Accélérer l’adoption de meilleures pratiques agroenvironnementales

Communiqué de presse

Le18 mars 2021 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les productrices et les producteurs sont aux premières lignes de l’aggravation des effets des changements climatiques et ils affrontent un risque croissant de feux de forêt et de conditions météorologiques extrêmes, comme les inondations et les sécheresses. La meilleure façon de renforcer la résilience climatique dans l’ensemble des diverses réalités et paysages de l’agriculture canadienne est de développer et d’appliquer des solutions adaptées à chaque région, et ce, sous la direction des productrices et des producteurs agricoles.

Aujourd’hui, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé un investissement de 185 millions de dollars sur les dix prochaines années dans le cadre du nouveau programme Solutions agricoles pour le climat (SAC).

Le programme SAC vise à établir un solide réseau pancanadien de regroupements régionaux dirigés par les producteurs agricoles et composés de scientifiques et d’autres intervenants du secteur. Ensemble, ces groupes développeront et partageront les pratiques agroenvironnementales les plus efficaces pour stocker le carbone et atténuer les changements climatiques. De plus, ces travaux aideront à protéger la biodiversité, à améliorer la qualité de l’eau et du sol et à renforcer les résultats financiers des agriculteurs.

Pour être admissibles au programme SAC, les demandeurs doivent former un large réseau de partenariat au sein d’une province, y compris avec des groupes agricoles à but non lucratif, des organisations autochtones et des groupes environnementaux.

Le programme est divisé en deux phases. La première phase, qui sera lancée dès le 1er avril, vise à soutenir l’élaboration des propositions axées sur des pôles régionaux de collaboration, aussi connus sous le nom de « laboratoires vivants », et offrira des subventions pouvant atteindre 100 000 $.

Le but est d’établir au moins un pôle de collaboration dans chacune des provinces du Canada. Chaque pôle devra être axé sur de réelles exploitations agricoles, où les producteurs et les chercheurs codévelopperont des pratiques exemplaires comme les cultures de couverture, les cultures intercalaires, la conversion de terres marginales en couverture permanente, les brise-vent, la gestion des éléments nutritifs et l’inclusion de légumineuses dans les rotations. Les demandeurs devront démontrer leur capacité de collaborer avec des chercheurs et d’élaborer des plans de transfert et d’adoption des connaissances par leurs pairs. Agriculture et Agroalimentaire Canada organisera des séances d’information régionales au cours des prochaines semaines.

La deuxième phase du programme sera lancée dès l’automne 2021. À ce stade-ci, les groupes de demandeurs peuvent présenter leur demande pour obtenir un soutien financier pouvant atteindre 10 millions de dollars.

Le programme SAC est l’une des nombreuses nouvelles initiatives importantes entreprises par le gouvernement du Canada pour promouvoir la durabilité environnementale et la résilience dans le secteur agricole, et s’inscrit dans le plan climatique renforcé du Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30 % en dessous des niveaux de 2005 d’ici 2030, et pour atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Citations

« Notre gouvernement travaille en partenariat avec les agriculteurs pour développer et appliquer les meilleures pratiques qui permettront de lutter contre les changements climatiques, de protéger l’eau et les terres, et de procurer d’importants avantages économiques aux producteurs. En misant sur des collaborations régionales d’un océan à l’autre, Solutions agricoles pour le climat met les productrices et les producteurs au cœur de sa stratégie vers la résilience climatique de l’agriculture canadienne pour les futures générations. »
-  L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Les agriculteurs canadiens innovent constamment pour rendre leurs pratiques plus durables. C’est pourquoi le gouvernement du Canada est heureux de collaborer avec des producteurs de partout au pays à la poursuite de ces efforts en cernant et en mettant en œuvre des pratiques de gestion agricole qui font appel au pouvoir des solutions axées sur la nature pour réduire la pollution par le carbone et soutenir la biodiversité. Grâce à des programmes comme celui-ci, qui complète le Fonds des solutions climatiques axées sur la nature, nous bâtirons un avenir plus solide, un avenir qui permettra de réaliser les objectifs environnementaux et les espoirs économiques des Canadiens. »
-  L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Grâce à ce programme, les chercheurs, les producteurs et les autres groupes uniront leurs efforts et mettront leurs idées à l’essai directement à la ferme, ce qui leur permettra d’en faire l’évaluation sur le terrain et de produire des résultats concrets. »
-  Mary Robinson, présidente de la Fédération canadienne de l'agriculture

Faits en bref

  • Le programme Solutions agricoles pour le climat est fondé sur un modèle élargi des réseaux de «laboratoires vivants» d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, déjà en cours au Manitoba, en Ontario, au Québec et à l’Île-du-Prince-Édouard. Le modèle laboratoires vivants est supporté par le G20 en tant que modèle d'innovation et de recherche collaborative.

  • Les bénéficiaires admissibles au sein d’un regroupement pourraient être des organismes à but non lucratif, comme des associations de producteurs, et des groupes autochtones.

  • Le gouvernement du Canada investit plus de 4 milliards de dollars sur les dix prochaines années (2021-2031) pour établir un Fonds des solutions climatiques naturelles et soutenir des activités visant à bâtir une économie plus résiliente et un avenir plus sain et plus vert avec le concours d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, de Ressources naturelles Canada et d’Environnement et Changement climatique.

  • Solutions agricoles pour le climat fait partie de l’investissement de 350 millions de dollars sur 10 ans du gouvernement du Canada pour aider le secteur agricole et agroalimentaire canadien à atteindre nos cibles d’émissions et à saisir de nouvelles occasions dans l’économie verte :

    • 185 millions de dollars pour le programme Solutions agricoles pour le climat (annoncé aujourd’hui)
    • Injection supplémentaire de 165,7 millions de dollars dans le Programme des technologies propres en agriculture qui appuie la recherche, le développement et l’adoption de technologies propres
  •  Le programme SAC vient compléter le Fonds des solutions climatiques axées sur la nature d’Environnement et Changement climatique Canada, qui fournira 631 millions de dollars au cours des dix prochaines années pour soutenir des projets de restauration, d’amélioration et de conservation des terres humides, des tourbières, des prairies et des forêts afin de séquestrer et de stocker le carbone ainsi que de favoriser le processus de compte-rendu. Ces écosystèmes constituent aussi un habitat d’une importance capitale pour la faune du Canada, notamment les oiseaux migrateurs et les espèces en péril.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jean-Sébastien Comeau
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
jean-sebastien.comeau@canada.ca
343-549-2326

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez notre page Facebook : AgricultureCanadienne

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :