Le gouvernement du Canada collabore avec des partenaires de l’industrie du transport aérien pour faire avancer la réduction des temps d’attente dans les aéroports canadiens

Déclaration

Le 15 juillet 2022                       Ottawa              Transports Canada

Le ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, le ministre de la Santé, l’honorable Jean-Yves Duclos, le ministre de la Sécurité publique, l’honorable Marco Mendicino, et le ministre du Tourisme et ministre associé des Finances, l’honorable Randy Boissonnault, ont publié aujourd’hui cette mise à jour pour faire le point sur les progrès que le gouvernement du Canada et les partenaires du secteur réalisent pour réduire les temps d’attente et la congestion dans les aéroports canadiens.

Le ministre Alghabra continue de rencontrer les hautes directions des aéroports et des transporteurs aériens de toutes tailles partout au pays pour s’assurer de la continuité de la collaboration afin d’aider à réduire les retards et assurer un déplacement continu des voyageurs. Cette semaine seulement, le ministre Alghabra a rencontré les directions des aéroports de London, Windsor et Winnipeg.

Dernières données

  • Au cours de la semaine du 7 au 13 juillet, les aéroports du Canada ont continué de constater qu’environ 80 % des passagers ont été contrôlés par l’ACSTA, en dépit d’un nombre de passagers plus élevé.
  • L’aéroport international de Calgary et l’aéroport international Toronto Pearson ont conservé les progrès effectués depuis le début de mai, en ayant contrôlé respectivement 85 % et près de 80 % des passagers en moins de 15 minutes.
  • À l’aéroport international de Vancouver et à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, respectivement, environ 75 % et 68 % des passagers ont été contrôlés en moins de 15 minutes.
  • Seul un petit nombre de passagers (moins de 2 % dans l’ensemble des aéroports) ont attendu plus de 45 minutes avant d’être contrôlés.

Derniers faits saillants

  • Le nombre d’agents de contrôle à l’aéroport international Toronto Pearson et à l’aéroport international de Vancouver dépasse maintenant 100 % du niveau ciblé pour cet été, et les efforts visant à accroître les niveaux de dotation du personnel de contrôle dans tous les aéroports se poursuivent.
  • L’Office des transports du Canada a élaboré une nouvelle ressource contenant des renseignements pour aider les passagers qui éprouvent des problèmes d’annulation de vol, de retard ou de perte de bagages pendant leur voyage.
  • Les voyageurs qui arrivent à l’aéroport international Toronto Pearson et à l’aéroport international de Vancouver peuvent maintenant gagner du temps en utilisant la fonction optionnelle de Déclaration de l’ASFC faite à l’avance dans ArriveCAN pour soumettre leur déclaration de douane et d’immigration avant l’arrivée. Cette fonction sera étendue à d’autres aéroports à l’avenir, dont l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal cet été.
  • Le 19 juillet 2022, le dépistage aléatoire obligatoire reprendra, hors site, pour les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent par voie aérienne dans les quatre plus grands aéroports du pays (Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal). Il n’y aura pas de dépistage effectué à l’intérieur des aéroports. Le déplacement du dépistage à l’extérieur des aéroports appuiera le dépistage des voyageurs qui arrivent par voie aérienne, afin de surveiller les nouveaux variants préoccupants ou les changements de la situation épidémiologique et d’y réagir rapidement sans perturber le flux de passagers à travers les aéroports.

Le gouvernement du Canada et des partenaires de l’industrie du transport aérien continuent d’ajouter des ressources et de simplifier les processus dans le but d’atténuer la congestion et d’aider à assurer un déplacement continu des voyageurs, dont ce qui suit :

Augmentation du nombre d’employés

Le personnel de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) :

  • Le nombre d’agents de contrôle embauchés par l’ACSTA à l’aéroport international Toronto Pearson et à l’aéroport international de Vancouver dépasse maintenant tous les besoins ciblés pour cet été en fonction de la circulation prévue. Les efforts visant à accroître les niveaux de dotation du personnel de contrôle dans tous les aéroports se poursuivent.

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) :

  • L’ASFC augmente la disponibilité des agents et réembauche des agents retraités à titre occasionnel. De plus, les agents étudiants des services frontaliers supplémentaires sont maintenant en poste.
  • L’Administration aéroportuaire du Grand Toronto collabore avec l’ASFC pour mettre plus de bornes et de portes électroniques à la disposition des voyageurs dans les salles des douanes de l’aéroport international Toronto Pearson.

Nouveaux services

Le nouveau groupe d’intervention sur les services aux Canadiens :

  • Le 25 juin 2022, le premier ministre Trudeau a annoncé la création d’un nouveau groupe d’intervention pour améliorer le traitement des demandes de passeports et d’immigration, et pour surveiller la situation dans les aéroports canadiens.

Une nouvelle ressource pour les passagers :

  • L’Office des transports du Canada a élaboré une nouvelle ressource contenant des renseignements pour aider les passagers qui éprouvent des problèmes d’annulation de vol, de retard ou de perte de bagages pendant leur voyage.

Services simplifiés

Les améliorations à ArriveCAN :

  • Le gouvernement du Canada continue d’apporter des améliorations à ArriveCAN pour le rendre plus rapide et offrir aux voyageurs des options additionnelles qu’ils pourront utiliser.
    • Les voyageurs qui arrivent à l’aéroport international Toronto Pearson et à l’aéroport international de Vancouver peuvent gagner du temps en utilisant la fonction optionnelle de Déclaration de l’ASFC faite à l’avance pour soumettre leur déclaration de douane avant l’arrivée. Cette fonction sera étendue à d’autres aéroports à l’avenir, dont l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal cet été.
      • Les données provisoires relatives à l’utilisation montrent un gain de rapidité de 30 % quant au temps passé à une borne lorsque les voyageurs utilisent ArriveCAN pour faire une déclaration à l’avance plutôt qu’à l’arrivée, ce qui réduit d’environ 40 secondes une transaction de deux minutes. En raison des milliers de voyageurs qui passent par l’aéroport international Toronto Pearson et qui utilisent la fonction optionnelle de Déclaration de l’ASFC faite à l’avance dans ArriveCAN, cela peut permettre de gagner des heures de traitement chaque jour.
    • Les grands voyageurs sont également invités à utiliser la fonction « voyageur enregistré » d’ArriveCAN. Elle permet de sauvegarder les documents de voyage et les preuves de vaccination dans ArriveCAN afin de les réutiliser lors d’autres voyages.
    • À compter du 28 juin, les voyageurs reçoivent un document numérique qui explique leurs exigences d’entrée et après la frontière, selon leur soumission ArriveCAN. Ainsi, ils pourront accéder facilement et rapidement aux renseignements les plus récents sur les mesures relatives à la santé et aux voyages.

La conformité aux exigences liées à ArriveCAN :

  • Le 27 juin, Transports Canada a mis à jour son Arrêté d’urgence visant certaines exigences relatives à l’aviation civile en raison de la COVID-19 pour permettre au Ministère d’imposer des obligations supplémentaires aux transporteurs aériens qui ont des cas répétés du même vol avec des niveaux élevés de non-conformité aux exigences liées à ArriveCAN. Ces obligations supplémentaires, y compris l’obligation de signaler les cas de non-conformité potentiels peu après le décollage, appuieront les efforts continus d’application de la loi que déploie l’Agence de la santé publique du Canada à l’égard des voyageurs non conformes, en particulier ceux qui refusent de se conformer.

Le dépistage aléatoire obligatoire

Le 11 juin, le gouvernement du Canada a suspendu temporairement le dépistage aléatoire obligatoire pour les personnes qui entrent au Canada par voie aérienne, et ce, afin de faire la transition vers le dépistage des voyageurs aériens à l’extérieur des aéroports et de simplifier la circulation des passagers. À compter du 19 juillet 2022, le dépistage aléatoire obligatoire reprendra, hors site, pour les voyageurs entièrement vaccinés qui arrivent par voie aérienne aux quatre aéroports les plus importants du pays, soit ceux de Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal.

  • Tous les tests de dépistage des voyageurs aériens, aussi bien pour les personnes qui sont considérées comme entièrement vaccinées que celles qui ne sont pas entièrement vaccinées ou non vaccinées, seront effectués à l’extérieur des aéroports, soit en prenant un rendez-vous en personne à l’emplacement de l’un des fournisseurs de tests ou de l’une des pharmacies sélectionnées, soit en prenant un rendez-vous virtuel pour effectuer un test d’autodépistage. Les voyageurs qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, à moins d’être exemptés, doivent continuer les dépistages le jour 1 et le jour 8 de leur période de quarantaine obligatoire de 14 jours.
  • Les voyageurs aériens qui sont considérés comme entièrement vaccinés et qui sont sélectionnés pour un dépistage aléatoire obligatoire, ainsi que les voyageurs aériens qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, recevront un avis par courriel dans les 15 minutes suivant la production de leur déclaration de douane. Le courriel contiendra des renseignements pour les aider à organiser leur test avec un fournisseur de tests de leur région.

Collaboration avec les partenaires de l’industrie du transport aérien

Le ministre Alghabra continue de rencontrer la haute direction des aéroports et des transporteurs aériens de toutes tailles partout au pays

  • Le lundi 11 juillet, le ministre Alghabra a rencontré le PDG de l’aéroport international de London pour discuter de la façon dont ils travaillent à lutter contre la congestion et à trouver des solutions pour leurs voyageurs.
  • Le mardi 12 juillet, le ministre Alghabra a rencontré le PDG de l’aéroport international de Windsor pour discuter de ce que fait l’équipe de cet aéroport pour réduire les retards et les goulots d’étranglement pour les voyageurs dans leur région.
  • Plus tard dans la journée, le ministre Alghabra a également visité la tour de contrôle de la circulation aérienne de NAV CANADA à l’aéroport international de Windsor. L’été dernier, NAV CANADA a annoncé que la tour de contrôle de la circulation aérienne de l’aéroport international de Windsor demeurerait ouverte. Le ministre a vu de ses propres yeux l’importance de la tour pour l’aéroport et la communauté qu’il dessert, et il a remercié les travailleurs de leurs efforts inlassables pour préserver la sécurité à l’aéroport.
  • Le mercredi 13 juillet, le ministre Alghabra a rencontré le PDG de l’aéroport international de Winnipeg pour discuter des solutions qu’ils mettent en œuvre pour réduire la congestion et les temps d’attente pour les voyageurs.
  • Le jeudi 14 juillet, le ministre Alghabra a rencontré le président et chef de la direction de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien et a reçu une mise à jour sur les temps d’attente dans les aéroports canadiens et sur les efforts qu’ils déploient pour renforcer les niveaux de dotation à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal et d’autres aéroports de partout au pays.

Nous réalisons des progrès, mais il reste des défis à relever. Nous continuons de travailler avec nos partenaires de l’industrie du transport aérien pour atténuer la congestion et réduire les retards dans le réseau de transport et pour rendre compte de nos avancées aux Canadiens.

Personnes-ressources

Laurel Lennox
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports, Ottawa
Laurel.Lennox@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :