Le gouvernement du Canada attribue un contrat de soutien en service pour les turbines à gaz LM2500 de la classe Halifax

Communiqué de presse

Le 4 août 2021 - Gatineau (Québec) - Services publics et Approvisionnement Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, le gouvernement du Canada veille à ce que les membres de la Marine royale canadienne (MRC) disposent des navires sûrs et efficaces nécessaires pour protéger la souveraineté du Canada, tout en créant des emplois et en générant d’importantes retombées économiques pour les collectivités de tout le pays.      

À la suite d’un processus concurrentiel et ouvert, Services publics et Approvisionnement Canada, pour le compte de la Défense nationale, a attribué un contrat de 55 millions de dollars (62,15 millions de dollars, taxes comprises) à General Electric Canada Aviation Marine, d’Ottawa, en Ontario, pour le soutien en service des turbines à gaz LM2500 de la classe Halifax. L’entretien continu des turbines à gaz fait partie intégrante de toute la flotte de navires de la classe Halifax, et les turbines à gaz devront faire l’objet d’un soutien en service jusqu’à l’arrivée des navires de combat canadiens.  

Les frégates de la classe Halifax permettent d’assurer la surveillance et le contrôle des eaux canadiennes, de protéger la souveraineté du Canada, de faciliter les activités de recherche et de sauvetage à grande échelle et de fournir une aide d’urgence, au besoin. Les frégates opèrent aussi aux côtés des Nations Unies, de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord et de coalitions d’États alliés et sont intégrées à elles pour appuyer les opérations internationales de maintien de la paix et de la sécurité. Mises en service dans les années 1990, les frégates de classe Halifax construites au Canada ont été modernisées récemment afin qu’elles demeurent opérationnelles alors que le gouvernement du Canada continue de revitaliser l’industrie de la construction navale au pays et d’appuyer la MRC.

L’attribution de ce contrat s’inscrit dans le volet de réparation, de radoub et d’entretien de la Stratégie nationale de construction navale, qui vise à faire en sorte que le Canada dispose d’une flotte de navires sûrs et efficaces afin de servir et de protéger la population canadienne pour les années à venir, tout en offrant des occasions d’affaires continues aux chantiers navals et aux fournisseurs de partout au Canada.    

Citations

« Dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, le gouvernement du Canada continue d’assurer la durabilité et de faire l’entretien de la flotte actuelle de navires dont les membres de la Marine royale canadienne ont besoin pour s’acquitter de leur travail important sur les voies navigables du Canada et à l’étranger. Ce contrat de soutien en service permettra de créer et de maintenir des emplois ainsi que de générer de bonnes possibilités économiques pour les entreprises et la population canadienne. »

L’honorable Anita Anand
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement 

« Les frégates de la classe Halifax sont la pierre angulaire de la présence maritime du Canada, et contribuent aux opérations de paix et de sécurité au pays et dans le monde. Ce contrat de soutien en service garantira que l’appareil de propulsion principal à bord des navires est bien entretenu et efficace, et permettra à nos marins de continuer à accomplir leur travail important. »

L’honorable Harjit S. Sajjan
Ministre de la Défense nationale

 

Faits en bref

  • Entre 2008 et 2020, le gouvernement du Canada a mené à bien la modernisation de la flotte de 12 frégates de la classe Halifax de la MRC pour qu’elle puisse continuer de répondre aux besoins opérationnels changeants. 

  • La Politique des retombées industrielles et technologiques, y compris la proposition de valeur, ne s’applique pas à ce marché.

  • En juillet et en août 2019, Irving Shipbuilding Inc., Seaspan Victoria Shipyards Limited et Chantier Davie ont chacun obtenu un contrat de 500 millions de dollars pour la réalisation des travaux d’entretien sur le premier groupe de frégates de la classe Halifax du Canada.

  • Le 29 juillet 2020, le Canada a attribué un contrat de soutien en service à Fleetway Inc., de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le contrat, évalué à 72,6 millions de dollars pour les 6 premières années et qui comprend des options visant à en prolonger la durée d’au plus 22 ans, fournira une gamme complète de services de gestion des données techniques et de soutien technique des systèmes pour la flotte de navires de la classe Halifax de la MRC

  • Le 6 novembre 2020, le Canada a attribué un contrat de soutien en service à General Dynamics Mission Systems–Canada, d’Ottawa, en Ontario, pour les systèmes de combat de la classe Halifax de la flotte de 12 frégates. Ce contrat initial, d’une durée de 6 ans, est d’une valeur approximative de 182 millions de dollars (taxes comprises).

  • Les navires de combat canadiens remplaceront les frégates de la classe Halifax et les destroyers de la classe Iroquois mis hors service. La MRC disposera ainsi de navires modernes et performants pour surveiller et défendre les eaux canadiennes, continuer de contribuer aux opérations navales internationales pendant des décennies et déployer rapidement des forces navales crédibles dans le monde entier, dans un bref délai. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Cecely Roy
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Anita Anand
343-549-7293
cecely.roy@canada.ca

Relations avec les médias
Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@pwgsc-tpsgc.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :