Le gouvernement du Canada organise un exercice de déraillement de train dans le cadre de la formation offerte aux premiers intervenants

Communiqué de presse

Le 24 février 2017                      Lévis (Québec)

Les 25 et 26 février 2017, Transports Canada et le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada effectueront l’Exercice Athéna, lequel vise à améliorer les capacités d’intervention des premiers intervenants en cas d’incident impliquant un train transportant des liquides inflammables.

Les pompiers volontaires de régions rurales du Québec, surtout celle aux alentours de Lévis, participeront à cet exercice à grand déploiement. Celui-ci aura lieu à l’Institut maritime du Québec, comprendra une simulation de déraillement de train et permettra d’améliorer les connaissances et les techniques des premiers intervenants.

Ces intervenants seront mis au courant des nombreuses ressources à leur disposition en cas d’incident complexe par l’entremise du programme du Plan d’intervention d’urgence (PIU) de Transports Canada. Le PIU permet aux premiers intervenants non seulement de consulter des conseillers techniques et du personnel, mais aussi d’avoir accès à de l’équipement pour une intervention sur le terrain, au besoin. Transports Canada dispose aussi d’autres moyens pour les aider : le Guide des mesures d’urgence (GMU), des conseils de spécialistes des mesures correctives et un accès 24 heures sur 24 à la ligne d’urgence du Centre canadien d’urgence transport (CANUTEC).

Cet exercice est l’une de plusieurs activités mises en place par le gouvernement du Canada pour améliorer la sécurité publique à la suite du déraillement de train à Lac-Mégantic. Il s’agit d’une étape essentielle dans l’élaboration d’un programme de formation normalisé pour les premiers intervenants partout au pays. Un exercice connu sous le nom d’Exercice Vulcan a été effectué en Colombie-Britannique l’an dernier.


Citations

« La sécurité ferroviaire demeure ma priorité absolue. Le réseau de chemins de fer du Canada traverse de nombreuses collectivités rurales et en cas de déraillement, les pompiers volontaires sont souvent les premiers arrivés sur les lieux. Il est essentiel pour leur sécurité et pour la sécurité des collectivités qu’ils desservent, qu’ils aient suivi une formation appropriée pour intervenir en cas d’incident impliquant des liquides inflammables. En effet, les mesures qu’ils prendront seront cruciales pour réduire les répercussions d’un tel incident. Mon gouvernement est toujours déterminé à appuyer les collectivités le long des corridors ferroviaires du Canada et reconnaît la valeur de ces exercices. »

Marc Garneau, ministre des Transports

« Ayant déjà été un premier intervenant, je suis fier que Recherche et développement pour la défense Canada soit en mesure d’appuyer ces efforts importants visant à améliorer la capacité d’intervention des pompiers en cas d’incident impliquant un train transportant des liquides inflammables. Un tel échange d’information contribuera non seulement à améliorer la sécurité des collectivités au Canada, mais aussi à protéger les premiers intervenants et les autres personnes présentes dans de telles situations d’urgence. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

« Les tragédies récentes de déraillement de trains ont démontré à quel point il est essentiel pour les premiers intervenants et les membres de l’industrie d’avoir des systèmes en place afin de coordonner des interventions rapides lorsque des catastrophes se produisent. C’est pourquoi Sécurité publique Canada est fier d’appuyer la planification en cas de catastrophe et les exercices de formation, comme l’Exercice Athéna, par l’entremise du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité, en partenariat avec Recherche et développement pour la défense Canada. »

Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Les événements du 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic ont été extrêmement révélateurs. Chaque année, de plus en plus de liquides inflammables sont transportés par train, et les services d’incendie et d’urgence doivent être en mesure d’intervenir en cas de situations qui auparavant leur étaient inconnues. Le travail réalisé dans le cadre de l’Exercice Athéna nous fournira une autre occasion d’approfondir nos connaissances sur les liquides inflammables, les meilleures techniques d’intervention, l’évaluation de sites de déraillement, et surtout, sur la manière de collaborer efficacement sous un système de commandement commun. »

Ancien chef des pompiers, Denis Lauzon, Lac-Mégantic

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
Delphine.Denis@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
613-996-2353
1-866-377-0811 (sans frais)
mlo-blm@forces.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :