Le gouvernement du Canada collabore avec les collectivités autochtones pour réduire le bruit sous-marin causé par les navires le long de la voie de navigation du projet Trans Mountain

Communiqué de presse

Le 8 septembre 2020      Vancouver (Colombie-Britannique)      Transports Canada

Le gouvernement du Canada reconnaît l’importance des connaissances traditionnelles et de l’expertise des peuples autochtones et des collectivités côtières pour la protection de nos côtes. En réponse aux préoccupations soulevées par les collectivités autochtones dans le cadre du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain (TMX), le gouvernement du Canada a lancé l’Initiative pour des navires silencieux, qui porte sur les répercussions du bruit sous-marin causé par les navires sur le milieu marin du Canada et les mammifères marins vulnérables, y compris l’épaulard résident du Sud.

Aujourd’hui, le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, a annoncé un financement pouvant atteindre 2,5 millions de dollars sur trois ans et destiné à 29 collectivités autochtones admissibles le long de la voie de navigation du projet Trans Mountain pour leur participation à l’Initiative pour des navires silencieux.

Les peuples autochtones admissibles qui suivent ont jusqu’au 25 novembre 2020 pour présenter une demande de financement en vue de leur participation :

  • La bande de Musqueam
  • La Première nation de Pauquachin
  • La nation Squamish
  • La bande indienne Scianew (Beecher Bay)
  • La Première nation de Tsawwassen*
  • La Première nation de Semiahmoo
  • La nation Tsleil-Waututh
  • La nation des Songhees (Lekwungen)
  • Les tribus Cowichan
  • La Première nation de Tsartlip
  • La Première nation Halalt
  • La Première nation de Tsawout
  • La Première nation du lac Cowichan
  • La Première nation de Tseycum
  • La Première nation de Lyackson
  • La Première nation des T’Sou-ke
  • La tribu de Penelakut
  • La Première nation de Ditidaht
  • La Première nation Snaw-Naw-as (Nanoose)
  • Les Premières nations Ka:’yu:’k’t’h’/Che:k’tles7et’h (Maa-nulth)*
  • La Première nation Snuneymuxw (Nanaimo)
  • Les Premières nations Huu-ay-aht (Maa-nulth)*
  • La Première nation de Stz’uminus (Chemainus)
  • La Première nation des Pacheedahts
  • La nation d’Esquimalt
  • La nation Toquaht (Maa-nulth)*
  • La nation de Malahat
  • La tribu d’Uchucklesaht (Maa-nulth)*
  • La Première nation d’Ucluelet (Maa-nulth)*
    *N.B. : Signataire de traité moderne

En participant à l’initiative, les peuples autochtones aideront à évaluer les technologies les plus prometteuses, la conception des navires, les rénovations et les pratiques opérationnelles pour réduire le bruit sous-marin causé par les navires. La participation des Autochtones augmentera également la capacité locale et la formation technique dans ces domaines.

Une séance d’information virtuelle avec les peuples autochtones admissibles aura lieu au début de septembre pour appuyer le processus de demande.

Citations

« Le milieu marin vulnérable du Canada, dont fait partie l’emblématique épaulard résident du Sud, mérite notre engagement continu à le préserver et à le protéger. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a lancé l’Initiative pour des navires silencieux afin de contrer les effets du bruit sous-marin causé par les navires. Nous invitons maintenant les peuples autochtones à transmettre leurs connaissances traditionnelles et à participer à la mise à l’essai de cette initiative, et nous avons hâte de collaborer avec eux pour protéger le milieu marin. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

Faits en bref

  • Les travaux de construction du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain ont débuté en décembre 2019. Ce projet sera un moteur important de l’économie canadienne qui fournira des emplois bien rémunérés, de la formation, une rémunération et des contrats aux peuples autochtones.

  • L’Initiative pour des navires silencieux est une initiative d’une durée de 5 ans dotée d’un budget de 26 millions de dollars, qui fait partie des consultations de la phase III du projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain. C’est l’une des huit mesures d’accommodement élaborées pour répondre aux préoccupations des peuples autochtones susceptibles d’être touchés.

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-314-0963
livia-marina.belcea@tc.gc.ca

Bureau des relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
(613) 993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :