Le ministre Alghabra annonce des investissements dans la première stratégie sur les minéraux critiques du Canada

Communiqué de presse

20 avril 2022     Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)

Par l’intermédiaire du budget de 2022 : Un plan pour faire croître notre économie et rendre la vie plus abordable, le gouvernement du Canada fait des investissements ciblés et responsables pour créer de bons emplois, lutter contre les changements climatiques et bâtir un avenir économique plus fort pour tous les Canadiens.

Aujourd’hui, le ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, a annoncé des investissements visant à améliorer la capacité de l’industrie minière du Canada à fournir les minéraux et les métaux nécessaires à l’atteinte de l’objectif de carboneutralité d’ici 2050.

Alors qu’il se trouve devant les défis posés par le changement climatique, les changements technologiques et une économie mondiale en pleine évolution, le succès économique du Canada exige des actions ciblées et entreprises de concert. Le fonds de croissance du Canada sera un nouveau mécanisme d’investissement public qui sera exploité de façon indépendante du gouvernement fédéral. Le fonds sera capitalisé au départ à l’aide de 15 milliards de dollars sur les cinq prochaines années, et il aidera à attirer des investissements considérables du secteur privé afin d’atteindre des objectifs importants en matière de politique économique nationale.

Dans le budget de 2022, le gouvernement fédéral propose d’importants investissements, tout en travaillant en étroite collaboration avec les groupes autochtones, pour contribuer à la création d’une chaîne nationale des véhicules zéro émission. Ils garantiront également la place du Canada dans les chaînes d’approvisionnement importantes avec d’autres pays et mettront en œuvre une stratégie des minéraux critiques juste et durable.

Au total, le budget de 2022 propose de fournir jusqu’à 3,8 milliards de dollars d’aide sur huit ans à compter de 2022-2023 afin de mettre en œuvre la première stratégie sur les minéraux critiques du Canada. Le budget ferait ce qui suit :

  • Investir 80 millions de dollars dans des programmes publics des sciences de la Terre et d’exploration, pour aider à trouver la prochaine génération de gisements de minéraux critiques;
  • Doubler le crédit d’impôt pour l’exploration minière dédié aux minéraux critiques ciblés, dont le nickel, le cuivre, le cobalt, les éléments des terres rares et l’uranium;
  • Allouer 1,5 milliard de dollars à de nouveaux investissements en infrastructures pour lancer de nouveaux projets miniers dans des régions critiques, comme celles du Cercle de feu;
  • Investir 1,5 milliard de dollars dans de nouveaux projets de minéraux critiques, en mettant l’accent sur le traitement des minerais, la fabrication de matériaux, et le recyclage de produits minéraux et métalliques clés au sein de la chaîne d’approvisionnement en batteries et en éléments des terres rares;
  • Investir 144 millions de dollars dans la recherche et le développement en minéraux critiques, pour appuyer les pratiques responsables d’extraction et de traitement de ces minéraux;
  • Renouveler le Centre d’excellence sur les minéraux critiques pour trois autres années grâce à une allocation de 10 millions de dollars;
  • Ajouter 40 millions de dollars pour appuyer les processus réglementaires dans le Nord en ce qui a trait à l’examen et à la délivrance de permis pour des projets de minéraux critiques;
  • Investir 70 millions de dollars dans des partenariats mondiaux pour promouvoir l’excellence du Canada dans le secteur minier.

Le budget de 2022 propose également un financement important afin de faire du Canada une destination plus attrayante pour les investissements en minéraux critiques et de conclure des ententes de valeur qui augmenteraient la production de biens comme les véhicules électriques et les batteries. Il propose de faire ce qui suit :

  • Fournir jusqu’à 1 milliard de dollars sur six ans, à compter de 2024-2025, au Fonds stratégique pour l’innovation;
  • Fournir 1,5 milliard en mesure d’aide aux projets de minéraux critiques, en accordant la priorité aux demandes concernant la fabrication, la transformation et le recyclage;
  • Appuyer des projets innovateurs par l’intermédiaire du Fonds stratégique pour l’innovation, ce qui complétera d’autres investissements proposés dans le secteur, dont l’investissement proposé de 1,5 milliard de dollars dans les infrastructures;
  • Étudier les possibilités d’appuyer la croissance de l’industrie des panneaux solaires par l’intermédiaire de ces investissements.

Citations

« Le budget de 2022 vise à faire croître notre économie, à créer de bons emplois et à bâtir un Canada où personne n’est laissé pour compte. Notre plan est responsable et réfléchi, et il se traduira par un plus grand nombre de logements et d’emplois bien rémunérés pour les Canadiens, un air plus pur et une eau plus propre pour nos enfants et une économie plus forte et plus résiliente pour les années à venir. »

L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

« Nous voulons tous que les Canadiens aient un meilleur avenir. En mettant en œuvre la première stratégie sur les minéraux critiques du Canada, nous investissons dans la capacité de notre industrie minière à fournir les minéraux et les métaux nécessaires à l’atteinte de l’objectif de carboneutralité d’ici 2050. Nous ferons croître notre économie, créerons de milliers de bons emplois et ferons du Canada un maillon vital de l’industrie mondiale des minéraux critiques en pleine croissance, tout en améliorant l’environnement. »

L’honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

« Le changement climatique représente à la fois le défi et l’avenue de développement économique de notre époque. Le secteur miier jour un rôle essentiel dans l’approvisionnement en minéraux et en métaux pour les batteries et les autres technologies dont une économie propre a besoin. C’est pourquoi le budget de 2022 propose des changements majeurs dans ce secteur, qui sont opportuns tant pour la planète que pour l’économie. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

Faits en bref

  • Les minéraux critiques sont au cœur des principales industries mondiales comme les technologies propres, les soins de santé, l’aérospatiale et l’informatique. Ils sont utilisés dans les téléphones et les ordinateurs, ainsi que dans les voitures.

  • Les minéraux critiques sont déjà essentiels à l’économie mondiale et continueront d’être encore plus en demande dans les années à venir.

  • Les projets de minéraux critiques sont dispendieux et comportent un ensemble unique de défis, qui peuvent souvent inclure des lieux éloignés, la fluctuation des prix et les laborieux processus réglementaires. Le budget de 2022 propose des investissements à faire croître l’industrie des minéraux critiques et à garantir l’accès aux bons emplois de l’avenir dans le secteur des ressources.

Produits connexes

Personnes-ressources

Laurel Lennox
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports, Ottawa
Laurel.Lennox@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :