Nouveaux investissements dans les relevés hydrographiques pour renforcer la sécurité de la navigation

Document d'information

La sécurité et le gagne-pain des navigateurs, des peuples autochtones et des collectivités côtières reposent grandement sur les relevés et les cartes hydrographiques. Les données recueillies dans le cadre de ces relevés, comme la profondeur de l’eau, les niveaux d’eau et les marées, aident à créer des cartes marines qui servent à assurer la sûreté de la navigation.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada investit près de 110 millions de dollars sur cinq ans pour les activités de cartographie et de relevé, qui aideront à rendre la navigation sécuritaire dans les secteurs clés. Dans le cadre de cette initiative, le Service hydrographique du Canada (SHC) cartographiera 23 ports commerciaux et des zones côtières hautement prioritaires le long des trois côtes du pays.

Le financement servira à renforcer les services hydrographiques et à livrer aux navigateurs des produits de navigation améliorés, comme des cartes électroniques de navigation à haute résolution et des données en temps réel sur les marées. Ce nouveau financement permettra au SHC d’accroître ses activités de relevé, ce qui comblera les lacunes importantes dans les secteurs critiques du pays où les données de navigation sont actuellement limitées et désuètes. L’Arctique, en particulier, profitera des données hydrographiques supplémentaires dans les secteurs clés sur lesquels on ne possède aucun renseignement ou pour lesquels les renseignements ne sont pas disponibles.

Jusqu’à maintenant, le SHC a effectué de nouveaux relevés dans huit ports de la Colombie-Britannique et du Québec. Il a également commencé à réaliser des relevés accélérés dans l’Arctique et les zones côtières à risque élevé d’une côte à l’autre du pays. Au cours des cinq prochaines années, le SHC continuera d’accroître ses activités de relevé dans l’Arctique, en Colombie-Britannique, au Québec, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l’Île-du-Prince-Édouard et dans les Grands Lacs. Des cartes et des produits de navigation fiables et dignes de confiance permettront une navigation plus sécuritaire et plus efficace.

Ces données renforceront la sécurité de la navigation dans les ports et les environs, rendant les zones à risque élevé plus sûres et réduisant le risque d’accident. Des données hydrographiques modernes permettront également d’obtenir une meilleure compréhension scientifique du fond marin et nous aideront à mieux protéger l’environnement.

À propos du Service hydrographique du Canada

Relevant de Pêches et Océans Canada, le Service hydrographique du Canada est chargé de cartographier le littoral le plus long du monde et plus de six millions de kilomètres carrés de plateau continental et d’eaux territoriales, y compris d’importantes voies navigables intérieures comme la voie maritime du Saint-Laurent.

Les activités du SHC continuent de renforcer nos connaissances des eaux canadiennes et fournissent des produits et des renseignements importants qui permettent d’assurer la sécurité de la navigation dans les voies navigables du Canada. Les données recueillies permettront d’obtenir des images à haute résolution de la profondeur, de la forme et de la structure des océans, des lacs et des rivières du Canada, et aideront à déterminer de manière plus précise les frontières maritimes du pays ainsi que sa souveraineté.

Le SHC continue d’utiliser les dernières technologies pour rendre les travaux réalisés aujourd’hui plus exhaustifs et plus exacts que jamais. Les relevés seront effectués à l’aide des technologies existantes et nouvelles, notamment à l’aide de sonars multifaisceaux, des nouvelles techniques de levé hydrographique aérien avec laser (Lidar – détection et télémétrie par ondes lumineuses) et de véhicules hydrographiques de surface automatisés, et utiliseront davantage les images satellites pour combler les lacunes en matière de données hydrographiques.

Ports hautement prioritaires – Calendrier de relevés
Port Calendrier prévu
Colombie-Britannique
Port Alberni 2017-2018 – TERMINÉ
Prince Rupert 2017-2018 – TERMINÉ
Stewart 2017-2018 – TERMINÉ
Vancouver (baie English) 2017-2018 – TERMINÉ
Squamish 2018-2019
Port Mcneill 2018-2019
Havre de Nanaimo 2018-2019
Deltaport 2018-2019
Rivière Campbell 2019-2020
Crofton 2019-2020
Chemainus 2019-2020
Esquimalt 2020-2021
Port de Victoria 2020-2021
Québec
Îles-de-la-Madeleine 2017-2018 – TERMINÉ
Havre-Saint-Pierre 2017-2018 – TERMINÉ
Port-Alfred (La Baie) 2017-2018 – TERMINÉ
Port-Cartier 2017-2018 – TERMINÉ
Sept-Îles (Pointe-Noire) 2018-2019
Baie-Comeau 2018-2019
Trois-Rivières 2018-2019
Nouveau-Brunswick
Saint John 2020-2021
Nouvelle-Écosse
Port Hawkesbury 2020-2021
Île-du-Prince-Édouard
Charlottetown 2018-2019

Mai 2018

Détails de la page

Date de modification :