Le Bureau de la concurrence sollicite des commentaires sur son rapport provisoire concernant les technologies financières

Communiqué de presse

Le 6 novembre 2017, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Dans le cadre de son engagement à échanger avec la population canadienne au sujet d’enjeux émergents, le Bureau de la concurrence a publié le rapport provisoire de son étude de marché concernant l’innovation axée sur la technologie dans le secteur canadien des services financiers (les technologies financières).

Le secteur des services financiers est un pilier de l’économie canadienne. Qu’il s’agisse de consommateurs qui achètent leur épicerie ou d’entreprises qui investissent et permettent la création d’emplois de demain, presque tout ce que nous faisons dépend de ce secteur.

Dernièrement, une multitude de technologies novatrices ont fait leur apparition pour offrir aux Canadiens de nouveaux moyens d’accéder aux services financiers. L’introduction de produits novateurs est l’occasion d’accroître la concurrence dans le secteur. Lorsqu’il y a une plus grande concurrence, on constate généralement une baisse des prix, une augmentation du choix et de la commodité pour les consommateurs, et une hausse de l’innovation.

Cependant, les produits novateurs ont souvent du mal à s’implanter à cause des règles liées à la manière traditionnelle de faire affaire. Le rapport provisoire contient un certain nombre de recommandations pour les organes de réglementation et les responsables de l’élaboration des politiques. Chacune des recommandations vise à moderniser la réglementation des services financiers afin de soutenir l’innovation et d’accroître la concurrence à l’aide des technologies financières.

En publiant une ébauche de rapport, le Bureau continue d’échanger avec les intervenants, notamment les entreprises, les consommateurs, les organes de réglementation canadiens et étrangers et les responsables de l’élaboration des politiques. On invite les parties intéressées à transmettre leurs commentaires sur le rapport provisoire au plus tard le 20 novembre 2017 en remplissant le formulaire en ligne ou en les faisant parvenir aux coordonnées ci-dessous :

Direction générale de la promotion de la concurrence
Bureau de la concurrence
50, rue Victoria
Gatineau (Québec)
K1A 0C9
Télécopieur : 819-934-9293

Le Bureau publiera bientôt son rapport définitif qui tiendra compte des points de vue recueillis au cours de la période de consultation.


Citations

« L’avenir commence aujourd’hui. Faisons les choses comme il se doit en fournissant aux responsables de l’élaboration des politiques les renseignements dont ils ont besoin pour favoriser un environnement propice à la compétitivité et à l’innovation des entreprises canadiennes de technologies financières sur la scène mondiale. »

— John Pecman, commissaire de la concurrence

Faits en bref

  • Le Bureau a lancé l’étude de marché sur les technologies financières en mai 2016 pour examiner l’impact concurrentiel de ces nouvelles technologies qui changent la façon dont les Canadiens accèdent aux produits et services financiers et les utilisent.

  • Le Bureau soutient l’innovation dans l’industrie des services financiers en examinant les entraves à l’entrée auxquelles les entreprises sont confrontées et en déterminant si la réforme de la réglementation peut accroître la concurrence et la confiance des consommateurs envers ce secteur.

  • L’innovation demeure un thème important pour le Bureau, qui se consacre à la promotion d’une concurrence équitable et de la confiance dans l’économie numérique, ainsi qu’à la défense de règlements favorables à la concurrence.

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-800-642-3844
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demandes de renseignements/Plaintes

Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :