Mise à jour de l'ACIA sur les emballages de semences non sollicités

Déclaration

Le 6 août 2020 – Ottawa (Ontario)

L'Agence canadienne d'inspection des aliments s'est engagée à protéger la santé des ressources végétales du Canada, notre environnement et notre économie.

À ce jour, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a reçu des rapports de plus de 750 personnes dans toutes les provinces canadiennes qui ont reçu des emballages non sollicités de semences inconnues. Aucun cas de semences non sollicitées n'a été signalé dans les territoires.

En collaboration avec le public canadien, l'ACIA continue de recueillir des renseignements sur ces emballages de semences non sollicités, y compris des renseignements sur le contenu, sur l'expéditeur, sur l'adresse de retour (le cas échéant), sur le cachet postal et sur la manière dont l'emballage a été étiqueté.

Les renseignements que l'ACIA a recueillis à ce jour comprennent :

  • Le cachet de la poste des emballages indique que ceux-ci proviennent de plusieurs pays différents et bon nombre sont déclarés comme des jouets ou des bijoux. Il est donc difficile de déterminer les emballages qui contiennent des semences lorsqu'ils arrivent au pays.
  • Les semences proviennent d'un éventail d'espèces végétales, dont la tomate, la fraise, la rose et les agrumes, ainsi que de certaines semences de mauvaises herbes communes au Canada (par exemple, la bourse-à-pasteur et la sagesse-des-chirurgiens).
  • Selon les inspections visuelles effectuées à ce jour, les semences semblent présenter un faible risque, mais les Canadiens sont avertis de ne pas planter ces semences d'origine inconnue.

On ne sait toujours pas pourquoi certains Canadiens reçoivent les semences, ou qui expédie celles-ci, mais certains des destinataires disent avoir commandé des semences en ligne par le passé.

L'ACIA envisage toutes les options, y compris la possibilité qu'une entreprise de commerce électronique tente de stimuler ses ventes en ligne envoyant des produits non sollicités à des consommateurs et en publiant de faux commentaires positifs, ce qui est également connu sous le nom de « brushing ».

L'ACIA continue de travailler avec l'Agence des services frontaliers du Canada et avec Postes Canada, ainsi qu'avec ses partenaires internationaux, afin de déterminer les origines des semences et d'arrêter le flux de semences non sollicitées au Canada.

L'ACIA demande aux Canadiens qui reçoivent des semences qu'ils n'ont pas commandées de faire ce qui suit :

  • Mettre les semences, l'emballage et l'étiquette postale dans un sac scellé à l'intérieur d'un deuxième sac scellé.
  • De les signaler à un bureau régional de l'ACIA.
  • D'attendre d'autres directives de l'ACIA.
  • D'éviter de planter, de rincer ou de composter les semences afin d'éviter qu'elles germent et se répandent.

Étapes supplémentaires :

  • Si vous n'avez plus les semences, mais que vous avez toujours l'emballage, veuillez le mettre de côté et le signaler à l'ACIA.
  • Si vous avez déjà planté les semences ou vous les avez mises au compost, veuillez les retirer, de même que les plantes qui pourraient avoir poussé à partir de celles-ci, les mettre dans un sac scellé à l'intérieur d'un deuxième sac scellé, accompagné de l'emballage, s'il y a lieu, et communiquer avec l'ACIA.
  • Si vous avez déjà jeté les semences à la poubelle, mais que vous avez toujours l'emballage ou tout autre renseignement qui aidera à déterminer la provenance des semences, veuillez communiquer avec l'ACIA.

Bien que l'ACIA continue de recueillir et de partager des renseignements avec d'autres pays qui vivent la même situation, comme les États-Unis, il se peut que nous ne puissions pas en déterminer la source.

Cette situation est l'occasion de rappeler aux Canadiens l'importance de la santé des végétaux et des exigences du Canada en matière d'importation de végétaux lorsqu'ils achètent et vendent en ligne.

Personnes-ressources

Pour les demandes de renseignements des médias
Agence canadienne d'inspection des aliments
cfia.media.acia@canada.ca

Informations connexes

Procédures pour l'importation de végétaux

Vous faites des achats en ligne? Avant de régler la note, vérifiez auprès de l'ACIA

Tout sur l'importation de semences au Canada - Agence canadienne d'inspection des aliments

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :