Assurance vie

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Décider si vous avez besoin de l'assurance vie

L’assurance vie peut aider vos proches à faire face aux répercussions financières de votre décès.

Les prestations de décès reçues d’une police d’assurance vie sont des montants globaux, libres d’impôt, qui peuvent être utilisés pour :

  • remplacer votre revenu afin que votre famille conserve son niveau de vie
  • répondre aux besoins de votre enfant ou des membres de votre famille à charge
  • payer les frais funéraires
  • rembourser vos dettes
  • faire un don à une organisation de bienfaisance

Vous pouvez également choisir de laisser la somme d’argent à votre succession ou à une fiducie.

Assurance vie temporaire

L’assurance vie temporaire verse des prestations de décès si la personne assurée décède au cours au cours d’une période déterminée ou avant d’atteindre un certain âge.

La durée de votre protection peut être pour :

  • une période fixe, comme une durée de 15 ou de 20 ans
  • jusqu’à ce que vous atteignez un certain âge, comme 65 ans

Si vous décédez pendant la durée de votre police, vos bénéficiaires reçoivent des prestations de décès. Lorsque la période visée par la police prend fin, la protection cesse, et les bénéficiaires ne reçoivent aucun paiement.

La plupart des polices d’assurance vie temporaire n’inclut pas de valeur de rachat. Cela signifie que vous ne pouvez pas l’utiliser comme garantie pour faire un emprunt, et que vous ne recevez pas d’argent si vous l’annulez. Certaines polices d’assurance vie temporaire peuvent être renouvelées.

Règle générale, votre compagnie d’assurance établit vos primes, ou les frais que vous payez, pour la durée du contrat. Vos primes peuvent augmenter lorsque vous renouvelez votre police. Par exemple, les primes augmentent tous les 5 ans lorsqu’une police est renouvelable tous les 5 ans.

Si vous ne payez pas vos primes, votre compagnie d’assurance peut annuler votre police.

Les primes de l’assurance temporaire sont habituellement moins élevées que celles de l’assurance permanente, lorsque vous achetez la police la première fois.

Assurance vie temporaire pour les couples

Lorsque vous pensez à acheter une assurance vie en tant que couple, examinez la protection dont vous bénéficiez peut-être déjà, soit au travail ou dans des polices que vous avez déjà achetées lorsque vous étiez célibataire.

Si vous décidez d’acheter une assurance, assurez-vous de tenir compte de toutes les options qui s’offrent à vous à titre de couple. Pensez aux avantages et aux inconvénients de chaque option.

Assurance conjointe payable au premier décès

  • Assure deux personnes en vertu d’une police conjointe
  • Verse des prestations de décès lorsque le premier conjoint décède
  • Donne à chaque partenaire la même protection
  • Coûte habituellement moins cher que deux polices individuelles identiques
  • Parfois moins souple que des polices individuelles en cas de séparation ou de divorce
  • Peut parfois ne pas être divisée
  • Verse habituellement qu’une prestation de décès, donc en cas de décès d’un partenaire, l’autre partenaire doit demander une nouvelle police pour continuer d’être protégé

L'assurance individuelle temporaire

  • Donne à chaque partenaire sa propre police
  • Donne à chaque partenaire son propre montant de protection
  • Coûte habituellement plus cher qu’une police conjointe payable au premier décès
  • Permet de changer de bénéficiaire relativement facilement, ce qui peut être nécessaire en cas de séparation ou de divorce

Assurance vie permanente

L’assurance vie permanente offre une protection tout au long de votre vie. Vos survivants reçoivent des prestations de décès, peu importe le moment de votre décès si votre police est en vigueur.

Les polices d’assurance vie permanente accumulent habituellement une valeur de rachat. Cela signifie que vous obtenez une valeur de rachat (moins que le montant que vous payez en primes pour les coûts de l’assurance) si vous annulez votre police.

Vous pouvez être en mesure de l’utiliser pour obtenir un prêt ou l’utiliser pour garantir un prêt. Si vous utilisez la valeur de rachat et ne remboursez pas le prêt, cela peut réduire le montant d’argent que vos bénéficiaires reçoivent au moment de votre décès ou la valeur de rachat que vous pouvez obtenir si vous annulez la police.

Assurance vie entière

L’assurance vie entière est un type d’assurance permanente qui vous protège tout au long de votre vie.

Vos primes restent les mêmes alors que vous vieillissez. Votre police comporte souvent une valeur de rachat minimale garantie.

Assurance vie universelle

L’assurance vie universelle est une assurance permanente qui comprend une assurance vie et un compte d’investissement. Le compte d’investissement a une valeur de rachat. Il se peut que les retraits et les emprunts soient permis.

La prestation de décès et la valeur de rachat de votre compte d’investissement peuvent augmenter ou diminuer selon :

  • les types d’investissements que vous avez choisis d’avoir dans votre compte
  • le rendement de ces investissements

Vous pouvez également choisir de quelle façon vos primes sont investies. Vous pouvez augmenter ou réduire le montant de vos primes selon les limites indiquées dans votre police d’assurance. Toutefois, le montant de vos primes peut augmenter si le rendement des investissements que vous avez choisis baisse.

Désignation d’un bénéficiaire

Un bénéficiaire est une personne que vous nommez pour recevoir les prestations de votre police d’assurance au moment de votre décès. Vous pouvez nommer votre conjoint, un membre de votre famille, un ami ou une organisation de bienfaisance, comme bénéficiaire de votre police d’assurance vie. Si vous ne nommez pas un bénéficiaire, la prestation est versée à votre succession.

Vous pouvez nommer plus d’un bénéficiaire de votre police d’assurance vie. Si vous le faites, la compagnie d’assurance répartit la prestation de décès entre eux. Vous pouvez attribuer des proportions différentes de vos prestations d’assurance vie à chaque bénéficiaire.

S'il s'agit d'unbénéficiaire révocable, vous pouvez à tout moment changer le bénéficiaire sans en informer ce dernier.

S'il s'agit d'unbénéficiaire irrévocable, le titulaire de la police doit avoir le consentement par écrit du bénéficiaire avant d’apporter des changements concernant le bénéficiaire.

Si vous habitez au Québec et que vous désignez votre conjoint comme bénéficiaire, la désignation est automatiquement irrévocable. Au Québec, vous devez rendre la désignation expressément révocable lorsque vous désignez votre conjoint pour la première fois.

Désigner un bénéficiaire qui n’a pas atteint l’âge légal

Si, au moment de votre décès, le bénéficiaire que vous avez désigné n’a pas atteint l’âge légal, vous pouvez établir une fiducie et désigner un fiduciaire ou un administrateur. Cette personne peut détenir en fiducie le montant de la prestation de décès au nom du bénéficiaire mineur.

Si vous ne désignez pas un fiduciaire ou un administrateur, la prestation de décès, et les intérêts qu’elle accumule, est détenue en fiducie par la province ou le territoire. Elle est versée au bénéficiaire lorsqu’il atteint l’âge légal. Consultez un avocat ou un conseiller financier pour obtenir d'autres détails.

Désigner votre succession à titre de bénéficiaire

Si vous ne désignez pas de bénéficiaire, votre succession est votre bénéficiaire par défaut. Le montant de la prestation de décès fait partie de votre succession et fait l’objet du droit de succession. Ce montant peut faire l’objet de réclamations de la part de vos créanciers pour rembourser vos dettes.

Si vous désignez votre succession comme bénéficiaire :

  • la prestation de décès fait partie de votre succession
  • la prestation de décès est attribuée conformément aux dispositions de votre testament
  • la somme en question est imposable au moment du règlement de la succession

Comment désigner un bénéficiaire

Il est important de désigner un bénéficiaire pour chaque police d’assurance vie que vous achetez. Si vous ne le faites pas, votre assureur conclura que votre bénéficiaire par défaut est votre succession.

Vous pouvez penser à désigner un bénéficiaire secondaire ou subsidiaire. Il s’agit de la ou des personnes qui toucheront le produit de l’assurance vie si le bénéficiaire désigné décède avant vous ou en même temps que vous.

Il est bon de revoir de temps à autre vos désignations de bénéficiaires et de les mettre à jour au besoin.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :