Le gouvernement du Canada investit dans l’évaluation des risques liés aux changements climatiques

Communiqué de presse

Le 13 octobre 2017 – Ottawa – Transports Canada    

Une grande partie des biens échangés au Canada sont transportés grâce à des actifs fédéraux, comme la Voie maritime du Saint-Laurent, les principaux ports et aéroports, ainsi que les postes frontaliers terrestres. Ces actifs sont vitaux pour la compétitivité commerciale et économique du pays. À l’ère des chaînes d’approvisionnement mondiales à circulation rapide, ils font partie d’un réseau de transport qui doit être fiable, efficace et résilient face à différents facteurs de stress, dont le climat et les conditions météorologiques.

C’est pourquoi le gouvernement du Canada investit jusqu’à 16,35 millions de dollars sur cinq ans dans l’initiative d’évaluation des risques liés aux actifs de transport, qui se penchera sur l’évaluation des risques liés aux changements climatiques pour les actifs de transport fédéraux. 

Cette initiative nous aidera à mieux cerner les risques liés aux changements climatiques pour les actifs de transport fédéraux et les solutions d’adaptation possibles qui pourraient être mises en œuvre. Les renseignements qui en découleront éclaireront les décisions en matière d’investissement et de gestion des actifs et contribueront à renforcer la résilience de ces actifs et à réduire les coûts futurs et les interruptions de service associés aux changements climatiques.

Cet investissement appuie les piliers d’adaptation et de résilience du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques ainsi que les objectifs de devenir un gouvernement à faible émission de carbone et comptant sur une infrastructure moderne et résiliente de la Stratégie fédérale de développement durable 2016-2019.

Citations

« Notre infrastructure de transport joue un rôle essentiel dans l’économie canadienne. C’est pourquoi nous prenons des mesures pour améliorer notre compréhension des risques et des vulnérabilités liés aux changements climatiques. Nous pourrons ainsi accroître la résilience de nos actifs fédéraux en matière de transport. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

Faits en bref

  • Le transport et l’entreposage sont des éléments importants pour l’économie canadienne, puisqu’ils représentaient 4,5 % du produit intérieur brut (PIB) total en 2016.

  • Les changements climatiques et les phénomènes météorologiques extrêmes peuvent endommager l’infrastructure de transport comme les routes, les ponts, les voies ferrées, les ports et les aéroports, ce qui peut entraîner de coûteux retards dans les déplacements et le transport et compromettre la sécurité de notre réseau de transport.

  • L’évaluation des risques liés aux changements climatiques fournira des renseignements fondamentaux sur les éléments d’infrastructure qui peuvent être vulnérables aux phénomènes climatiques et météorologiques dangereux. Les propriétaires d’actifs pourront ensuite utiliser ces renseignements pour déterminer les mesures à prendre et les stratégies à adopter et en établir la priorité afin d’améliorer la résilience et l’adaptabilité de leurs infrastructures et de leurs activités aux changements climatiques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
delphine.denis@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Recherche d'information connexe par mot-clés: TR Transport | Transports Canada | Canada | Transport et infrastructure | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :