COVID-19 : Suspension temporaire du service dans certains centres de services frontaliers canadiens

Communiqué de presse

Suite à la réduction du service à certains points d'entrée terrestres du Canada le 15 avril dernier, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd'hui la suspension temporaire du service à certains centres de déclaration pour les petits navires, petits aéroports d’entrée et gares maritimes et pour le programme Passage à la frontière dans les régions éloignées (PFRE). Ces mesures liées à la COVID-19 sont temporaires, et entreront en vigueur le 12 mai 2020 à 11 h 59 pm (HAE). Elles resteront en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

L’ASFC procédera à la suspension temporaire du service dans 342 centres de déclaration pour les petits navires et 126 petits aéroports. Le trafic aérien et maritime sera redirigé au besoin.

Les sites de déclaration pour les petits navires sont principalement des marinas et des centres de déclaration par téléphone qui soutiennent la navigation de plaisance. La saison de navigation de plaisance approchant à grands pas, l'ASFC constate généralement une augmentation du nombre de voyageurs qui viennent au Canada à ces endroits à des fins récréatives, ce qui est actuellement interdit.

Pour appuyer l'objectif du gouvernement du Canada de faire évaluer les symptômes de la COVID-19 chez tous les voyageurs qui arrivent au pays, l'Agence redirige le trafic aérien et maritime vers les points d'entrée où l'ASFC maintient une présence ou peut déployer des agents.

De plus, plusieurs exploitants de traversier ont décidé de suspendre les services entre le Canada et les États-Unis. Cette décision a été prise par chaque exploitant de façon indépendante.

Le programme Passage à la frontière dans les régions éloignées (PFRE), qui n'est offert que dans certaines parties du nord-ouest de l'Ontario et du sud-est du Manitoba, a été temporairement suspendu. Les détenteurs ne peuvent pas utiliser leur permis PFRE pour entrer au Canada tant que les restrictions de voyage canadiennes actuelles ne sont pas levées.

Le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures à la frontière pour limiter la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) au Canada. Tout voyage discrétionnaire ou facultatif au Canada continue d'être interdit.

L’ASFC reste déterminée à s’assurer que les peuples autochtones peuvent continuer à se déplacer au sein de leurs communautés et entre elles, et qu’ils peuvent fournir des biens et des services essentiels et y avoir accès.

Faits en bref

  • Cette suspension temporaire du service sera revue de façon continue à mesure que la situation évolue sur le plan de la santé publique.

  • Les voyageurs sont tenus de porter un masque ou un couvre-visage non médical à leur entrée au Canada et pendant leur déplacement vers leur lieu d'isolement ou de quarantaine, à moins que le masque ou le couvre-visage ne doive être retiré pour des raisons de sécurité.

  • Les voyageurs autorisés à entrer au Canada seront informés de l’obligation d’auto‑isolement de 14 jours imposée par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Cette mesure est obligatoire pour toutes les personnes qui entrent au Canada, même si elles ne présentent aucun symptôme, car elles risquent de développer des symptômes et d’infecter d'autres personnes. Les voyageurs qui présentent des symptômes seront dirigés vers un professionnel de la santé.

  • Les voyageurs devront également fournir leurs coordonnées et leur lieu d’isolement pour aider l’ASPC à surveiller et à faire respecter l’exigence d’isolement de 14 jours.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias

Agence des services frontaliers du Canada

questions@cbsa-asfc.gc.ca

1-877-761-5945


Suivez-nous sur Twitter (@FrontièreCan), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne sur YouTube.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :