Le gouvernement du Canada travaille de pair avec les communautés et les organismes pour améliorer la sécurité alimentaire des communautés autochtones durant la pandémie de COVID-19

Communiqué de presse

Le 26 mai 2021 — Territoire traditionnel algonquin non cédé, Ottawa (Ontario) — Services aux Autochtones Canada et Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

La pandémie de COVID-19 a exacerbé les préoccupations des peuples et des communautés autochtones en matière de sécurité alimentaire. Services aux Autochtones Canada collabore avec les partenaires autochtones et continuera de fournir du soutien et des services pour remédier aux inégalités socioéconomiques exacerbées par la pandémie.

L’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, a mentionné aujourd’hui que l’investissement de 30 millions de dollars destiné à l’amélioration de la sécurité alimentaire, annoncé en décembre 2020, servira à faciliter l’accès à des aliments traditionnels et nourrissants pour les Autochtones. Ce financement vient s’ajouter à celui des autres initiatives qui visent à promouvoir la sécurité alimentaire du Fonds de soutien aux communautés autochtones. Les communautés et les organismes autochtones ont pu compter sur ce financement pour offrir des repas sains et aider les Premières Nations, les Inuits et les Métis à se procurer de la nourriture.

Le financement de la sécurité alimentaire a été alloué à des bénéficiaires d’un bout à l’autre du pays pour soutenir des initiatives qui viennent en aide aux familles en difficulté, par exemple :

  • La Première Nation de Cowessess a reçu 198 500 $ pour soutenir les familles autochtones de la communauté. Ainsi, la Première Nation a pu acheter suffisamment de nourriture pour satisfaire les besoins mensuels d’environ 200 foyers. Ces fonds ont aussi permis la livraison de denrées alimentaires, ce qui a permis aux membres de la communauté de rester à la maison et d’éviter d’être exposés à la COVID-19 lors de déplacements inutiles.
  • La Pauktuutit Inuit Women of Canada a reçu 464 241 $ et a travaillé en collaboration avec sept organisations inuites urbaines pour offrir une aide alimentaire temporaire aux Inuits dans le besoin en raison de la pandémie. Cette aide a notamment pu prendre la forme de bons alimentaires distribués aux femmes inuites qui vivent à l’extérieur de l’Inuit Nunangat et à leurs familles.
  • La Métis Nation British Columbia a reçu 185 000 $ pour soutenir les Métis de Colombie-Britannique et leurs familles. Les personnes dans le besoin ont pu recevoir des paniers de nourriture, des cartes-cadeaux d’épicerie et un service de livraison d’épicerie. Un réfrigérateur communautaire a aussi été rempli d’aliments frais et nutritifs. De plus, l’organisme a lancé un projet pilote de jardinage à la maison afin de développer l’autonomie alimentaire des familles, dans le cadre duquel elle a distribué des semences et des fonds pour acheter du terreau et des outils de jardinage.
  • L’Association nationale des centres d’amitié a reçu 6 millions de dollars pour soutenir les communautés autochtones urbaines. Non seulement les centres d’amitié ont répondu aux besoins de base en matière de nourriture et d’approvisionnement, mais ils ont aussi réussi à combler les lacunes en matière de services et de programmes adaptés aux cultures autochtones, en permettant notamment la livraison en personne de paniers de nourriture et la réalisation de suivis réguliers auprès des familles et des aînés. Au Manitoba, les demandes d’aide à la banque alimentaire d’un centre d’amitié ont été multipliées par six, passant de 50 à 300 par mois. En Colombie-Britannique, un centre d’amitié a dû augmenter son offre de services alimentaires de l’ordre de 70 %.

Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux organismes qui ont bénéficié de ce financement important. Au stress apporté par la pandémie ne devrait pas s’ajouter, pour les communautés et les peuples autochtones, l’inquiétude de ne pas parvenir à satisfaire ses besoins de base, tels que l’accès à des aliments sains et nutritifs.

Le gouvernement du Canada travaille de pair avec les communautés et les organismes autochtones pour établir et combler les besoins spécifiques des Autochtones dans le contexte de la pandémie.

Citations

« La santé et le bien-être des Autochtones sont une priorité absolue du gouvernement du Canada. Personne ne devrait s’inquiéter de tomber à cours de nourriture. Depuis le début de la pandémie, le Fonds de soutien aux communautés autochtones a permis de faciliter l’accès à la nourriture et d’accroître l’offre alimentaire dans les communautés autochtones. Notre gouvernement va continuer d’offrir un soutien aux Premières Nations, aux Inuits et aux Métis pendant la pandémie. »

L’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

« L’accès à des aliments sains, nutritifs et abordables est essentiel pour tout le monde, et nous reconnaissons que la pandémie a amplifié les défis en matière de sécurité alimentaire pour les Autochtones et les habitants du Nord. C’est pourquoi, en plus des nouveaux investissements à Nutrition Nord Canada et de la mise en place de la subvention pour le soutien aux exploitants, notre gouvernement fournit ce soutien nécessaire aux partenaires pour lutter contre l’insécurité alimentaire. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires pour appuyer les solutions dirigées par les Autochtones et les communautés locales en veillant à ce que les communautés reçoivent l’aide dont elles ont besoin pour traverser la pandémie et au-delà. »

L’honorable Daniel Vandal, C.P., député
Ministre des Affaires du Nord

« La Première Nation de Cowessess est une communauté à faible risque, puisque 60 % des membres et du personnel dans les réserves ont reçu au moins une dose de vaccin. Les 14 derniers mois ont été épuisants, mais grâce à l’aide et aux interventions rapides du gouvernement du Canada, que nous considérons comme un allié, nous allons passer à travers cette pandémie. »

Chef Cadmus Delorme
Première Nation de Cowessess

« Nous savons que de nombreuses femmes inuites au Canada peinent à fournir des aliments nutritifs à leurs enfants depuis le début de la pandémie. Ce financement a permis à Pauktuutit de s’allier à des organismes qui œuvrent en première ligne auprès des Inuits vivant en contexte urbain pour offrir une aide alimentaire rapide aux familles durement touchées par une perte de revenus découlant de la COVID-19 d’un bout à l’autre du pays. »

Rebecca Kudloo, présidente
Pauktuutit 

« La pandémie de COVID-19 a mis en lumière un problème de longue date : l’insécurité alimentaire. Donner la possibilité aux communautés de lancer de nouvelles initiatives pour accroître leur autonomie alimentaire, comme le projet pilote de jardinage à la maison de la Métis Nation British Columbia, est un premier pas dans la bonne direction. La fin imminente de cette pandémie ne doit pas nous faire oublier à quel point ces investissements sont cruciaux pour l’épanouissement de communautés autonomes et en santé. »

Lissa Dawn Smith, présidente par intérim
Métis Nation British Columbia 

« Les fonds pour la sécurité alimentaire mis à notre disposition par le gouvernement fédéral ont permis aux centres d’amitié d’ajouter une nouvelle forme d’aide au répertoire de services qu’ils proposaient avant la pandémie mondiale de COVID-19. Ils offrent non seulement une aide alimentaire et des fournitures, mais aussi une gamme de services comme la livraison de remèdes traditionnels choisis avec soin, des repas faits maison, du renforcement culturel, la livraison en personne pour rompre la solitude engendrée par le confinement, la réalisation de suivis réguliers auprès des familles, etc. »

Jocelyn Formsma, directrice exécutive
Association nationale des centres d'amitié

Faits en bref

  • Le 18 décembre 2020, le gouvernement du Canada a annoncé que 30 des 100 millions de dollars du Fonds d’urgence pour la sécurité alimentaire passeraient d’Agriculture et Agroalimentaire Canada à Services aux Autochtones Canada pour bonifier l’offre alimentaire dans les communautés autochtones.

  • Le Canada a investi environ 1,1 milliard de dollars dans le Fonds de soutien aux communautés autochtones pour aider les Premières Nations, les Inuits, les Métis et les organismes qui œuvrent auprès de ces communautés à faire face à la pandémie ainsi qu’à se préparer aux pandémies et à les prévenir

  • Le budget de 2021 prévoit un versement additionnel de 760,8 millions de dollars dans le Fonds de soutien aux communautés autochtones pour aider les Premières Nations, les Inuits, les Métis et les organisations urbaines et hors réserve autochtones qui œuvrent auprès des communautés autochtones à répondre aux besoins spécifiques de ces populations durant la pandémie de COVID-19. Ce financement permettra de prévenir la propagation de la COVID-19, de soutenir les aînés et les personnes vulnérables, d’offrir de l’aide en santé mentale et des services d’urgence, de lutter contre l’insécurité alimentaire et de soutenir les enfants.

  • Les Premières Nations, les Inuits et les Métis ont aussi accès à d’autres mesures de soutien offertes aux particuliers, aux entreprises et aux industries, par l’entremise du Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19.

  • Nutrition Nord Canada est un autre programme du gouvernement du Canada qui aide à rendre les aliments nutritifs et certains articles essentiels plus abordables et plus accessibles pour les résidents de 116 communautés isolées du Nord situées au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut, en Alberta, au Manitoba, en Ontario, au Québec et au Labrador. Le programme travaille directement avec les partenaires autochtones et nordiques pour comprendre leurs priorités en matière de sécurité alimentaire et y donner suite.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Adrienne Vaupshas
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
adrienne.vaupshas@canada.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Angie Yellowbird
Directrice exécutive
Première Nation de Cowessess
angie.yellowbird@cowessessfn.com

Catherine Whittaker
Communications et relations avec les médias
Pauktuutit Inuit Women of Canada
613-762-7729
cwhittaker@pauktuutit.ca

Nick Hosseinzadeh
Directeur associé, Communications et relations avec les intervenants
Métis Nation British Columbia
Cellulaire : 778-996-6425
nhosseinzadeh@mnbc.ca

Mike Bleskie
Agent des communications
Association nationale des centres d'amitié
communications@nafc.ca

Restez branchés

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch
Twitter: @Min_DuNord

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :