Le gouvernement du Canada présente de nouvelles mesures pour protéger les milieux marins et les collectivités côtières de l'Arctique canadien

Communiqué de presse

Le 27 août 2017             Cambridge Bay (Nunavut)

Pour les habitants des territoires du Nord canadien, le transport maritime est indispensable. Les navires apportent nourriture et autres biens importants, tout en offrant des occasions d’emploi d’une importance cruciale.  

En novembre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a lancé le Plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars. Cette stratégie nationale met en place un système de sécurité maritime parmi les meilleurs au monde qui offre des possibilités économiques aux Canadiens dès aujourd'hui, tout en protégeant nos côtes et la qualité de nos eaux pour les générations futures. Le Plan de protection des océans est le plus gros investissement jamais accordé pour protéger le littoral et les voies navigables du Canada.

Aujourd'hui, l'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé un investissement total de plus de 175 millions de dollars dans sept mesures visant à protéger les eaux arctiques dans le cadre du Plan de protections des océans. Voici en quoi consistent les mesures :

  • 94,3 millions de dollars sur cinq ans pour rendre le ravitaillement de l'Arctique plus sécuritaire et efficace grâce à une initiative d'investissements fédéraux dans l'équipement de sécurité et l'infrastructure maritime de base dans les collectivités nordiques;   
  • amélioration des partenariats entre le gouvernement du Canada, les Autochtones et les intervenants dans l’Arctique pour établir des couloirs de navigation à faible impact qui offrent l’infrastructure, le soutien à la navigation et les services d’intervention en cas d’urgence nécessaires à la sécurité du transport maritime, et qui respectent l’environnement, les cultures et les milieux naturels locaux;
  • 29,9 millions de dollars destinés à un nouveau complexe arctique pour le Programme national de surveillance aérienne à Iqaluit, au Nunavut, qui sera doté d’un hangar et d’un espace de travail, pour prévenir encore mieux les déversements et améliorer ce programme de Transports Canada dans l’Arctique canadien, lequel permet de surveiller de près le nombre grandissant de navires qui y circulent;
  • 21 millions de dollars sur cinq ans destinés au fonds de contribution pour la formation maritime de Transports Canada, lequel contribuera à améliorer et à développer la formation et les possibilités en transport maritime pour les groupes sous-représentés, comme les Autochtones, les habitants du Nord et les femmes de l’Arctique canadien;
  • 16,89 millions de dollars sur cinq ans pour établir le bureau de gestion des incidents de Transports Canada, lequel lui permettra de moderniser et de normaliser son processus d’intervention et d’encadrer la mise en œuvre du système de commandement en cas d’incident (outil d’intervention reconnu et utilisé à grande échelle), afin d’améliorer la capacité d’intervention du Ministère en situation d’urgence ainsi que la coordination continue avec les autres intervenants;
  • 13,4 millions de dollars sur cinq ans pour élargir le Programme de financement de la participation communautaire de Transports Canada, et ainsi, favoriser les partenariats avec les Autochtones et accroître leur participation aux décisions touchant le réseau de transport maritime du Canada;
  • développement continu de la Garde côtière auxiliaire canadienne pour l’Arctique (un ensemble de bénévoles entraînés pour intervenir avec leurs propres bateaux en cas d’incident en eaux canadiennes), afin d’améliorer notre capacité collective d’intervention à la suite d’incidents maritimes de tout genre.

Ces nouvelles mesures permettront aux territoires du Nord canadien d'être mieux outillés, dotés d’une meilleure réglementation et mieux préparés pour protéger leurs milieux marins et leurs collectivités côtières.


Citations

« Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a pris des mesures additionnelles pour protéger les côtes et les eaux de l'Arctique, et pour accroître la sécurité et la sûreté des activités maritimes de ravitaillement qui permettent de livrer jusqu'à 95 % des produits de consommation des collectivités nordiques. Ces mesures protégeront la région arctique du Canada pour les générations à venir, tout en offrant des occasions d’emploi d’une importance cruciale. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Notre gouvernement est fier de mettre en œuvre le Plan de protection des océans, un investissement sans précédent de 1,5 milliard de dollars visant à garder nos océans propres et sécuritaires. Ce plan permettra de développer la Garde côtière auxiliaire pour l’Arctique, surtout grâce à la participation des Autochtones. D’ailleurs, nous souhaitons instaurer une consultation continue dans le cadre de cet important projet. Il contribuera à accroître la capacité d’intervention d’urgence dans l’Arctique et offrira de réelles possibilités aux collectivités autochtones de protéger leurs milieux marins pour les générations futures. »

L’honorable Dominic LeBlanc
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • L'initiative d'investissements fédéraux dans l'équipement de sécurité et l'infrastructure maritime de base dans les collectivités nordiques permettra de financer l'équipement et l'infrastructure, ainsi que la formation pour l'utiliser et l'entretenir, ce qui rendra le ravitaillement plus sécuritaire dans les régions côtières du Nord.

  • Le Programme de financement de la participation communautaire permettra de fournir aux groupes autochtones, aux organismes sans but lucratif et aux collectivités locales admissibles un fonds maximal de 50 000 $ par bénéficiaire et par projet. Le financement aidera ces groupes à offrir une expertise et des connaissances sur le milieu, par exemple les conditions locales et les vulnérabilités de l'environnement, pour faciliter les activités visant à améliorer le réseau de transport maritime du Canada.    

  • L'amélioration des activités arctiques du Programme national de surveillance aérienne se traduira par de meilleurs rapports sur la présence de pollution, une plus grande capacité de recherche et sauvetage, et une meilleure surveillance des navires par satellite.

  • La Garde côtière canadienne a commencé à sélectionner des endroits dans l'Arctique pour établir le nouveau chapitre de sa division auxiliaire. Cette dernière comprendra jusqu'à huit nouveaux bateaux d’intervention d’utilité collective.

  • Le Plan de protection des océans permettra d’offrir de la formation et des emplois à long terme aux Autochtones d’un bout à l’autre du Canada, ce qui leur garantira un rôle important dans les interventions d’urgence et la gestion des voies navigables, et protégera leurs collectivités et moyens de subsistance, tout en répondant à leurs préoccupations relatives au transport maritime.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
Delphine.Denis@tc.gc.ca
 
Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca
Twitter : www.Twitter.com/MPO_DFO


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :