Le ministre des Transports présente les efforts du Canada pour lutter contre les changements climatiques à la COP26

Communiqué de presse

Le 10 novembre 2021             Glasgow (Écosse)                  Transports Canada

Les changements climatiques dépassent les frontières, et ils représentent la plus grande menace à long terme de notre époque. Prendre des mesures pour s’attaquer aux changements climatiques et atténuer leurs impacts est non seulement nécessaire, mais il s’agit aussi d’une occasion. Il est essentiel de favoriser la collaboration avec les partenaires et de stimuler l’innovation dans le secteur des transports pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et faire en sorte que les générations futures puissent respirer de l’air plus pur et boire de l’eau plus propre.

L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports, est à Glasgow (Écosse) cette semaine dans le cadre des efforts du Canada pour nouer des partenariats afin d’agir de manière ambitieuse dans la lutte mondiale contre les changements climatiques. Nous marquons aujourd’hui la toute première Journée des transports à la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26).

Pour atteindre nos cibles climatiques, il est essentiel de reconnaître que le transport est une source de pollution et de stimuler l’adoption des véhicules zéro émission (VZE). Le ministre Alghabra a participé à une table ronde d’experts sur les véhicules zéro émission (VZE) afin de souligner l’importance d’une coopération mondiale pour atteindre des ventes de VZE à 100 %.

Pour le Canada, juillet 2021 a marqué une étape importante du programme Incitatifs pour les véhicules zéro émission (iZEV), car plus de 100 000 particuliers et entreprises au Canada avaient acheté ou loué un véhicule zéro émission admissible dans le cadre d’une offre visant à réduire leur empreinte carbone. Grâce à leur participation, ces particuliers et ces entreprises contribuent à réduire jusqu’à 352 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre par année, ce qui équivaut à alimenter plus de 991 000 foyers en électricité pendant un an.

Le ministre a aussi prononcé un discours lors d’un événement organisé par le Canada et l’Alliance internationale sur les véhicules zéro émission où des participants de partout dans le monde ont échangé sur leurs pratiques exemplaires pour accélérer la transition vers des véhicules zéro émission.

Le Canada a signé quatre déclarations pour nouer plus rapidement des partenariats internationaux en vue de lutter contre les changements climatiques en réduisant la pollution par le carbone dans le secteur des transports :

  1. la déclaration de Clydebank pour collaborer avec des partenaires afin d’établir des couloirs de transport maritime écologiques;
  2. la déclaration concernant les VZE visant à accélérer la transition complète vers des voitures et des camionnettes zéro émission à l’échelle mondiale d’ici 2040 et, au plus tard, en 2035 dans les grands marchés;
  3. le Protocole d’entente sur les véhicules moyens et lourds à zéro émission – un engagement international visant à trouver des moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre de ce secteur;
  4. la déclaration de l’Aviation Climate Ambition Coalition visant à renforcer la collaboration internationale pour faire progresser les mesures ambitieuses pour la réduction des émissions produites par l’aviation par l’entremise de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

De surcroît, le ministre Alghabra a rencontré plusieurs de ses homologues internationaux et a mis en évidence les domaines de coopération pour atténuer la pollution dans tous les secteurs des transports. Il a également discuté du soutien du Canada aux objectifs de l’Accord de Paris visant à limiter l’augmentation de la température planétaire à 1,5 °C et à s’attaquer à l’urgence climatique.

Citations

« Je suis fier d’observer ce niveau de collaboration à l’échelle internationale pour protéger notre planète et d’avoir l’occasion de faire connaître le plan ambitieux du Canada pour la transition vers des véhicules à zéro émission et pour faire un rapprochement entre nos pratiques exemplaires et celles de nos partenaires. Le gouvernement du Canada prend des mesures pour lutter contre les changements climatiques dans tous les secteurs de l’économie, y compris dans celui des transports. Cette semaine a été un bon rappel que nous pouvons lutter ensemble contre les changements climatiques. »

L’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports

Faits en bref

  • Accélérer la transition vers les véhicules zéro émission est essentiel à la création d’une économie verte. Cette accélération aidera l’économie canadienne à faire une transition vers un avenir plus propre, en faisant de l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050 une exigence prévue par la loi.

  • Les transports représentent le quart des émissions de gaz à effet de serre au Canada, dont près de la moitié provient des voitures et des camions légers. Le gouvernement du Canada met plus de véhicules zéro émission sur la route, ce qui peut réduire considérablement les émissions, particulièrement à long terme.

  • En avril 2021, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il rehausserait les cibles de réduction d’émissions conformément à l’Accord de Paris (connu sous le nom de « contribution déterminée à l’échelle nationale ») de 40 à 45 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030.

  • Pour bâtir une économie plus verte et aider le Canada à réaliser ses objectifs de réduction d’émissions, le gouvernement du Canada fixe une nouvelle cible obligatoire selon laquelle la totalité des véhicules légers neufs vendus sera des véhicules zéro émission d’ici 2035, devançant ainsi l’ancien objectif du Canada où la totalité des ventes devait être atteinte en 2040.

  • Le plan climatique renforcé du gouvernement du Canada, Un environnement sain et une économie saine, comprend des engagements tels que :

    • soutenir l’adoption des véhicules zéro émission par les Canadiens par l’entremise du programme Incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission et d’investissements dans des bornes de recharge partout au Canada;
    • harmoniser la réglementation avec les normes sur les émissions des véhicules nord-américaines les plus strictes pour les véhicules légers comme lourds;
    • entreprendre des consultations au sujet des mesures à prendre pour augmenter l’offre et la demande de véhicules moyens et lourds, travailler avec des partenaires pour étudier des choix qui peuvent faire progresser le camionnage à longue distance zéro émission, et améliorer les programmes de transport de marchandises verts;
    • travailler avec les partenaires des secteurs du transport ferroviaire, maritime et aérien pour accélérer le développement technologique et la mise en place de solutions commercialement viables tels que des carburants propres ainsi que de l’équipement et des capacités de recharge électrique dans les plaques tournantes aéroportuaires, portuaires et ferroviaires.

Liens connexes

Personnes-ressources

Allison St-Jean
Conseillère principale en communication et attachée de presse
Bureau de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports, Ottawa
Allison.St-Jean@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :