Mise à jour du gouvernement du Canada sur la COVID-19 à l'intention des Autochtones et de leurs communautés 

Communiqué de presse

Le 27 janvier 2021 — Territoire traditionnel algonquin non cédé, Ottawa (Ontario) — Services aux Autochtones Canada

Services aux Autochtones Canada (SAC) surveille étroitement le nombre de cas de COVID-19 signalés dans les communautés des Premières Nations à l'échelle du pays. Le nombre de cas actifs signalés a réduit cette semaine dans les communautés des Premières Nations, avec 3508 cas actifs signalés au 26 janvier 2021. Nous avons constaté d'importantes fluctuations dans le nombre de nouveaux cas signalés au cours de la semaine dernière.

Même avec l'arrivée des vaccins, il est essentiel que chacun continue à suivre les mesures de santé publique, notamment de pratiquer l'éloignement physique, de porter un masque, d'éviter les rassemblements et les déplacements non essentiels, de rester à la maison en cas de maladie et de respecter les règles d'hygiène, comme le lavage fréquent des mains, l'étiquette en cas de toux et le nettoyage et la désinfection des surfaces. La combinaison de toutes ces mesures de santé publique est nécessaire pour arrêter la propagation du virus.

En date du 26 janvier, SAC dispose des données suivantes en ce qui concerne les communautés des Premières Nations :

  • 15 894 cas positifs à la COVID-19;
  • 3508 cas actifs;
  • 12 242 cas rétablis;
  • 144 décès.

Il y a au total 42 cas positifs confirmés au Nunavik, au Québec, et tous sauf 11 se sont rétablis. En date du 26 janvier, le gouvernement du Nunavut signalait 17 cas actifs dans la région d'Arviat et un total de 282 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Sur les 282 cas signalés, 264 personnes se sont rétablies du virus.

Au 21 janvier 2021, 1 119 225 vaccins Moderna et Pfizer ont été distribués dans tout le pays. En date du 22 janvier 2021, SAC était au courant de 196 communautés où la vaccination était en cours (pour les groupes prioritaires ou pour tous les adultes) dans les communautés des Premières Nations vivant dans les réserves et dans les communautés inuites des provinces et des territoires. 143 autres communautés ont prévu des cliniques. Le gouvernement du Nunatsiavut a annoncé le 21 janvier dernier que 70 % de la population adulte a reçu la première dose du vaccin Moderna. Dans les zones urbaines, y compris à Montréal, des cliniques de vaccination ont également commencé pour la population autochtone sans abri. Dans le nord de l'Ontario, l'équipe Ornge a lancé l'opération « Remote Immunity » et travaillera avec le soutien des Forces armées canadiennes pour coordonner la vaccination des membres de la Nation Nishnawbe Aski qui sont répartis dans 31 Premières Nations éloignées.

La réduction des livraisons de Pfizer au cours des prochaines semaines entraîne des retards temporaires dans le déploiement du vaccin dans tout le pays, mais la production et la distribution devraient reprendre à la mi-février. Les expéditions de Moderna que le Canada reçoit actuellement ne sont pas perturbées, et beaucoup sont destinées aux communautés du nord.

Même avec le retard temporaire de Pfizer, chaque personne au Canada qui choisit de se faire vacciner aura la possibilité de le faire d'ici la fin du mois de septembre. La vaccination est l'un des moyens les plus efficaces de nous protéger contre la COVID-19. C'est pourquoi le gouvernement du Canada continue à prendre des mesures pour encourager la vaccination dans tout le pays.

La coordination avec les provinces, les territoires et les partenaires des Premières Nations se poursuit. Récemment, SAC a rencontré un certain nombre de groupes, notamment des partenaires des Premières Nations et des représentants du gouvernement de l'Alberta, afin de soutenir la planification et la mise en œuvre transparente des vaccins dans les communautés des Premières Nations. La Saskatchewan Health Authority a également organisé un exercice de simulation de vaccination avec le personnel de SAC et les partenaires des Premières Nations.

SAC continue de soutenir les communautés, en envoyant activement de l'équipement de protection individuel et en travaillant avec les services de santé communautaires pour fournir une capacité de pointe et des tests. SAC aide également à résoudre les problèmes de sécurité alimentaire dans les communautés à risque. À Garden Hill, au Manitoba, par exemple, le personnel de SAC a rejoint les Forces armées canadiennes pour fournir un soutien d'urgence sur le terrain pendant 21 jours en réponse à un nombre croissant de cas COVID-19. Le gouvernement apporte une aide immédiate aux autorités sanitaires locales pour fournir des soins médicaux, et contribue à la création d'une zone d'isolement alternative au sein de la communauté.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :