Les Wabaseemoong Independent Nations, le Canada et l'Ontario signent une entente historique de coordination des services à l'enfance et à la famille 

Communiqué de presse

Le 10 mars 2022 - Wabaseemoong Independent Nations, Traité 3, Territoire de 1873, Ontario - Services aux Autochtones Canada

Lorsque tous les partenaires et tous les ordres de gouvernement travaillent ensemble pour faire passer les intérêts des enfants autochtones en premier, tout le monde en bénéficie. Mais surtout, lorsque les Premières Nations peuvent exercer leur compétence sur les services à l'enfance et à la famille, cela signifie que leurs enfants et leurs jeunes peuvent rester en contact avec leur famille et leur communauté, entourés de leur culture.

Dans le cadre d'une première historique en Ontario, le chef Waylon Scott, des Wabaseemoong Independent Nations, l'honorable Patty Hajdu, ministre fédérale des Services aux Autochtones, l'honorable Dre. Merrilee Fullerton, ministre ontarienne des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, et l'honorable Greg Rickford, ministre ontarien des Affaires autochtones, ont signé un accord de coordination trilatéral pour les services à l'enfance et à la famille. La signature a été célébrée aujourd'hui lors d'une cérémonie dans la communauté de Wabaseemoong.

Cet accord de coordination soutient le Code de soins conformes aux traditions des Wabaseemoong Independent Nations qui a force de loi fédérale depuis le 8 janvier 2021. Le Code soutient l'exercice de la juridiction de Wabaseemoong sur les enfants et les familles de Wabaseemoong. L'accord de coordination décrit les rôles et les responsabilités de toutes les parties pour soutenir la coordination des services aux enfants et aux familles. Il prévoit également des mécanismes pour aborder le financement des gouvernements fédéral et provincial afin de s'assurer que les ressources financières nécessaires sont en place.

Il s'agit du premier accord de coordination signé en Ontario et du deuxième au Canada depuis l'entrée en vigueur en 2020 de la Loi fédérale concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis .

Avoir une loi sur les services à l'enfance et à la famille a toujours été d'une importance capitale pour les Wabaseemoong Independent Nations. La communauté a commencé à élaborer sa loi au niveau de la planification communautaire en 2011. Les dirigeants ont reconnu le travail nécessaire au niveau communautaire pour assurer son succès. La culture et la tradition sont de la plus haute importance pour les Wabaseemoong Independent Nations, et ce travail a donc commencé lors de la cérémonie. La communauté a travaillé étroitement et collectivement avec les Aînés, les jeunes et les membres de la communauté pour donner vie à ce que vous voyez aujourd'hui.

Les Wabaseemoong Independent Nations ont toujours honoré leurs jeunes en s'assurant qu'ils soient au centre de la création d'un meilleur avenir. En honorant cette approche, les dirigeants des Wabaseemoong Independent Nations ont approuvé le Code de soins conformes aux traditions des Wabaseemoong Independent Nations en 2017 avec le leadership des jeunes.

La signature de l'accord de coordination trilatéral sur les services à l'enfance et à la famille est l'aboutissement du travail acharné des Wabaseemoong Independent Nations et de leurs partenaires depuis de nombreuses années et l’accord aura des impacts durables pour les générations à venir.

Citations

« Je pense qu'aujourd'hui est un jour qui peut montrer une fois de plus que nous, en tant que dirigeants, prenons l'avenir de nos jeunes au sérieux, nous les considérons comme notre avenir et nous devons faire ce qui est le mieux pour nos enfants. Nous devons guider nos jeunes avec amour, dans la tradition, la culture et leur communauté. Nous avons encore du chemin à parcourir en matière de réconciliation dans ce pays, mais ce partenariat est un exemple et un pas dans la bonne direction. En laissant les communautés autochtones prendre l'initiative et en travaillant en partenariat, cet événement historique permet de voir les progrès qui peuvent être réalisés, et apporter ces changements pour les jeunes est fondamental dans l’ensemble de notre travail. »

Chef Waylon Scott,
Wabaseemoong Independent Nations

« Je félicite les Wabaseemoong Independent Nations et les nombreux partenaires et défenseurs qui ont travaillé au cours des dernières années pour que cet accord de coordination se concrétise. Il s'agit d'une première historique dans la province de l'Ontario, la deuxième au Canada, et elle ouvre la voie à de nombreuses autres qui suivront dans les mois et les années à venir. Lorsque tous les ordres de gouvernement travaillent ensemble, nous pouvons faire en sorte que les enfants et les familles des Premières Nations bénéficient des soutiens et des services dont ils ont besoin, mais surtout que ces soutiens soient dirigés par les Premières Nations, qu'ils relèvent de leur compétence et qu'ils maintiennent des liens essentiels avec leur culture et leur communauté. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre des Services aux Autochtones

« Les enfants autochtones sont les futurs dirigeants de leur communauté, et les communautés autochtones sont les mieux placées pour aider leurs familles et soutenir leurs enfants. Je tiens à féliciter les Wabaseemoong Independent Nations et tous ceux qui ont participé à l'annonce d'aujourd'hui. Le respect du droit inhérent des Wabaseemoong Independent Nations d'avoir la compétence de ses services à l'enfance et à la famille est une étape importante vers notre objectif commun d'assurer la sécurité et le bien-être de tous les enfants autochtones. »

L'honorable Marc Miller
Ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord 

« La conclusion de cet accord marque un moment historique pour la communauté de Wabaseemong et témoigne du pouvoir des partenariats lorsque nous travaillons dans le but commun d'améliorer les résultats pour les enfants. L'entente conclue aujourd'hui sera, nous l'espérons, un exemple pour les juridictions de tout le Canada, alors que nous soulignons ensemble la signification et l'importance incroyables des communautés des Premières Nations qui ont l'autonomie nécessaire pour soutenir le bien-être de leurs enfants et de leurs familles. »

L'honorable Dr Merrilee Fullerton
Ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires

« Les Wabaseemoong Independent Nations ont tracé leur propre voie en matière de services à l'enfance et à la famille, notamment par l'élaboration et la mise en œuvre du Code de soins conformes aux traditions de Wabaseemoong. L'accord historique d'aujourd'hui témoigne de l'engagement de la communauté envers les enfants et les familles de Wabaseemoong. »

L'honorable Greg Rickford
Ministre des Affaires autochtones 

Faits en bref

  • Les services à l'enfance et à la famille pour la plupart des enfants autochtones sont fournis dans le cadre des lois de la province ou du territoire où les enfants et les familles résident. 

  • Toutefois, le 1er janvier 2020, la Loi concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis est entrée en vigueur. Cette loi offre aux communautés autochtones la possibilité d'exercer leur compétence en matière de services à l'enfance et à la famille et définit les principes applicables, au niveau national, à la prestation de services à l'enfance et à la famille concernant les enfants autochtones.

  • Cet accord de coordination soutient le Code de soins conformes aux traditions des Wabaseemoong Independent Nations, qui a force de loi fédérale depuis le 8 janvier 2021. Le Code soutient l'exercice de la juridiction de Wabaseemoong sur les enfants et les familles de Wabaseemoong. L'accord décrit les rôles et les responsabilités de toutes les parties pour soutenir la coordination des services à l'enfance et à la famille. Il prévoit également des mécanismes pour aborder le financement des gouvernements fédéral et provincial afin de s'assurer que les ressources financières nécessaires sont en place.

  • En novembre 2020, le premier ministre a annoncé un financement de plus de 542 millions de dollars pour faire progresser l'engagement des Premières Nations, des Inuits et des Métis à élaborer conjointement la mise en œuvre de la loi, et pour aider les communautés et les groupes autochtones à renforcer leur capacité à établir leurs propres systèmes de services à l'enfance et à la famille. 

  • Ce financement vient appuyer les 3 milliards de dollars déjà investis pour améliorer le soutien financier du gouvernement du Canada aux services à l'enfance et à la famille des Premières Nations.

  • Dans le cadre du budget 2021, le gouvernement a investi un milliard de dollars supplémentaire sur cinq ans, dont 118,7 millions de dollars en cours, afin d'augmenter le financement des services à l'enfance et à la famille des Premières Nations. 

  • Dans le cadre de la stratégie de refonte de l'aide sociale à l'enfance de l'Ontario, la province a, depuis juillet 2020 :

    • investi environ 6 millions de dollars par an pour aider les Premières Nations, les Inuits et les Métis à élaborer et à mettre en œuvre leurs propres modèles de services à l'enfance et à la famille dirigés par des Autochtones, y compris ceux régis par les lois autochtones;
    • investi 10 millions de dollars pour la santé mentale, la toxicomanie et le soutien aux traumatismes dans le cadre de programmes communautaires dirigés par des Autochtones et conçus pour réduire la violence à l'égard des femmes autochtones, améliorer la guérison, la santé et le bien-être, et réduire la surreprésentation des enfants et des jeunes dans les systèmes de protection de l'enfance et de justice pour les jeunes;
    • investi 5,4 millions de dollars en financement annuel supplémentaire pour améliorer le programme de bien-être familial par le biais de la stratégie Vers le mieux-être du ministère de la Santé, portant le budget annuel total à 35,4 millions de dollars;
    • fourni un financement annuel de 5 millions de dollars pour améliorer l'accès aux soins conformes aux traditions, axés sur la prévention pour les enfants et les jeunes autochtones, afin que davantage d'enfants puissent rester près de leur foyer, de leur famille et de leur communauté.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour plus d'informations, les médias peuvent contacter

Alison Murphy
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre des Services aux Autochtones
Alison.Murphy@sac-isc.gc.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones du Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca  

Adolphus Cameron
Wabaseemoong Independent Nations
807-407-2097
Adolphus.cameron@wabashki.ca

Krystle Caputo
Cabinet de l'honorable Dr Merrilee Fullerton
Ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires de l'Ontario
Krystle.caputo@ontario.ca

Relations avec les médias
Ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires media.mccss@ontario.ca

Restez en contact

Participez à la conversation sur les peuples autochtones du Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @GCAutochtones

Ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires
Twitter : @enfantsON
Facebook : Services sociaux de l'Ontario

Twitter: @Min_IndServ

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués de presse et nos discours par flux RSS. Pour plus d'informations ou pour vous abonner, visitez www.isc.gc.ca/RSS.

Détails de la page

Date de modification :