Réduction de l’empreinte carbone des propriétés fédérales dans la région de la capitale nationale

Communiqué de presse

Le gouvernement du Canada publie une demande de propositions pour une feuille de route visant à réduire les émissions de carbone

Le 7 juin 2018 - Ottawa (Ontario) - Gouvernement du Canada

En 2017, la Stratégie pour un gouvernement vert s’est fixé un objectif ambitieux de réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le cadre des opérations fédérales d’ici 2050, et ce, afin d’atteindre les cibles du Canada pour un développement durable et environnemental.

En tant qu’un des plus importants propriétaires de biens immobiliers au Canada, le gouvernement a mis en œuvre un certain nombre d’initiatives pour réduire son empreinte carbone au moyen de la technologie des bâtiments intelligents, de l’élimination de l’éclairage fluorescent au profit d’un éclairage DEL plus efficace et de l’obligation de tenir compte du rendement en matière d’émissions de GES lors de la prise de décision relative aux investissements.

Afin de respecter la Stratégie pour un gouvernement vert, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), en collaboration avec le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, a publié une demande de propositions pour l’élaboration d’une feuille de route qui présentera la vision et le plan consistant à écologiser toutes les propriétés fédérales dans la région de la capitale nationale.

Les mesures prévues dans la feuille de route pourraient s’appliquer à tous les immeubles et toutes les propriétés appartenant au gouvernement, ou que loue ce dernier, à l’échelle du Canada.

Citations

« Des pratiques plus écologiques procurent des retombées environnementales, économiques et sociales pour tous les Canadiens, ce qui comprend l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’air ainsi que la réduction des frais de fonctionnement. C’est pourquoi notre gouvernement se penche de manière plus globale sur ses approches et ses activités afin d’être un chef de file dans la conception d’immeubles gouvernementaux plus efficients et plus durables. »

L’honorable Carla Qualtrough
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

« Nous sommes en mesure de créer une économie plus propre et innovatrice qui permet de réduire les émissions et de protéger l’environnement, en plus de favoriser la création d’emplois de qualité pour la classe moyenne. Si nous demandons aux Canadiens de collaborer avec nous pour combattre les changements climatiques, il est alors naturel que nous prêchions par l’exemple. Cette feuille de route aidera le gouvernement à réduire les émissions de GES dans le cadre de ses opérations et à rendre ses immeubles plus durables et résilients aux changements climatiques. »

L’honorable Scott Brison
Président du Conseil du Trésor

Faits en bref

  • Une entreprise devrait être sélectionnée à l’automne 2018, et la feuille de route devrait être présentée à l’automne 2019.

  • Le 24 juillet 2017, SPAC a annoncé une offre à commandes nationale pour la technologie des bâtiments intelligents qui vise à améliorer la gestion du rendement énergétique des immeubles fédéraux. La technologie recueille des données brutes des systèmes mécaniques et électriques, analyse ces données et utilise les résultats pour détecter les lacunes d’efficacité qui peuvent ensuite être corrigées sur-le-champ, ce qui permettra de réduire l’empreinte écologique du système et de réduire les coûts en énergie.

  • De plus, le 31 août 2017, le gouvernement du Canada a entrepris la prochaine étape de la réhabilitation et de l’écologisation de ses centrales de chauffage et de refroidissement dans la région de la capitale nationale en lançant un processus d’approvisionnement afin de déterminer les trois principaux partenaires privés pouvant présenter des propositions supérieures et novatrices.

  • La Stratégie pour un gouvernement vert est conforme aux programmes de développement durable de 2030 des Nations Unies et à la Stratégie fédérale de développement durable. La Stratégie appuie les objectifs de durabilité du Canada qui ont déjà été établis en vertu de l’Accord de Paris sur les changements climatiques et dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

  • La majorité des émissions fédérales de GES proviennent de l’énergie consommée par les immeubles du gouvernement du Canada (88 %) et son parc de véhicules (12 %).

Liens connexes

Personnes-ressources

Ashley Michnowski
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Carla Qualtrough
819-997-5421

Relations avec les médias
Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@tpsgc-pwgsc.gc.ca

Jean-Luc Ferland
Attaché de presse
Cabinet du président du Conseil du Trésor
613-369-3163

Relation avec les médias
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
613-369-9400
media@sct-tbs.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :