4.1.4 Les « bonnes dettes » et les « mauvaises dettes »

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Même si ce n'est ni bon ni mauvais d'emprunter de l'argent, les experts financiers font souvent la distinction entre les « bonnes dettes » et les « mauvaises dettes ».

  • Une bonne dette est un investissement dans quelque chose qui prend de la valeur ou qui est profitable à long terme. Voici quelques exemples : un prêt hypothécaire pour une maison; un prêt pour des études en vue d'une carrière; un prêt pour lancer une entreprise; un achat bénéfique pour votre travail ou votre santé.
  • Si vous empruntez pour acheter quelque chose dont la valeur diminue immédiatement ou dont vous ne pouvez pas effectuer le remboursement au complet et à temps (ce qui occasionne des frais d'intérêt et un endettement plus élevé), il s'agit d'une mauvaise dette. Voici quelques exemples : un achat fait avec une carte de crédit de magasin ayant un taux d'intérêt élevé; un prêt personnel pour payer des dépenses mensuelles courantes; tout achat qui n'est pas vraiment nécessaire ou utile.

N'oubliez pas qu'une dette peut être « bonne » ou « mauvaise » selon les circonstances. Par exemple, un prêt hypothécaire est habituellement considéré comme une bonne dette parce qu'il permet d'investir dans une propriété dont la valeur devrait augmenter. Toutefois, il pourrait s'agir d'une mauvaise dette si vous n'êtes pas capable d'effectuer les paiements de remboursement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :