Trouver les technologies émergentes nécessaires aux systèmes robotisés pour une possible station spatiale près de la Lune

Communiqué de presse

Marché de 2,75 millions de dollars conclu avec la société britanno-colombienne MDA pour soutenir l'exploration de l'espace lointain

Longueuil (Québec), le 18 août 2017

Les Canadiens qui travaillent dans le secteur spatial profiteront de nouveaux débouchés grâce au marché de 2,75 millions de dollars attribué à MacDonald, Dettwiler and Associates Ltd. (MDA), société britanno-colombienne de télécommunications et de systèmes d'information.

Dans le cadre de ce marché conclu avec l'Agence spatiale canadienne (ASC), MDA déterminera ce qu'exigerait la construction d'un système robotisé d'exploration de l'espace lointain (DSXR) qui permettrait d'exploiter et d'entretenir une future station spatiale près de la Lune. Cette étude préliminaire aidera à mieux savoir quels seront les technologies et l'équipement nécessaires pour soutenir les futures missions internationales au-delà de la Station spatiale internationale.

L'établissement d'une nouvelle station spatiale entre la Terre et la Lune est un élément essentiel de l'exploration de l'espace lointain par le Canada et ses partenaires de la communauté spatiale internationale. Cette station spatiale permettrait aux astronautes de se rendre plus loin dans l'espace et de tester de nouvelles technologies destinées à une utilisation à de grandes distances de la Terre.

Cette initiative s'inscrit dans le Plan pour l'innovation et les compétences du Canada, lequel est échelonné sur plusieurs années et vise la création d'emplois pour la classe moyenne.


Citations

« Pour notre gouvernement, investir dans le secteur spatial, c'est investir dans la science et l'innovation. Ces investissements ouvrent les possibilités dans le secteur et créent des emplois bien rémunérés pour les Canadiens de la classe moyenne. Voilà pourquoi nous voulons établir quelles seront les options du Canada dans les prochaines étapes de l'exploration de l'espace lointain. Ces options guideront la mise au point de nouvelles technologies, surtout dans des domaines tels que les systèmes robotisés spatiaux où le Canada possède un savoir-faire de calibre mondial. Les technologies développées aujourd'hui pour l'espace peuvent un jour trouver une utilité dans le quotidien des Canadiens. C'est ainsi que l'innovation mène à un Canada meilleur. »

- L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

Faits en bref

  • L'objectif à long terme de la communauté spatiale internationale est l'exploration humaine de Mars.

  • En 2016, le gouvernement du Canada s'est engagé à investir jusqu'à 379 millions de dollars pour prolonger la participation du Canada au programme de la Station spatiale internationale. Les Canadiens pourront ainsi réaliser des travaux de recherche qui assureront au secteur spatial canadien d'être bien positionné pour tirer parti des occasions offertes dans les futures étapes de l'exploration de l'espace lointain.

  • Le budget de 2017 prévoit 80,9 millions de dollars pour l'Agence spatiale canadienne, pour de nouvelles missions visant la mise au point de technologies émergentes, la création de débouchés pour le secteur spatial canadien, le soutien de la recherche scientifique et l'utilisation des innovations canadiennes dans l'espace.

Liens connexes

Personnes-ressources

Coordonnées :
Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Site Web : http://asc-csa.gc.ca
Courriel : ASC.Medias-Media.CSA@canada.ca
Suivez-nous dans les médias sociaux!


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :