continuer à respecter les principales mesures de santé publique : restez à la maison ou isolez-vous si vous avez des symptômes, maintenez une distance physique, portez un masque lors des interactions avec des gens autres que ceux de votre ménage (y compris à l'intérieur), et respectez les règles d'hygiène, comme le lavage fréquent des mains, l'étiquette respiratoire en cas de toux et le nettoyage et la désinfection des surfaces.

Le gouvernement du Canada reconnaît et remercie les travailleurs de première ligne qui, chaque jour, mettent leur propre sécurité en jeu pour assurer la sécurité des familles, des jeunes et en particulier des aînés. Leur dévouement et leur travail acharné ont permis de réduire le nombre de personnes ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage du virus.

Comme le nombre de cas de COVID-19 continue d'augmenter partout au pays, le risque de propagation augmente. Nous encourageons tous les membres des communautés à appuyer leurs dirigeants et à respecter les mesures de santé publique qui se sont révélées efficaces pour sauver des vies. Tout le monde peut contribuer à limiter la propagation en prenant des décisions judicieuses et en suivant les mesures de santé publique recommandées.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :